Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Tottenham limite la casse, Chelsea et Leicester enchaînent

La trêve internationale n'a visiblement pas aidé Tottenham à se guérir. Après une prestation inquiétante contre la lanterne rouge Watford, les Spurs ont arraché un point dans les dernières longueurs de la rencontre (1-1). De son côté, Chelsea a forcé le verrou de Newcastle (1-0) pour s'installer sur le podium avec Leicester, vainqueur de Burnley (2-1).

Modififié

Chelsea 1-0 Newcastle

But : Alonso (73e) pour les Blues

Pour voir deux équipes jouer au foot, il ne fallait pas être à Stamford Bridge ce samedi après-midi. Les bases de la rencontre sont posées dès le premier quart d’heure : Chelsea va attaquer, Newcastle va défendre. Après quatre succès d’affilée avant la trêve, les Blues ne veulent pas stopper la bonne série, mais leurs offensives sont brouillonnes et ne déstabilisent pas vraiment le bloc compact des Magpies. Deux frissons : la frappe de Mount sauvée par Dúbravka (19e) et une balle dans la figure de l’arbitre. Le tableau n'est pas très sexy.


Tant pis, Chelsea insiste après la pause. Les défenseurs cadenassent Abraham, qui parvient tout de même à envoyer une tête sur la barre (56e) et à bosser dur pour ses partenaires. Lampard lance Pulisic sur la pelouse et envoie un message : il faut fissurer ce bloc adverse. Pari réussi : après une succession d'occasions, Alonso profite d'une petite remise d'Hudson-Odoi pour canarder le solide Dúbravka (1-0, 73e). Le plus dur est fait, et Abraham voit Yedlin lui enlever un but tout fait pour doubler la mise (80e). En face, Newcastle se découvre légèrement, sans vraiment inquiéter l'arrière-garde londonienne, à l'image des nombreux dribbles brouillons de Saint-Maximin. Les Magpies plongent dans la zone rouge au classement, pendant que Chelsea passe devant Manchester City pour s'installer provisoirement sur le podium. La bande à Lampard est dans les clous.


Tottenham 1-1 Watford

But : Alli (86e) pour les Spurs // Doucouré (6e) pour les Hornets

Comment mettre fin à la catastrophe ? La question a dû trotter dans l’esprit de Mauricio Pochettino pendant la trêve après les deux claques contre le Bayern Munich (7-2) et Brighton (3-0). La réception de la lanterne rouge ressemblait à une belle occasion pour Tottenham de retrouver de la confiance. Sauf que les Spurs sont cueillis à froid dans les premières longueurs de la rencontre, Doucouré coupant parfaitement le centre de Janmaat (0-1, 6e). Le début d’une nouvelle partie cauchemardesque pour le club londonien ? Possible, surtout que la réaction n’est pas flagrante, entre une possession stérile et trop peu d’occasions.


Au fond du trou, le technicien argentin tente un changement tactique au retour des vestiaires : Sánchez laisse sa place à Son et Tottenham quitte un 3-4-2-1 peu efficace. Bingo, l'international sud-coréen met un peu de folie dans le jeu des locaux et trouve même la barre (49e). Problème, l'effet ne dure pas très longtemps, et les Spurs retournent à la sieste, laissant même les hommes de Quique Sánchez Flores s'offrir des occasions pour tuer le match. Puis, la sanction tombe pour le bonnet d'âne de la Premier League : Foster commet une immense faute de main, dont profite Alli pour sauver son équipe d'une nouvelle défaite après une traditionnelle vérification de la VAR (1-1, 86e). Ouf, Tottenham arrache un point pour se contenter d'une septième place. À Watford, la première victoire de la saison en championnat attendra.


Leicester 2-1 Burnley

Buts : Vardy (45e) et Tielemans (75e) pour les Foxes // Wood (26e) pour les Clarets

À Leicester, c’était une journée pour se souvenir de Vichai Srivaddhanaprabha. Près d'un an après la disparition du propriétaire des Foxes dans un accident d'hélicoptère, le King Power Stadium a rendu un bel hommage à son ancien président. Et sur le terrain ? Les visiteurs de Burnley souhaitent poursuivre leur bonne série (2 victoires, 2 nuls) et sont les premiers à frapper. À la réception d'un centre astucieux de McNeil, Wood s'envole dans les airs pour surprendre Schmeichel d'un coup de caboche (0-1, 27e). Mais Leicester ne peut pas rester muet et s'en remet donc à son éternel buteur pour revenir dans la partie. Après quelques maladresses, Vardy répond lui aussi de la tête après un festival de Barnes (1-1, 45e). Mais il fallait une victoire pour que la fête soit totale. Résultat, une merveilleuse combinaison côté droit déboussole la défense des Clarets, avant que Tielemans n'envoie une praline sous la barre de Pope (2-1, 75e). À la surprise générale, Leicester chipe la deuxième place en attendant City. L'hommage est réussi.



Wolverhampton 1-1 Southampton

Buts : Jiménez (61e, sp) pour les Wolves // Ings (53e) pour les Saints

Après un succès de prestige contre Manchester City avant la trêve, les Wolves voulaient surfer sur la vague de la gagne, surtout contre une équipe de Southampton malade (3 défaites consécutives). Mais l'enquiquinante VAR en décide autrement en première période, refusant deux pions à Jiménez. Les locaux gambergent, poussent, mais se tirent une balle dans le pied après une mésentente entre la défense et une mauvaise relance bien cueillie par Ings (0-1, 53e). Pas grave, Wolverhampton insiste, à l'image de Jiménez qui conjure le mauvais sort en transformant un penalty (1-1, 60e). Fin de chantier, le résultat nul est chanceux pour les locaux, tant Southampton aura mis Patricio à contribution.


Bournemouth 0-0 Norwich



Il fallait se rendre au Dean Court pour la purge de la journée, où même Pukki n'a pas été suffisamment inspiré pour faire trembler les filets. Bournemouth fait la sieste dans le ventre mou, Norwich s'endort dans la zone rouge, encore.



Aston Villa 2-1 Brighton

Buts : Grealish (45e+2) et Targett (90e+4) pour les Villans // Webster (21e) pour les Seagulls
Expulsion : Mooy (35e) pour Brighton


Un match entre deux mal classés n’est pas toujours synonyme d’ennui. À la maison, Aston Villa se fait surprendre par une équipe de Brighton entreprenante, qui profite d’un coup franc de Gross déposé sur la tête de Webster au deuxième poteau (0-1, 21e). Puis, tout bascule en quelques minutes : Maupay manque le break et Mooy laisse ses potes à dix après une deuxième biscotte (35e). Le bon moment pour les locaux de se réveiller et de mettre la pression sur Ryan. Hourihane pense libérer les siens d’une praline, mais la VAR calme tout un stade (43e). La deuxième tentative est la bonne : Grealish perce dans l’axe, décale le jeu à droite et se retrouve à la conclusion d’un bon centre de Guilbert (1-1, 45e+2). Aston Villa aime le temps additionnel, puisqu'il attend les toutes dernières secondes pour mettre la main sur les trois points au terme d'une partie emballante et rythmée. Grealish, encore lui, s'amuse côté gauche et sert Targett, qui trouve la cible d'une frappe puissante et vicieuse (2-1, 90e+4). Rideau : Aston Villa passe devant Brighton et se donne de l'air au classement (11e).



  • Résultats et classement de Premier League

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

    Hier à 17:34 EuroMillions : 104 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
    Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE