Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Top 5 : Zlatan a encore frappé

Voilà cinq mois que Zlatan Ibrahimović sévit en France. Si le Suédois ne plaisante pas niveau performance (17 buts et 5 passes en 18 journées !), il gratifie également la Ligue 1 de l'un des principaux défauts : la violence, involontaire ou non. Un top 5 qui risque bien de s'étoffer en 2013.

Modififié
1 - Lovren goûte du crampon

Dimanche dernier, en match de clôture de la 18e journée de Ligue 1, l’OL, leader, se déplace sur la pelouse de son dauphin, le PSG. Les deux équipes sont au coude à coude, lorsqu’Ibra s’infiltre dans la surface lyonnaise. Devant lui, Lovren tombe à terre. Oui mais bon, Zlatan a autre chose à faire que d’éviter un adversaire au sol, faut pas déconner non plus. La suite n’est pas très belle à voir : les crampons du Parisien viennent délicatement caresser le crâne du Croate. Une belle preuve d’affection, ensanglantée. Quand il se relève, on sent le défenseur chaud, vraiment chaud. Ses envies de droite seront vite calmées, le défenseur lyonnais allant même jusqu’à accepter la main tendue du Suédois venu s’excuser.

2 - Ruffier, very high kick

Et si c’était Jérémie Janot qui avait gardé les buts stéphanois cette saison. Que ce serait-il passé lors de ce PSGASSE du 3 novembre dernier ? Le Z aurait-il décapité « Spider Man » ? Possible. Lancé en profondeur, Zlatan tente une acrobatie, mais son imposant panard vient mourir sur le sternum de Stéphane Ruffier. Le gardien international, courageux sur le coup, se relèvera malgré la violence du télescopage. Laurent Duhamel n’hésite pas et offre sa première expulsion « made in France » à Ibrahimović. Le sourcil de Carlo Ancelotti reste vissé en mode « désappointé » ce soir-là : première défaite (1-2) de son PSG 2012/2013, le tout au Parc de Princes. Que du malheur !

3 - Manga le téméraire

Première journée de Ligue 1, le PSG reçoit Lorient dans un Parc surexcité pour la première de ce « Paris de Zlatan » . Un match qui s’apparente à une confrontation entre David et Goliath, tant l’écart entre les deux équipes semble immense. Contre toute attente, ce sont les Bretons qui ouvrent le score. Une avance que les Lorientais ne sont pas prêts à laisser filer. Ainsi, lorsqu'Ibra s’apprête à égaliser en fin de première mi-temps, Bruno Ecuele Manga, en bon capitaine courage, se jette dans les pieds du Suédois. Si ce dernier se relève tranquille, le premier reste au sol. Aïe. Verdict : rupture complète du ligament collatéral médial et du ligament croisé antérieur du genou droit. Paf, 6 mois d’absence !

À partir de 2'06 sur la vidéo
Vidéo
4 - Matuidi, Ménez et Nene y ont aussi goûté

Cela faisait à peine une semaine qu'Ibra avait fait le kéké devant des fans éberlués sur le parvis des Droits de l'Homme. En pleine acclimatation au Camp des Loges, la star a les crocs après d’âpres négociations. Zlatan veut surtout donner le ton et expliquer comment Sa Majesté s’entraîne. Trois Parisiens vont goûter à son engagement sans faille. Blaise Matuidi se mange d’abord un tampon plein de testostérone. Mais pas de quoi crier à l’agression. Nene et Jérémy Ménez auront moins de pot. D'un strike, le Brésilien est séché aux côtes et à la cheville. Le Français, lui, reçoit un coup de coude dans l’œil, synonyme de fin d’entraînement. Malgré ses remontrances, Carlo Ancelotti était peut-être heureux que l’impétueux remue ses partenaires...

Vidéo
5 - Arbitre humilié

Dans la vie, toutes les blessures ne sont pas physiques. Les humiliations publiques entraînent des douleurs mentales beaucoup plus dures à encaisser que n’importe quel crochet du droit. Le quatrième arbitre du match PSG - Troyes (14e journée) sait de quoi il est question. Lorsqu'il intervient pour empêcher Ibrahimović de boire dans sa bouteille, avant d'entrer en jeu, la réponse est cinglante. Regard noir et geste brusque, Zlatan lui fait très vite comprendre de rester tranquille, bien tranquille. C’est lui et lui seul qui décidera quand il entre en jeu, non mais ! Le pire dans tout ça, c’est que l’on sent que l’arbitre est loin d’être serein. Le pauvre.



Par Gaspard Manet et Pierre Girard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 26 il y a 3 heures Christian Vieri derrière les platines 18

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 18