Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Koh Lanta
  3. //

Top 10 : Épreuve des poteaux

Endurance, résistance mentale, tolérance à la douleur, confiance en soi, croyances alternatives... Pour surmonter les différentes épreuves des poteaux, les capacités psychologiques et sportives sont indispensables. Les images télévisuelles se révèlent d'ailleurs parfois terribles.

Les poteaux carrés

12 mai 1976

Elle était si près... Sérieuse candidate à la victoire en Coupe des clubs champions européens édition 1976, l'AS Saint-Étienne chute au plus mauvais moment. En finale, quoi. La faute, tout le monde le sait, aux fameux poteaux carrés. Ou plutôt à la transversale carrée touchée par Dominique Bathenay et Jacques Santini, qui empêche soi-disant leur ballon de rebondir du bon côté de la ligne et de rentrer dans la cage allemande.


Parce que, voyez-vous, les montants ne seraient pas aussi ronds qu'ils ne le sont aujourd'hui. Le Bayern Munich, redoutable concurrent et habitué de ce genre de rendez-vous (double tenant du titre), en profitera en assurant le strict minimum. Le bois, ce faux frère.


Les ultimes poteaux

21 mai 2008, 20 mai 2015

Bien entendu, les exemples sont légion. Combien de footballeurs ont eu la victoire au bout du pied, et ont vu la gloire se refuser à eux pour quelques centimètres ? Mauricio Pinilla a vécu cette mésaventure, et il n'est malheureusement pas le seul. Reste que pour démontrer toute la solitude d'un homme qui échoue à une poignée de secondes de l'instant T, John Terry n'aurait d'autre choix que de lever le doigt. En finale de Ligue des champions 2008 contre Manchester United, l'Anglais de Chelsea n'a plus qu'à transformer son tir au but pour enfin soulever la coupe aux grandes oreilles. Hop, glissade à la Steven Gerrard et sentiment de tristesse absolue.

Vidéo

Plus récemment, Filip Djordjevic a également connu son lot de malchance. Dans le temps additionnel de la Coupe d'Italie, et alors que la Juventus est tenue en échec par la Lazio, l'ancien Nantais décoche une praline sans élan en dehors de la surface de réparation qui vient mourir sur les faces intérieures de chaque poteau. Sans toucher les filets, évidemment.



Les poteaux rebondissants


Les images ne sont pas nettes, le niveau de jeu n'a pas l'air particulièrement élevé, et la partie ne semble pas emplie d'intérêt. Pourtant, et malgré le fait que l'on ne connaisse ni les équipes ni les acteurs, cette rencontre amateur pourrait prétendre à une place dans la légende. Car sur une action, l'un des joueurs réalise involontairement un combiné sans doute encore jamais filmé.

Vidéo

En un seul coup de patte, le protagoniste parvient ainsi à établir pas moins de quatre contacts entre le cuir et les montants. Tir croisé-poteau gauche-barre transversale-poteau droit-poteau gauche. Plus qu'un exploit, une véritable œuvre d'art.


Les poteaux récalcitrants


Combiné d'amateurs, épisode deux. Avec quatre bois, encore. Sauf que cette fois, les garçons se mettent en et à quatre pour faire sonner bruyamment leur (im)précision. Les membres du public ne s'y trompent d'ailleurs pas, accompagnant de leurs voix chaque acte manqué.

Vidéo

Chapitre un : poteau droit, sur une frappe en déséquilibre totale. Chapitre deux : barre transversale, sur une tentative à bout portant. Chapitre trois : poteau droit, sur un tir écrasé du gauche. Chapitre quatre : barre sortante, sur un missile mal maîtrisé. Avec tout ça, on aura même oublié les passements de jambes efficaces du centreur initial.


Les poteaux tricheurs

23 septembre 2009

« Un ami gardien m'a donné le truc il y a quelques années, et je l'ai fait de temps en temps depuis. » Dans les colonnes d'Aftonbladet, Kim Christensen assume. Oui, il gruge. Oui, il raccourcit la dimension de ses buts. Oui, c'est seulement pour déplacer ses poteaux vers l'intérieur qu'il tape dessus (ou les pousse, plus simplement) pendant l'échauffement avant le coup d'envoi.


En 2009, à l'occasion d'un match de championnat suédois contre l'Örebro Sportklubb, le gardien de l'IFK Göteborg se fait toutefois pincer. Pire que Nicolas, Isabelle et Marianne dans la deuxième édition de Koh Lanta ?


