Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Jeux vidéo

Top 10 : les pires jeux vidéo de football de l'histoire

Sous le sapin de Noël, nombre d'entre vous ont découvert un FIFA 21 ou un eFootball PES 2021 Season Update. Et si les deux jeux sont plutôt réussis, ce n'est pas le cas de tous les jeux vidéo de foot. La preuve par 10.

  • Peter Shilton's Handball Maradona (Amstrad CPC, Commodore 64 et ZX Spectrum, 1986)

  • Ne jamais se fier aux apparences. Quelques semaines après le but de Diego Maradona de la main face à l’Angleterre du gardien Peter Shilton, Grandslam Entertainment dégaine le jeu Peter Shilton's Handball Maradona. Les gamers de l’époque sont alors ravis de pouvoir revivre ce moment ou tenter de changer l’histoire, c’est selon. Sauf que Diego Maradona n’apparaît finalement que dans le nom, il n’est pas possible de jouer avec lui. De toute façon, il n’est possible de jouer qu’avec les gardiens de but, seul joueur à être contrôlé par vos soins. Votre mission est alors de tenter d’arrêter les frappes adverses pour gratter un 0-0, vos coéquipiers étant trop nazes pour marquer des buts.

    Vidéo


  • Three Lions

  • Mars 1998, dans les locaux de la fédération anglaise : « Avec l’essor des jeux vidéo et la Coupe du monde qui arrive, ce serait bien que notre équipe d’Angleterre ait son jeu officiel. » Un mois plus tard, Three Lions voyait le jour. Cette urgence - que nous avons inventée - semble être la seule explication plausible à ce jeu totalement raté. Pourtant, le pitch de départ est intéressant avec Take-Two Interactive - GTA, NBA 2K, Red Dead - à la distribution et les nombreuses licences en sa possession. Sauf qu’à l’image de leur sélection nationale au Mondial 1998, le jeu a fait pschitt. La faute, surtout, à un graphisme horrible où il est impossible de différencier Paul Scholes de David Beckham. Preuve que la FA n’était pas tellement fière de son jeu, il sera vendu en France sous le nom de Pro Foot Contest 98 avec Didier Deschamps en couverture ou encore sous celui de Bomba : 98 All Champions Challenge en Italie avec Roberto Di Matteo à l’affiche.

    Vidéo


  • Chris Kamara's Street Soccer (PS1)

  • Et si Chris Kamara était un visionnaire ? Joueur modeste des années 1980 passés par les divisions inférieures anglaises avant de connaître l’élite à 33 ans avec Leeds United, celui qui est devenu par la suite coach de Stoke City fait partie de ces rares joueurs qui peuvent se targuer d’avoir un jeu vidéo à leur nom. Qui plus est un jeu révolutionnaire puisqu'il s’intéresse dès 2000 au foot de rue, quand la franchise FIFA a attendu 2005 pour lancer son fameux FIFA Street. Problème, Chris Kamara's Street Soccer, édité par Midas Interactive Entertainment, possède un gameplay affreux, des touches improbables - le tir avec croix - et un graphisme qui ferait dire à un myope qu’il a une vue d’aigle. Cerise sur le gâteau, les 25 équipes représentent une ville d’un pays : le Berlin d’Allemagne, le Pékin de Chine et le bien connu Prague... de Norvège. Bah quoi ?

    Vidéo


  • O'Leary Manager 2000

  • Ancienne légende d’Arsenal en tant que joueur, David O’Leary a prouvé - en menant notamment Leeds United en demi-finales de C1 - qu’il était un très bon entraîneur. De quoi expliquer pourquoi Ubisoft est venu le chercher pour lui proposer d’adosser son nom et son image à son nouveau jeu sur Game Boy Color. Un mix entre Football Manager et FIFA qui permet de combiner le management et le jeu. Une Ligue des Masters améliorée en somme avec de nombreuses licences disponibles. Sauf que la pratique était plus compliquée... Sur la partie jeu, les deux boutons A et B de la console limitent fortement les possibilités. Quant à la partie management, il est possible de remporter un énorme bonus financier sans cumuler tout un tas de dettes. Ajoutez à cela un écran de 4,4 x 4 cm et vous comprendrez bien pourquoi ce jeu n’a jamais concurrencé Football Manager.

    Vidéo


  • Lego Football Mania (PC, PS2, Game Boy Advance)

  • Dans le monde des jeux vidéo, les Lego sont l’équivalent de Martine pour les livres. Et c’est ainsi que l’on retrouve les Lego qui font des échecs, les Lego qui se prennent pour Star Wars, Harry Potter ou encore le Seigneur des anneaux. C’est donc tout naturellement que les Lego font du football en 2002. Sauf qu’ils n’auraient pas dû. Tout simplement parce qu’avec leur petite taille et leurs jambes collées, ils sont loin d’être faits pour jouer au ballon rond. Et ça se ressent dans Lego Football Mania, où il suffit simplement d’aller tout droit et de lober le gardien pour marquer. Et puis pour les règles, on repassera, puisque c’est du 4 contre 4 - ou 6 contre 6 - sur un terrain dans l’espace ou sur un bateau pirate où il n’y a ni faute ni hors-jeu.

