Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Manchester United-Tottenham (0-3)

Tottenham plonge Manchester dans la crise

Tottenham, auteur d'une prestation impeccable, est venu faire la leçon à Manchester United (0-3), ce lundi soir à Old Trafford. Grâce notamment à un doublé de Lucas Moura...

Modififié

Manchester United 0-3 Tottenham

Buts : Kane (49e), Lucas (52e, 84e) pour Tottenham

La tronche de Jesse Lingard en dit long sur la soirée mancunienne. L’international anglais est médusé. On vient tout juste de passer l’heure de jeu, et l’attaquant des Red Devils, en face à face avec Hugo Lloris, vient de voir mourir le ballon au-dessus de la barre du Français. Le but semblait tout fait, mais c’était compter sans l’intervention de Toby Alderweireld, qui a brillamment gêné le jeune effronté. Symptomatique de toute une soirée durant laquelle rien n’y fait pour les Mancuniens : ils ont beau tout tenter, ce sont bien les Spurs qui leur enseignent le football. La défense de Tottenham est intraitable, les relances parfaites, les contre-attaques létales. José Mourinho, sur son carré de pelouse, semble assommé. Pochettino et ses petits soldats sont en effet en train de le prendre à son propre jeu. Comme si le vrai Mourinho était Pochettino et que ses joueurs s’employaient à domicile. Une semaine après avoir chuté à Brighton (3-2), MU a confirmé sa faiblesse de ce début de saison en se faisant rouer de coups par Tottenham (0-3). Quatre ans et demi qu'Old Trafford n'avait plus vu ses troupes se faire tabasser dans ces proportions en Premier League (0-3 face à City en mars 2014).

Morts de faim

Dès le début du choc, les Mancuniens mettent pourtant plus de cœur à l’ouvrage. Malgré un 0-0 rageant à la pause – qui aurait pu tourner différemment si Lukaku n’avait pas vendangé une passe en retrait cadeau de Danny Rose (15e) –, le Special One peut être serein. Ses ouailles respectent ses principes de jeu à la lettre. De par notamment un pressing de mort de faim. D’un côté, les Spurs, asphyxiés, somnolent en attaque et passent difficilement le dernier rideau défensif adverse. De l’autre, ils subissent des vagues offensives à la pelle de la part de Mancuniens enragés, pas loin de planter un pion au terme d’un siège poussif de la surface de Hugo Lloris (33e).

Morts de soif

Le passage au vestiaire remet les pendules à l’heure londonienne. Les Spurs se rebiffent, lâchent à nouveau des contre-attaques de forcenés. Et en deux minutes, l’édifice mancunien dégoupille totalement, bien aidé par un Phil Jones aux fraises. Tout d’abord en lâchant Harry Kane sur corner (0-1, 49e). Puis en laissant filer dans sa surface Lucas, qui, servi par Christian Eriksen, vient reprendre le cuir pour tromper David de Gea (0-2, 52e). Fatalement, les Red Devils se lancent en attaque, mais butent sur une défense en béton armé. Lucas parachève le naufrage des Mancuniens à la suite d’une contre-attaque fabuleuse en exploitant un service de Harry Kane (0-3, 84e). Puisque Mourinho applaudit son public à la fin du match, toutes les traductions sont permises. Y compris celle qui dit que ce geste signifie parfois « Merci, au revoir. »


Manchester United (3-5-2) : De Gea – Smalling, Herrera (55e Sánchez), Jones (Lindelöf, 57e) – Shaw, Pogba, Matić (61e Fellaini), Fred, Valencia – Lukaku, Lingard. Entraîneur : José Mourinho


Tottenham (4-2-3-1) : Lloris – Rose (Davies, 82e), Alderweireld, Vertonghen, Trippier (Aurier, 76e) – Dier, Dembélé – Alli, Eriksen, Lucas – Kane (Winks, 89e). Entraîneur : Mauricio Pochettino


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Alexis Souhard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 12

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
    il y a 11 heures Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75