Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tottenham-Arsenal (2-1)

Tottenham fait plier Arsenal

Sans maîtrise ni spectacle, Tottenham a renversé son rival Arsenal (2-1) dans le derby du Nord de Londres. Son et Alderweireld ont répondu à Lacazette, auteur d'un superbe but. Mais l'important n'est pas là : à trois journées de la fin du championnat, les deux équipes sont loin d'être assurées d'une place européenne.

Modififié

Tottenham 2-1 Arsenal

Buts : Son (19e) et Alderweireld (81e) pour les Spurs // Lacazette (16e) pour les Gunners.

Il faut mesurer l’importance d’un derby du Nord de Londres à l’aune d’une saison ratée. Pour Tottenham comme pour Arsenal, il était question de fierté, de suprématie et de dessiner un rayon de soleil dans la grisaille. Et la médaille revient aux Spurs, qui auront réussi à renverser miraculeusement l'ennemi après avoir concédé l'ouverture du score de Lacazette (2-1). Une maigre consolation au bout d'une rencontre parfaite pour comprendre la saison médiocre de deux équipes qui finiront logiquement loin du big four.

Pétards et ronronnement


Au jeu des dynamiques, Arsenal pouvait sûrement se vanter d’avoir meilleure mine (3 victoires, 1 nul) que son voisin avant ce premier derby dans le nouvel écrin de Tottenham. Les Spurs sont pourtant les premiers à se mettre en évidence, imposant un pressing haut d’entrée et bousculant avec le duo Lucas-Kane une défense adverse fébrile. Si les deux équipes affichent de bonnes intentions en première période, elles profitent surtout de leurs limites respectives pour trouver la faille. Lacazette est le premier à frapper : l’arrière-garde des locaux peine à sortir le ballon proprement, et l’attaquant français allume un pétard dans la lucarne de Lloris (0-1, 16e). Une joie de courte durée, Kolašinac décidant de tout gâcher avec une passe en retrait douteuse pour David Luiz, qui ne parvient pas à empêcher Son d’égaliser d’un astucieux piqué (1-1, 19e). Les compteurs sont remis à zéro, et les deux rivaux continuent de se répondre : Davies voit Martinez dévier son missile sur la barre (31e), l’entreprenant Pépé enroule à côté (32e), et le coup franc d’Aubameyang frôle le poteau du capitaine des Bleus (40e).


L’intensité baisse d’un cran au retour des vestiaires. Les deux formations n’ont déjà pas beaucoup d’idées, elles manquent aussi de jambes à force d’enchaîner les matchs depuis la reprise. Arsenal fait tourner le ballon, sans trop d’inspiration, pendant que Tottenham attend le bon moment pour lancer des contres, souvent mal négociés. La maîtrise est pour les Gunners, mais Aubameyang envoie un parpaing sur la transversale de Lloris (59e), décisif quelques minutes plus tard face à l’international gabonais. La bande à Mourinho comprend alors qu’il y a la possibilité de braquer l’ennemi. Impeccable depuis le début de la partie, Martinez, la doublure surprise de Leno, finit par craquer sur un coup de tête d’Alderweireld, qui saute plus haut que tout le monde sur un corner botté par Son (2-1, 81e). De quoi couper définitivement les pattes des soldats d’Arteta, qui auraient pu craquer une troisième fois sans un nouvel arrêt de Martinez devant Kane. Fin de série pour Arsenal, qui glisse à la 9e place et voit Tottenham lui passer devant au classement. Vite, la fin de saison.


Tottenham (4-3-3) : Lloris - Aurier, Alderweireld, Sánchez, Davies - Sissoko, Winks, Lo Celso (Skipp, 84e) - Lucas (Bergwijn, 82e), Kane, Son (Lamela, 90e). Entraîneur : José Mourinho.

Arsenal (3-4-3) : Martínez - Mustafi, David Luiz, Kolašinac (Nelson, 85e) - Bellerín (Soares, 84e), Ceballos, Xhaka, Tierney (Willock, 84e) - Pépé (Saka, 70e), Lacazette, Aubameyang. Entraîneur : Mikel Arteta.


  • Résultats et classement de la Premier League 2019-2020

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

    il y a 2 heures Orlando rejoint Portland en finale du tournoi d’ouverture de MLS 3
    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 17:24 Le boss de Wycombe remet le trophée à un fan de 97 ans confiné 2
    À lire ensuite
    Le péril jeune