Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Toulouse-Monaco (3-3)

Toulouse et Monaco mettent le feu au Stadium

Monaco n'allait laisser aucune chance à Toulouse. Puis Toulouse allait faire trembler Monaco. Mais Monaco allait revenir plus fort. Sauf que Toulouse n'est jamais mort. En bref, TFC et ASM nous ont offert un beau mano a mano ce samedi après-midi.

Modififié

Toulouse 3-3 Monaco

Buts : Sangaré (24e), Delort (78e sp) et Sanogo (87e) pour le TFC // Lopes (8e et 47e) et Jovetić (72e) pour l'ASM

Pour Kool Shen, il suffit d'un rien. Pour les Toulousains, ce rien s'appelle un but. Au bon endroit au bon moment, Sangaré égalise pour le Téf' en même temps qu'il inscrit son premier pion en pro d'un plat du pied assuré. Nous sommes à la moitié de la première période et le match entre Toulouse et Monaco peut enfin commencer. Car, jusqu'ici, on assistait principalement à un toro monégasque face à des Violets paumés dans un labyrinthe sans fil d'Ariane. Un rien suffisant pour changer l'avenir ? Oui. Car n'en déplaise à Rony Lopes, Bruno a toujours raison.

Nolan Roux, dix de cœur

Vidéo

On m'voit, on m'voit plus


Premier couplet, première accélération monégasque, premier but : alors que Toulouse semble miser sur un combo solidité défensive – coups de pied arrêtés, son back four craque sur une bastos balancée au hasard par Glik, exploitée par un Baldé tout en combat et terminée par Rony Lopes, fort entre les jambes de Lafont. Son gardien sur le cul, Toulouse est chancelant. Tout est trop mou, sans envie ni vitesse face aux passes monégasques. Sauf que sur une illumination, le TFC trouve la formule magique par Sangaré, via Sylla, depuis la gauche et ressuscite d'entre les morts. De manière incompréhensible, Monaco devient fébrile, et les Toulousains se découvrent des qualités de combinaisons à droite ou à gauche. Il faut les pognes de Subašić ou les savates de Raggi pour que Jardim retrouve des joueurs qui ne soient pas menés au score à la pause.

Conor McGregor dans la cage


Disque rayé en seconde période ? Avec Ghezzal en plus et Tielemans en moins, Monaco repart soyeux, Jovetić (qui a remplacé Baldé, blessé) choisit la finesse pour toucher le poteau, et Lopes préfère la reprise en force sous la barre pour remettre son équipe devant. Et quand Jovetić, chanceux à défaut d'être altruiste pour Lemar, par ailleurs omniprésent, bénéfice d'un contre favorable pour mettre l'ASM deux buts devant après que Delort a vu sa reprise en pivot détournée, ça commence sérieusement à sentir la défaite pour Toulouse. Sauf que oui, le disque est vraiment rayé. M. Millot lâche une fausse note avec un penalty pour le moins sévère sifflé contre Glik et transformé par Delort avec une célébration chère à Conor McGregor. La folie est en marche. Elle prend les traits de Yaya Sanogo, qui réussit finalement à mettre au fond une de ses frappes en pivot, sur un service de Delort, encore et toujours. Jovetić est colère, Raggi est colère, mais ça ne changera plus rien : ce soir, Toulouse va passer une bonne soirée. Comme quoi, il suffit vraiment d'un rien.


Toulouse FC (4-3-3) : Lafont - Yago, Diop (cap.), Amian, Moubandje – Imbula (Jean, 78e), Cahuzac, Sangaré – Mubele (Delort, 62e), Sylla (Blin, 63e), Sanogo. Entraîneur : Mickaël Debève

AS Monaco (4-2-3-1) : Subašić - Sidibé, Glik, Jemerson, Raggi (cap.) - Fabinho, Tielemans (Ghezzal, 46e) - Lopes (Diakhaby, 89e), Moutinho, Lemar – Baldé (Jovetić, 42e). Entraîneur : Leonardo Jardim


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - J27 - Ici, c'est la L1 du samedi !




    Dans cet article


    il y a 4 heures La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 63
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible