Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Lorient

Top 33 : défaites du PSG en première division

S’il ne perd pas contre Lorient, le PSG dépassera les 32 matchs sans défaite du FC Nantes de 1995 et établira un nouveau record d’invincibilité en France. Paris qui ne perd plus, c’est fou. Pourtant, dans son histoire, les Parisiens ont bouffé des défaites cuisantes, humiliantes, vexantes, dramatiques en première division. Voici les 33 plus marquantes.

Modififié
  • 1. 2010, PSG – OM : 0-3


    Une défaite, une gifle même, au Parc des Princes contre l’OM qui passe pourtant presque inaperçu. Parce que l’essentiel s’est déroulé dehors. Une heure avant le match, des membres du kop s’en prennent à ceux d’Auteuil au pied du Virage. S’ensuivent des échauffourées qui laissent un indépendant, Yann Lorrence, sur le bitume. Il décédera quelques jours plus tard. L’opposition entre Boulogne et Auteuil est à son apogée, ça ne peut plus durer. Le Parc des Princes a signé sa fin un soir de gifle face à l’OM. Plus rien ne sera comme avant.

  • 2. 2000, Sedan – PSG : 5-1


    Napoléon III avait perdu la guerre franco-prussienne face à Guillaume Ier à Sedan. Philippe Bergeroo, lui, a perdu bien plus à Sedan. Outre un triplé de Pius N’Diefi, le coach parisien est lâché par ses joueurs dans les Ardennes en plein mois de décembre. Le PSG est douzième, Bergeroo viré et Luis Fernandez rappelé dans la nuit au service de la patrie.


  • 3. 2008, CaenPSG : 3-0


    Une troisième défaite de rang en Ligue 1, à quatre journées de la fin, à D’Ornano. Le PSG est relégable et se fait boire par un Yoann Gouffran qui avait refusé de rejoindre la capitale quatre mois auparavant. Sur le pré, c’est le bordel. Rien ne fonctionne. Alain Cayzac, alors président du club, est obligé de faire appel à Michel Moulin pour créer un électrochoc. Le Yannick Noah du pauvre.

  • 4. 1993, OM – PSG : 3-1


    Marseille vient d’être sacré champion d’Europe et file vers son titre de champion de France. Le PSG sert de faire-valoir à cette fête à ciel ouvert. Dans cette folie, Basile Boli inscrit un but d’école après une action collective incroyable. Bernard Lama prend une barre rentrante sur une tête plongeante balancée depuis l’extérieur de sa surface.

    Vidéo

  • 5. 1992, PSG – OM : 0-1


    Défaite souvent surnommée « la boucherie » . Un match affreux, joué plutôt avec les couilles que la tête. À ce jeu, l’OM s’amuse d’un PSG encore trop naïf. Bokšić plante le seul but du match au cœur d’une première mi-temps dégueulasse : 33 fautes, un seul tir cadré. Di Méco se charge de Ginola pendant 90 minutes, et l’arbitre laisse faire. Une mascarade lancée par Artur Jorge un peu plus tôt dans la semaine avec son fameux : « On va leur marcher dessus. » Quelle blague !

    Vidéo

  • 6. 2009, BordeauxPSG : 4-0


    Une branlée qui se résume en une action. Le but de Gourcuff. On se tait et on applaudit Sammy Traoré se faire humilier.

    Vidéo

  • 7. 1997, PSG – OM : 1-2


    Non, il n’y avait pas penalty sur Ravanelli. Quoi qu’il en soit, ça fait une nouvelle victoire de l’OM au Parc des Princes et un match polémique de plus.

    Vidéo

  • 8. 1989, OM – PSG : 1-0


    Ou quand Parisiens et Marseillais luttaient pour le titre de champion de France. 35e journée, le PSG est leader avant son déplacement au Vélodrome. Il le restera s’il ne perd pas. Naturellement, il va perdre. À la 90e minute sur un but de Franck Sauzée. Avec cette victoire, Marseille repasse en tête et sera sacré champion.


  • 9. 2015, BastiaPSG : 4-2


    Elle est plus fraîche, celle-là. Le PSG mène 2 à 0 à Furiani. Ibrahimović, David Luiz, Lucas et Thiago Silva sont à la coule. Avant de sombrer. Quatre buts dont un bijou de Palmieri et voilà une équipe à 500 millions qui sombre face à Gilles Cioni et Yannick Cahuzac.

