Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Reims/Toulouse (1-2)

Toulouse met fin à la série rémoise

Vainqueur des Rémois dans les derniers instants, ce vendredi, Toulouse confirme sa montée en puissance. Pour Reims, c'est un premier échec à domicile et la fin d'une série de huit matchs sans défaite.

Modififié
Reims – Toulouse : 1-2
Buts : Trejo (42e), Braithwaite (87e) pour Toulouse. Oniangué (59e) pour Reims.

Cette fois, ce n'est plus un hasard, Toulouse a lancé son championnat. À Reims, le TFC a empoché sa quatrième victoire sur les cinq dernières rencontres de Ligue 1. Un succès acquis grâce à un penalty de leur porte-bonheur danois, Martin Braithwaite, à cinq minutes de la fin. Pour la première fois depuis le 10 août, et leur défaite inaugurale contre Rennes, les Rémois connaissent le goût de la défaite, eux qui sont les spécialistes des matchs nuls. Avant ce soir, le Stade de Reims en avait enchaîné six à la suite. Et ça explique peut-être la faim des joueurs d'Hubert Fournier. Car oui, les Rémois, bien aidés par leurs adversaires d'un soir, ont offert un match plaisant, malgré leur défaite. On ne va pas se mentir : ce n'était pas gagné. Avant cette 10e journée de championnat, les deux équipes n'avaient marqué que sept buts (chacune) en neuf journées de championnat. Entre le roi des nuls et une équipe qui cherche à se rassurer, on pouvait craindre le pire. C'était sans compter sur le 3-5-2 made in Alain Casanova.

Reims a la gniaque, Toulouse score

Plus le championnat avance et plus les Toulousains se font au schéma tactique de leur entraîneur. Mais le 3-5-2, si ça change dans une Ligue 1 frileuse et si ça donne un petit côté Juventus au Téfécé, ça reste risqué. Abdennour en défense, c'est bien. Au milieu de terrain, c'est quasiment du suicide. Et ça ne manque pas. À la demi-heure de jeu, Ayité se joue du défenseur tunisien - monté à hauteur du rond central - et s'offre un boulevard. Malheureusement pour Reims, Charbonnier, servi par le Togolais, croise trop sa frappe. Ayité-Charbonnier, c'est d'ailleurs le duo en forme de cette première période. Le premier allume les mèches et déclenche les occasions ; le second se transforme en premier défenseur, récupérant les ballons dans les pieds des Toulousains. En même temps, le rouquin a des raisons d'avoir la niaque : son dernier but remonte au 16 mars. C'était sous les couleurs de Montpellier… Et si l'attaquant rémois n'est pas assez motivé, le Toulousain Trejo lui donne un coup de pouce peu avant la pause. Lancé en profondeur sur la gauche, Ben Yedder centre en piquant son ballon pour éviter la sortie d'Agassa. Trejo est à la réception de la tête, c'est le premier but du milieu argentin en Ligue 1. À la mi-temps, Didot, le capitaine toulousain, fait la fine bouche : « On peut beaucoup mieux faire. » Rabat-joie.

Double penalty pour Braithwaite

Problème pour le Téfécé : Reims, aussi, peut mieux faire. Timides en début de seconde période, les Rouge et Blanc accélèrent avant l'heure de jeu. Oniangué profite d'une bonne combinaison entre Mandi et Charbonnier pour enrouler une frappe des dix-huit mètres. La balle file entre le poteau et la gauche d'Ahamada. L'égalisation rémoise n'a pas tardé et elle a le mérite de faire monter le rythme de la partie. Le match revêt des allures de joyeux bordel, entre des Rémois portés vers l'avant, mais brouillons, et des Toulousains sous pression. Un quart d'heure plus tard, Oniangué manque le doublé en ratant sa reprise sur un bon centre de Courtet, entré à la mi-temps. Que le Congolais se rassure, il n'est pas le seul à être dans le flou. À cinq minutes de la fin, sur une faute de Devaux sur Chantôme, Toulouse obtient un penalty et l'expulsion du milieu rémois. Braithwaite se charge de la punition. Le TFC prend l'avantage. Oui mais non, le corps arbitral s'emmêle les pinceaux. Devaux était encore sur le terrain au moment du tir. Tout est à recommencer. Mais l'attaquant danois ne tremble pas et plante son quatrième but en Ligue 1. Reims n'est plus le roi des nuls.

Par Alexandre Blaise
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible