Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Top 50 : Commentaires mythiques (de 50 à 41)

Ce sont des mots qui ont accompagné des moments d'histoire. Comme une musique. Ils sont rentrés dans le langage commun, comme le « Après ça, on peut mourir tranquille » de Thierry Roland en 1998, ou le « Pas ça Zinédine, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait » de Thierry Gilardi en 2006. Retour sur 50 commentaires que certains connaissent par cœur, et qui ont marqué l'histoire du football.

Modififié

#50: Everton - Arsenal, 2002

Everton - Arsenal 2002, Wayne Rooney


  • Clive Tyldesley aux commentaires


    VO : « Gravesen forward. Rooney. Instant control. And he curls it... Oh a brilliant goal! Brilliant goal! Remember the name! Wayne Rooney. »

    VF : « Gravesen vers l’avant. Rooney. Contrôle instantané. Et il enroule sa frappe... Oh quel but magnifique ! Un but magnifique ! Souvenez-vous de ce nom ! Wayne Rooney. »

  • #49: Bordeaux - Paris, 2009

    Bordeaux - Paris, 2009, Yoann Gourcuyff


  • Grégoire Margotton aux commentaires


    VF : « C’est un bon compromis physique/technique, les Girondins de Bordeaux cette saison, c’est clair. Wendell, ça aussi, c’est un bon ballon, et encore une fois, Trémoulinas a pris son couloir... Mais sur les deuxièmes ballons, ils sont là ! Avec Chalmé, avec Gourcuff ! Oh, deux fois ! Oooooh exceptionnel ! Exceptionnel ! Yoann Gourcuff, on le compare à Zidane, mais on va le comparer encore un peu plus à Zizou après un tel enchaînement. Gourcuff, magique. Bordeaux 3, Paris Saint-Germain 0. On va se régaler des ralentis : ce joueur est unique. »

  • #48: Liverpool - Olympiakos, 2005

    Liverpool - Olympiakos 2005, Steven Gerrard


  • Andy Gray aux commentaires


    VO : « Mellor, lovely header... Oh Gerraaaaard ! Oooooooh you beauty ! What a hit son, what a hit ! »

    VF : « Belle tête de Mellor... Oh Gerraaaaard ! Oooooooh quelle beauté ! Quelle frappe gamin, quelle frappe ! »

  • #47: FC Barcelone - Athletic Bilbao, 2017

    FC Barcelone - Athletic Club 2017, but de Messi


  • Omar da Fonseca aux commentaires


    VO : «  Oooooooh ahahahahah, yooooo, et oui, qu’est-ce que vous voulez dire ? D’accord, vas-y, dis-moi maintenant, que donc, qui donc, que les autres... Lui ! Quand il faut décider, quand il faut mettre le cerveau, le cœur et le c... Courage. Voilà, il y est, personne, tout le monde croit qu’il va la mettre par-dessus et hop, au premier poteau, au deuxième. Encore une fois, cette fois-ci, il ne l’est pas, mais il met le rouge à lèvres, il l’a coiffé, il lui a mis le numéro. Tout, il la lui met, pic ! Voilà, et si vous voulez pas vous lever même à onze heures du soir, et crier "Meeeessi, Meeeessi", sortez le pyjama et allez vous coucher tout de suite, messieurs dames. Peu importe la nationalité, peu importe ce que vous voulez, mais on est devant un monstre. »

  • #46: France - Italie, 2000

    France - Italie 2000, but de David Trezeguet


  • Thierry Roland et Jean-Michel Larqué aux commentaires


    VF : « Pirès, oui il est passé... Centre en retrait... EEEEEET BUUUUUUT ! (OOOOOH ! OHHHHH !!) Et but de Trezeguet ! Le but en or ! Trezeguet l'a marqué à la 13e minute, un peu moins parce qu'il y a eu un long arrêt de jeu, disons à la 10e ! / Centre en retrait, ballon de but, du pied gauche, pleine lucarne , but en or, et l'équipe de France marque une page de l'histoire.  »

  • #45: Derby County - Manchester City, 1975

    Derby County - Man City 1975, but de Lee


  • Barry Davies aux commentaires


    VO : « Nish, Lee, interesting... Very interesting! Oh! Look at this face! Just look at his face! »

    VF : « Nish, Lee, intéressant... Très intéressant ! Oh ! Regardez ce visage ! Regardez juste son visage ! »

  • #44: Marseille - Rennes, 2010

    Marseille - Rennes 2010, but de Lucho


  • Denis Balbir aux commentaires


    VF : « Ce titre, ils l’effleurent, ils le touchent ! Avec Hatem Ben Arfa, qui va peut-être décaler Niang, il va tenter sa chance Ben Arfa ! Pour Niang ! Ça va passer à côté, Lucho, qui fraaaappe ! Et c’est dedans ! Lucho frappe et c’est dedans ! Marseille est champion de France ! Marseille est champion de France ! Luis Oscar Lucho Gonzaaaleeeeez, qui donne la victoire à l’Olympique de Marseille, et ce titre que tout Marseille attendait ! C’est lui le symbole également, Lucho, le meilleur passeur du championnat, qui permet à Marseille, c’est sûr cette fois, de gagner ce titre ! »

  • #43: Liverpool – Dortmund, 2016

    Liverpool – Dortmund 2016, but de Dejan Lovren


  • Darren Fletcher aux commentaires


    VO : «  Into stoppage time. Daniel Sturridge. Milner, can he tee up someone in Red? In it goes towards Lovren! Ooooooh! He’s done it! Liverpool have come back from the dead! »

    VF : « Dans le temps additionnel. Daniel Sturridge. Milner, peut-il atteindre quelqu’un en rouge ? Et ça arrive vers Lovren ! Ooooooh ! Il l’a fait ! Liverpool est revenu d'entre les morts ! »

  • #42: PSG - Marseille, 2004

    PSG - Marseille 2004, but de Pauleta


  • Thierry Gilardi aux commentaires


    VF : « En tout, pour vous donner une idée de la différence physique, des efforts consentis depuis le début de la saison : c’est le 52e match pour l’OM officiel de la saison, 38e pour le Paris Saint-Germain... Pauleta face à Barthez ! Et Barthez qui a excentré l’attaquant du Paris Saint-Germain... qui trouve le cadre ! C’est un geste de génie. Pedro Miguel Pauletaaaa ! Eh ben, on le disait tout à l’heure : est-ce que Pauleta est en baisse de rythme ? Il le signe là son quinzième but de la saison en Ligue 1. »

  • #41: Saint-Étienne - Lyon, 2008

    Saint-Étienne - Lyon 2008, le show Greg Coupet


  • Florian Maurice et Richard Benedetti aux commentaires


    VF : « Attention, suivre le ballon aussi... Oh oui, Greg, il la sort ! Oh oui ! Main opposée Richard ! Fabuleux. Tout simplement fabuleux. Oh oui, Richard, regarde ça ! Tout simplement fabuleux ! Il est de retour ! Il-est-de-retour sur ce coup franc. Ah quelle parade ! Ah du bout des doigts, il va la sortir sur le poteau. L’ange s’est envolé, Greg Coupet ! Aaaaah ça suffit. »


    « Bien joué Sébastien. Aaaaaaahhaaaaaaaahhhhhhhh. Crucifié ! Crucifié. Alors là, c’est la faute à pas de chance. Crucifié sur ce renvoi. Aïe aïe aïe Greg qui s’en veut. Il aurait pu faire mieux sur cette relance du plat de pied, qui va aller sur la tête de Gomis. »
  • Par Valentin Lutz