Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // City-Tottenham

Tottenham peut-il couler City ?

Après avoir éliminé Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions, Tottenham compte maintenant vaincre les Skyblues en championnat. Ce qui serait synonyme de saison totalement gâchée pour les Citizens, qui verraient le titre national s'éloigner après avoir rêvé d'un improbable quadruplé.

Modififié

Il y a quelques jours, l'espoir était toujours permis. Les médias en parlaient, certains joueurs y songeaient, d'autres le présentaient comme un fantasme... Mais il était encore là, encore possible à atteindre, le fameux quadruplé FA Cup-League Cup-Premier League-Ligue des champions qu'aucun club anglais n'a jamais réussi à transformer en réalité. John Stones le qualifiait de « rêve à réaliser » , Kevin De Bruyne d'objectif « impossible » pendant que Pep Guardiola ordonnait à sa bande de ne pas y penser. Que l'Espagnol ait à le rappeler l'arrangeait, dans un certain sens : cela signifiait que son équipe était encore en course dans toutes les compétitions, elle qui avait déjà remporté la Carabao Cup.


Ce qui n'est plus le cas, maintenant : désormais, les choses se sont inversées et c'est la saison gâchée que craint le Catalan. La faute à une double confrontation, celle des quarts de finale de C1. Et à une surprenante team, celle de Mauricio Pochettino. En éliminant les Skyblues de la LDC alors que les forces et les formes en présence habillaient les Spurs du costume d'outsider, ces derniers ont peut-être réussi à instiller le doute dans l'esprit des Citizens. Car à l'heure de se retrouver en championnat sur la pelouse de l'Etihad Stadium, la défaite – et même le nul – semble interdite pour les locaux. Sous peine de métamorphoser un exercice 2018-2019 plus que réussi jusqu'au mercredi 17 avril en un petit fiasco.

Et si le complexe s'inversait ?


City a offert un super spectacle depuis l'été dernier ? Ses joueurs méritent d'être récompensés par des trophées plus grandioses que des coupes nationales ? Oui, mais le football ne fait pas toujours dans le sentimental ni dans la fumeuse « méritocratie » chère à certains dirigeants politiques quand la cloche des comptes sonne. À l'heure actuelle, les Mancuniens ont deux points de retard sur Liverpool au sommet de la Premier League avec une journée de plus à disputer et gardent donc leur destin entre les pieds. Mais un seul faux pas pourrait être synonyme de titre perdu, étant donné le statut des adversaires qu'il reste au calendrier des Reds (déplacements à Cardiff et Newcastle, réceptions d'Huddersfield et Wolverhampton). Surtout que de leur côté, les Skyblues voyageront chez le rival de United après leur étape Tottenham à domicile.



Tottenham, donc. Qui ressemble, en d'autres termes, à un candidat pouvant totalement pourrir le bilan des Citizens. En l'espace de quatre jours, les Spurs peuvent en effet détruire les deux objectifs principaux de celui qui les battus sur le plus petit des scores lors de la phase aller. Improbable, quand on se rappelle que Pochettino n'avait vaincu Guardiola qu'à seulement deux reprises en quatorze duels avant le récent épisode C1. Un complexe qui appartient maintenant au passé ?

Les Spurs veulent sauver leur podium, les Citizens leur saison


«  Nous devons nous relever, et réagir. Il faut dormir et récupérer, on n'a pas le temps, a en tout cas admis Guardiola après l'élimination de LDC malgré l'intense victoire de ses hommes contre Tottenham (4-3). Nous nous sommes battus pendant neuf ou dix mois pour la Premier League, et nous pouvons encore la gagner. C'est dur, mais nous devons nous battre jusqu'à la fin. » Pour que l'espoir demeure, il faudra cependant que les éléments défensifs de son onze se montrent plus inspirés qu'Aymeric Laporte face aux Spurs.


Lesquels ont d'ailleurs tout intérêt à faire pleurer les fans des Citizens : avec une seule unité d'avance sur Arsenal et Chelsea (et trois sur Manchester United), leur troisième place au classement qualificative pour la prochaine C1 ne tient qu'à un fil. Comme la saison de City, finalement.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:25 Griezmann fustige l'homophobie en une de Têtu 239