Les poteaux infidèles


Un ami peut rapidement devenir un ennemi, même s'il n'a pas de cœur et aucune haine à offrir. Cela donne parfois des scènes de rare violence. C'est ainsi qu'un portier anglais se déchaîne sur son poteau après avoir encaissé un but, occasionnant sûrement plus de douleur à son crâne qu'à son montant.


Le comportement du bonhomme s'explique par l'ascenseur émotionnel enduré. Parce qu'avant d'envoyer ses coups de tête et sa droite contre le bois, le dernier rempart s'est senti trahi : sa barre transversale le sauve d'abord, son cadre inférieur le lâche ensuite. La sentence est irrévocable, un poto de moins.


Les poteaux ensorcelés

16 décembre 2016

Deux camps, deux versions. Le 16 décembre 2016, la rencontre opposant Mukura Victory Sports au Rayon Sport crée la polémique au Rwanda. Le problème ? Moussa Camara, l'attaquant des visiteurs qui venait de toucher la barre transversale, aurait placé un objet ensorcelé à la base du poteau adverse pour parvenir à marquer. Chose qu'il réussira.


Faux, rétorque-t-il. Il aurait au contraire enlevé le porte-bonheur placé là par les locaux pour les protéger, l'aurait ensuite donné à un de ses partenaires remplaçants pour le jeter dans le caniveau et balayer toute possible malédiction. Ce qui justifierait la réaction des rivaux, coursant l'avant-centre afin de récupérer leur bien. Toujours est-il qu'à partir de cette anecdote, la Fédération a officiellement interdit « l'utilisation de la sorcellerie » . Pas scientifiquement démontrée, précise-t-elle.

Vidéo


Les poteaux hommage

Coupe du monde 1978


Mais pourquoi la base des poteaux de l'Estadio Monumental est-elle affublée d'une bande noire, lors du mondial 1978 disputé en Argentine (et remporté par l'Albiceleste) ? Telle pouvait être la question posée par tout bon observateur, à l'époque. Interrogation dont la réponse ne sera trouvée que bien plus tard, bizarrement.

Vidéo

En fait, il s'agit d'un hommage. « Nous avions tous quelqu’un qui avait disparu ou qui était torturé quelque part, dans notre entourage. Même les joueurs de l’équipe nationale. Ils auraient tous dû porter un brassard noir. Aucun n’a pu le faire. Alors, on l’a peint sur les poteaux » , dévoile Ezequiel Valentini, qui était auparavant préposé à l'entretien de l'enceinte de River Plate et qui se remémore la période de la terreur sous la junte militaire dirigeant le pays dans le Guardian. Et la FIFA, dans tout ça ? « On leur a juste dit qu'ici, c’était une tradition. » Poteau noir, pot aux roses.


Les poteaux douloureux

26 décembre 2018

Difficile de n'en conserver qu'un seul, au regard du nombre de victimes. Entre le traditionnel glissement explosant l'entre-jambe de Phil Babb s'étant sacrifié pour rien (même si le sauvetage vaut parfois le coup) et la blessure impressionnante au tibia d'un Diego Costa autodestructeur pour planter, les poteaux ne font pas de cadeau.



Surtout pas à Christian Kabasele, en plein Noël 2018. Face à Chelsea, le défenseur de Watford s'essaye à un tacle finalement inutile, mais se mange le montant sous l'aisselle à pleine vitesse. Choqué, le Belge doit laisser sa place. « Espérons que rien ne soit cassé, mais ça fait encore fort mal. Beau geste de la part du poteau qui m’a rendu visite à l’hôpital » , tweete l'agressé, après coup. Fair-play.



Les poteaux brisés

26 janvier 2013

Pour une fois que l'être humain domine le poteau... En janvier 2013, durant un Algérie-Togo comptant pour les poules de la Coupe d'Afrique des nations, Adlène Guedioura trouve la force (ou le moyen) de plier un montant en accrochant les filets de Kossi Agassa. Pas en deux, mais suffisamment pour que les buts procèdent à un changement.


Une histoire également observée en Australie fin 2018, occasionnant un retard de 45 minutes en usant de méthodes similaires. En avril 1971 déjà, un match entre le Borussia Mönchengladbach et le Werder Brême n'avait pas pu aller à son terme pour la même raison. Alors, c'est qui le plus solide ?



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 12:19 EuroMillions : 143 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 17:45 Rothen de retour sur le banc du Plessis-Robinson en R1 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 08:51 La collection de tirages photo So Foot de juillet est dispo !