Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Championnat du monde de snooker

Top 5 : Foot & Snooker

Alors que la finale du Championnat du monde de snooker débute ce dimanche, le moment est venu de rappeler que le football et le snooker ne sont pas deux sports totalement opposés. La preuve avec ces cinq histoires.

  • Thierry Laurey, l’inspiration snooker

  • Et si c’était grâce au snooker que Strasbourg avait remporté la Coupe de la Ligue en mars dernier ? Si cela peut paraître totalement fou, Thierry Laurey s’était confié pour Le Monde sur son amour du snooker. Et lorsqu'il regarde quelque chose à la télévision, l’entraîneur alsacien prend des notes : « Je peux regarder un documentaire et quelque chose va m’interpeller et me ramener au foot. Je percute et j’appelle mon adjoint pour lui dire que je regardais telle émission et que j’ai pensé à ça pour demain. »

    Vidéo

    Tels de vrais joueurs de snooker, les Strasbourgeois patientent généralement avant de dérouler leur jeu lorsqu'ils ont trouvé la faille dans la défense adverse. Et il n’y a qu’à regarder la séance de tirs au but en finale de Coupe de la Ligue face à Guingamp pour s’apercevoir que Thierry Laurey a montré quelques vidéos de snooker à ses joueurs. Message reçu pour ces derniers, puisqu'ils ont tous fait preuve d’une précision exceptionnelle en trouvant la zone parfaite dans les angles. Sauf Dimitri Liénard, qui a préféré faire le spectacle en claquant une panenka. Un coup qu’il a forcément piqué à Dechawat Poomjaeng.


  • Ronnie O’Sullivan, Arsenal dans le cœur

  • Au football ou en snooker, le débat fait rage pour déterminer qui est le plus grand joueur de tous les temps. Sauf qu’en snooker, la plupart des amateurs de queues sont d’accord pour retenir un nom comme G.O.A.T. : Ronnie O’Sullivan. Toujours sur le circuit à 43 ans, « The Rocket » profite de son peu de temps libre pour supporter son club de football préféré : Arsenal. Un amour qui dure depuis longtemps. Car oui, O’Sullivan n’a pas attendu l’arrivée d’Arsène Wenger et de Thierry Henry pour être un Gunner. D’ailleurs, son joueur préféré n’a jamais été l’attaquant français. Ni même Dennis Bergkamp. Non, le petit Ronnie ne jurait que par Perry Groves comme il l'a confié à Sport magazine : « J’aimais le regarder quand j’étais plus jeune. Ouais, je suppose que j’étais un peu une groupie. » Et si Perry Groves n’a inscrit que 28 buts en 203 rencontres, Ronnie les a tous célébrés en hurlant « O’Suuuuuuuuuuuu » .


  • Pilar Rubio, l'incroyable talent

  • Avant de devenir Madame Sergio Ramos, Pilar Rubio est avant tout une journaliste et présentatrice de télévision. Et si son mari a prouvé à plusieurs reprises qu’il était assez doué avec un ballon rond, Pilar Rubio, elle, est plus à l’aise sur une table de billard. Elle l’a prouvé lors de l’émission El Hormiguero sur Antena 3, où elle officie.

    https://www.youtube.com/watch?v=9_a06rDnngs

    Comment ? En réussissant un tir à trois bandes au milieu de dizaines de bouteilles d’eau pour faire entrer une boule. Le tout sous le regard admiratif de Sergio Ramos, invité d’un soir, et du public. Avant de claquer une célébration à la Cristiano Ronaldo. Vraies reconnaissent vrais.


  • Mark Allen, du football au snooker en un pas

  • Actuel sixième mondial, Mark Allen sort d’une solide année 2018 où il a notamment remporté le Masters. Une victoire qui valide son choix d’avoir préféré le costard autour d’une table de snooker plutôt que le short sur un terrain de football. Car oui, le Nord-Irlandais aurait pu être coéquipier de l’immense Will Grigg chez la Green and White Army. Il aurait fallu pour ça que ses essais à Sheffield Wednesday et à Nottingham Forest, lorsqu'il avait onze ans, ne se soient pas conclus par un échec. Tant mieux pour le monde du snooker. Et pour le monde du football aussi, peut-être.


  • Stephan El Shaarawy, l’amitié italo-Trump

  • A priori, rien ne rapproche Stephan El Shaarawy, footballeur italien de 26 ans, et Judd Trump, joueur de snooker anglais de 29 ans. C’est compter sans leur passion commune : le snooker. Et quand ce n’est pas Judd Trump qui vient voir son pote jouer avec la Roma, c’est Stephan El Shaarawy qui prend l’avion au lendemain d’une victoire face au Torino (3-2, 19 janvier 2019) pour aller applaudir l’Anglais en finale du Masters. Le monde attend désormais un affrontement entre les deux.


    D’autant plus que le joueur de snooker italien, Gianluca Manoli, avoue au Corriere dello Sport que Stephan El Shaarawy est doué avec une canne : « Stephan est vraiment doué pour le snooker. En tant que sportif, il est très coordonné. Il a une bonne disposition de base et un grand talent. » En attendant, nul doute que l’ailier italien a déjà fait son choix dans cette finale des Championnats du monde qui oppose John Higgins et... Judd Trump.

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

    Dans cet article


    il y a 47 minutes Maradona souhaite continuer à Sinaloa... mais pas à n'importe quel prix 5
    Hier à 17:45 La section foot de l'université de Cardiff se qualifie pour la C3 19
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 16:00 On a besoin de vous connaître ! Hier à 14:45 Matuidi va baptiser un stade à Asnières 18 Hier à 13:46 La mascotte de la CAN dévoilée 47 Hier à 13:40 Dernier match pour Xavi contre Persépolis 8