    Vidéo


  • Le Monde des Bleus : Nouvelle Génération (PS2)

  • Depuis le début des années 2000, quiconque a voulu concurrencer FIFA et PES dans les jeux de football s’est plus ou moins piqué les doigts. Et c’est notamment le cas du Monde des Bleus, le jeu officiel de l’équipe de France édité par Sony en personne. Sauf qu’à l’image de l’équipe nationale, les jeux de 1999 et 2000 sont prometteurs. Avant de devenir de moins en moins bien. Jusqu’à l’édition de trop : celle de 2004. Et cette fois-ci, Ángelos Charistéas n’y est pour rien. Il faut dire que le jeu sentait le sapin dès la présentation où le duo Larqué-Roland est remplacé par Balbir-Rouyer. Sauf que c’est bien là le seul changement du jeu, qui est clairement resté sur les graphismes et le gameplay de 1998.

    Vidéo


  • Red Card (PS2, Xbox, Gamecube)

  • Comme tout le monde, lorsque vous perdez 3-0, vous commencez à mettre des gros tacles et vous terminez la rencontre à 8. Sauf que sur Red Card, pas besoin d’attendre d’être mené au score pour faire ça, puisque vous pouvez le faire dès le coup d’envoi, les fautes étant proscrites. Vous pourrez alors vous mettre dans la peau de Cyril Rool et mettre des tacles à la gorge aux adversaires et même à l’arbitre. De quoi bien vous amuser entre potes, d’autant plus que le gameplay est plutôt réussi. Sauf que tout le reste du jeu est du grand n’importe quoi. Que ce soit la barre boost qui vous permet de faire un super tacle, un saut de l’ange ou une frappe à la Shaolin Soccer, le graphisme, les joueurs sud-américains et africains qui se nomment tous « Joueur » , faute de droits, ou encore la possibilité d’affronter une équipe de samouraïs ou de dauphins. Oui, oui, de dauphins. Faute de goût jusqu’au bout, Daniel Bravo est au commentaire, alors que le jeu aurait voulu que ce soit un Éric Di Meco au micro.

    Vidéo


  • FIFA sur Nintendo

  • Que ce soit sur GameBoy Advance avec son écran plus petit qu’un téléphone et ses deux touches, sur GameCube et sa manette aux boutons dignes d’un Picasso, sur Wii et ses graphismes d’un ancien temps et ses manettes incompatibles au jeu FIFA ou plus récemment sur Switch, FIFA est un désastre sur les consoles de la marque Nintendo. Et pourtant, il existe des jeux de foot réussis sur ces consoles comme le superbe Mario Strikers Charged Football sur Wii. Un jeu qui, contrairement aux FIFA, est adapté à la console et propose tout ce que Nintendo sait faire de mieux, à savoir : mettre des gros tacles avec Donkey Kong, pour ensuite mettre une frappe surpuissante avec Bowser, le tout après avoir envoyé une carapace rouge pour dégommer Luigi dans les cages.

    Vidéo


  • Pure Football (PS3 et Xbox 360)

  • Pourquoi le football serait réservé à EA Sports et Konami ? C’est la question que s’est posée Ubisoft - éditeur notamment de Assassin’s Creed ou Far Cry - en 2009. Alors, l’entreprise française a décidé de se lancer dans le ballon rond à l’occasion du Mondial 2010 en dégainant Pure Football. Un jeu qui sera du même niveau que celui offert sur le terrain par l’équipe de France en Afrique du Sud. L’ambassadeur Steven Gerrard mis à part, il n’y a pas grand-chose à garder dans ce jeu qui se voulait axé sur le côté arcade, mais qui n’a pas trouvé son public en raison d’un graphisme digne de la Megadrive, de nombreux bugs et d’un mode de jeu en 5 contre 5 avec des règles de futsal sur un terrain extérieur. Après cet échec, Ubisoft a quitté le monde du football aussi vite qu’il est arrivé, pour revenir à ce qu’il sait faire de mieux.

    Vidéo


  • PES 2008 (PS3 et Xbox 360)

  • Alors non, PES 2008 n’est pas le pire jeu de football. Mais il symbolise la chute du bébé Konami qui a totalement manqué son virage sur les next gen. Au point que tous les amoureux de la franchise PES l’ont délaissée pour aller faire des frappes avec carré sur FIFA. Au grand dam des habitués du jeu EA, qui ne comprennent pas pourquoi ces nouveaux arrivants utilisent la touche « centre » pour tirer. Et si, pour beaucoup, ce transfert sur FIFA est définitif, d’autres sont revenus dans les bras de leur ex depuis quelques années, après avoir constaté qu’elle a fait de nombreux efforts pour changer. Et tant pis s’il faut jouer avec Madrid Chamartin B et Aston RB.

    Vidéo


    Ils méritent d'être mentionnés : Actua Soccer 2, Complete Onside Soccer, Dino Dini’s Soccer!, Ryan Giggs: Champions World Class Soccer, Libero Grande, Telefoot Soccer 2000, Mega Man Soccer, Complete Onside Soccer.



    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
    Hier à 18:30 Benítez quitte la Chine 12 Hier à 18:00 Des bonhommes de neige comme spectateurs en Roumanie 6
    Hier à 16:30 Flers premier club forfait en Coupe de France 10
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 14:30 Juanfran répond aux critiques 4 Hier à 14:00 Beckham : « Neville a été nommé au mérite » 14