  • 10. 2010, PSGMonaco : 0-1


    Tout allait bien au PSG. Jusqu’à une bourde exceptionnelle d’Edel sur un centre monégasque. Un but qui participe à la légende d’Ambroise Béyamena puisqu’il s’agit du seul caramel du match.

    Vidéo

  • 11. 2006, PSGLorient : 2-3


    Fabrice Fiorèse a quitté le PSG en 2004 pour l’OM. C’est un pestiféré. Il revient deux ans plus tard sous le maillot de Lorient pour l’ouverture du championnat. Il va en planter deux et crucifier son ancien club sous les crachats et sifflets du stade. Sale soirée.

  • 12. 1994, NantesPSG : 1-0


    Un autre but Play Station qui va longtemps rester en tête du Top but. Loko-Pédros où le collectif nantais en une action. Bernard Lama est aux fraises, le PSG ne le sait pas encore, mais ce FC Nantes est trop fort…

    Vidéo

  • 13. 1995, PSGNantes : 0-3


    … et ça, c’est le match retour. Les hommes de Luis Fernandez voulaient prendre leur revanche. Ils vont prendre une fessée. Japhet N’Doram est immense, et les Canaris sont injouables. Paris, pourtant futur demi-finaliste de la Ligue des champions, n’existe pas.

  • 14. 2010, PSGMontpellier : 1-3


    C’est le dernier match des ultras parisiens au Parc des Princes. À la 75e minute, les tribunes s’embrasent de centaines de torches, certaines terminent sur la pelouse, pour dire adieu à leur stade. Le PSG, qui s’incline également sur le terrain, ne reverra plus jamais ça.

  • 15. 2010, GrenoblePSG : 4-0


    À quatre jours d’une finale de Coupe de France contre Monaco, le PSG se déplace en Isère pour préparer au mieux son match du Stade de France. C’est complètement raté avec cette déroute : 4-0 dont un caramel d’un ancien de la maison, Danijel Ljuboja.

  • 16. 2000, TroyesPSG : 5-3


    L’ESTAC d’Alain Perrin s’amuse du PSG banlieue avec un Djukić de gala et un certain Jérôme Rothen chaud comme la braise. Laurent Robert, pourtant auteur d’un doublé, marque même contre son camp. Une démonstration offensive dans le pays des fringues dégriffées.

    Vidéo

  • 17.1996, PSGMetz : 2-3


    La semaine d’avant, le PSG s’était fait balader par son dauphin auxerrois (0-3). Cette fois, il faut battre le FC Metz pour arrêter l’hémorragie et ne pas se faire doubler par l’équipe de Guy Roux. Raté. Les PP Flingueurs arrosent le Parc (doublé de Pirès, but de Pouget), et le PSG laisse Auxerre filer vers le titre.


  • 18. 1995, RennesPSG : 4-0


    La digestion de l’élimination par l’AC Milan en demi-finale de la Ligue des champions est douloureuse. Démobilisé, le PSG prend l’eau à Rennes avec un doublé de l’élégant Marco Grassi. Une démonstration.

  • 19. 1988, PSGNice : 0-4


    17e et mal embarqué, le PSG prend une tarte niçoise en pleine gueule en ce mois d’avril. 4-0 au Parc avec un joli but de Toni Kurbos, dit le moustachu. Fin du match, Paris est 18e et relégable. Aïe.

  • 20. 1986, OM – PSG : 4-0


    Champions de France en titre, les Parisiens de Sušić et Rocheteau explosent au Vélodrome face au premier OM de Bernard Tapie. Le match tourne au n’importe quoi quand Joël Bats, blessé, doit céder sa place à la mi-temps au défenseur Philippe Jeannol qui terminera le match dans les buts. En bas de jogging. Le score était déjà de 2-0 à ce moment.

  • 21. 2012, PSGRennes : 1-2


    Carlo Ancelotti sur le banc, onze Rennais sur la pelouse. Puis dix. Puis neuf. À onze contre neuf, le PSG s’incline quand même à domicile. La faute à un gardien remplaçant héroïque et à la maladresse de l’attaque parisienne. Deux ans plus tard, Paris sera sacré champion de France juste avant un nouveau match contre Rennes, à domicile, par une nouvelle défaite et des sifflets. Normal.

    Vidéo

  • 22. 1998, PSGMonaco : 1-2


    Raí s’en va. C’est son dernier match au PSG après un quinquennat doré. Il pleut. Paris pleure. Et comme le PSG ne fait jamais rien comme les autres, il trouve le moyen de perdre pour la dernière de son capitaine à la maison sur un but d’Ikpeba à la dernière minute.

    Vidéo

  • 23. 1977, NancyPSG : 4-1


    Premier match de la saison, le PSG est plein de bonnes résolutions. Cela va durer quatre minutes, le temps de voir Michel Platini ouvrir la marque. L’égalisation de Bianchi n’y changera rien, Nancy vient s’essuyer les crampons sur le PSG et colle trois buts entre la 58e et la 62e.

  • 24. 1998, BordeauxPSG : 3-1


    La première de Jay-Jay Okocha en France. Une entrée, un crochet, une mine, une lucarne. Alain Giresse, éphémère coach parisien, est impressionné. En revanche, c’est Bordeaux qui gagne ce premier match de la saison. Et facilement. Dès le départ, le PSG de Charles Biétry dérape.

    Vidéo

  • 25. 1984, Toulon – PSG : 5-1


    Décembre 1984, le PSG se prend un triplé de Delio Onnis dans le buffet, mais aussi un but de Laurent « en tout cas, on te le souhaite » Paganelli. Une correction dans un Mayol survolté.

  • 26. 2009, Toulouse – PSG : 4-1


    C’était l’époque où le TFC se payait le PSG très facilement. 3-0 à la pause avec un André-Pierre Gignac en folie. Le but de Larrys Mabiala n’y changera rien, ça allait beaucoup trop vite pour les Parisiens.

    Vidéo

  • 27. 1994, NantesPSG : 3-0


    Invaincus depuis 27 matchs en championnat, les Parisiens s’arrêtent à Nantes. Défaits lourdement par un FCNA réaliste et un PSG terriblement maladroit dans la première demi-heure. Pourtant, Artur Jorge et sa bande seront quand même champions.

  • 28. 1990, OM –PSG : 2-1


    Nouvelle défaite au Vélodrome, mais surtout, un but incroyable de Chris Waddle. On peut parler de manque de respect envers Joël Bats. Et à la mode avec cette coupe de cheveux affreuse.

    Vidéo

  • 29. 2004, BordeauxPSG : 3-0


    Match en semaine, tant mieux, personne ne voit le PSG en prendre trois et surtout manquer deux penalties à Lescure. On se marre bien au PSG. Surtout quand Ljuboja et Reinaldo se battent pour tirer le penalty que le Brésilien va finalement manquer, alors que Frédéric Déhu en avait déjà raté un.

  • 30. 1974, ReimsPSG : 6-1


    6-1, balles neuves. Six balles utilisées par Carlos Bianchi. Oui, une manita de Fabinho. Celui de Toulouse pour les puristes.

  • 31. 1980, SochauxPSG : 4-0


    Deux mois avant, le PSG en avait déjà pris 4 au Louis-II. Rebelote à Bonal où les Lionceaux croquent l’équipe de Peyroche dans le froid du Doubs avec trois buts en dix-sept minutes en première période par les Yougoslaves Ivezić (doublé) et Durkalić.

  • 32. 2012, NicePSG : 2-1


    Ibrahimović défait au Ray et c’est Carlo Ancelotti qui commence à vaciller. Vexés de la 4e place du club en Ligue 1 en ce mois de décembre, les actionnaires qataris du PSG commencent à sérieusement coller la pression au coach italien. Une défaite qui sonne le début de la méfiance entre le Mister et ses patrons. Le ver est dans le fruit.

    Vidéo

  • 33. 2015, BordeauxPSG : 3-2


    C’était la dernière défaite du PSG en Ligue 1. En mars 2015. Ibrahimović traitait la France de « pays de merde  » . Depuis, le PSG a enquillé 29 victoires et 3 nuls et n’a été mené que 64 minutes sur ses 32 matchs. Une dinguerie.

    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
    Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
    Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7 Hier à 10:00 Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2