Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal/Manchester United

Top 10 : les buts entre Arsenal et Manchester United

Ruud van Nistelrooy qui met fin aux Invincibles, Arsenal qui vient gagner un titre à Old Trafford et qui, dix ans plus tard, en prend 8 un après-midi d'août... Entre Manchester United et Arsenal, il y a toujours eu des buts. Et pas que des vilains.

Modififié
  • 1 - Ryan Giggs (1999)

    C'est LE but de la carrière de Ryan Giggs. Demi-finale de FA Cup entre les deux clubs, on joue la 110e minute de la prolongation (1-1). Le Gallois prend la balle au milieu de terrain et ne s'emmerde pas avec ses coéquipiers. Normal, il est en mode « flèche rouge » . Le magicien gallois prend la gonfle, s'envoie sur une accélération de 50 mètres, termine le travail par une praline sous la barre du gauche et envoie son équipe en finale. Derrière, joie collective folle, maillot retiré, torse poilu. Bref, une dinguerie.

    Vidéo

    2 - Thierry Henry (2000)

    Arsenal jouait encore à Highbury, et Thierry Henry n'avait pas 25 ans, mais était déjà champion du monde et d'Europe. Face à lui, Fabien Barthez, son pote de l'équipe de France et de l'AS Monaco. Pourtant, pas de cadeaux. Titi contrôle la balle dos au but, à l'entrée de la surface, il se retourne et trouve la lunette de Barthez, qui n'a pas bougé. Chef-d'œuvre. Et seul but du match.

    Vidéo

    3 - Ashley Young (2011)

    Fin août, l'infirmerie d'Arsenal dégueule de partout, mais les Gunners doivent quand même se rendre à Old Trafford. Arsène Wenger ne s'imagine pas prendre une telle branlée : 8-2. Alors que Welbeck a ouvert le score pour les locaux, Ashley Young sort un cadrage-débordement-frappe enroulée de toute beauté. Ça termine en lucarne et ça fait 2-0. MU va encore en planter six...

    Vidéo

    4 – Sylvain Wiltord (2002)

    8 mai, c'est le match du sacre. Une victoire des Gunners à Old Trafford et voilà Arsenal champion d'Angleterre. Le match est disputé, serré, engagé. Sur une action collective d'école, Sylvain Wiltord trouve le chemin des filets et offre le titre aux siens. Le maillot avec le sponsor « SEGA » reste collector. C'est le dernier titre de Premier League d'Arsenal.

    Vidéo

    5 – Éric Cantona (1996)

    Déjà unique buteur lors du match entre les deux clubs en 1993, Éric Cantona récidive trois ans plus tard, toujours à Old Trafford. Cette fois, le but est splendide. Un kung-fu façon Luis Fernandez, mais de l'extérieur de la surface. David Seaman est défrisé des moustaches et ne peut rien faire. Le King.

    Vidéo

    6 – Le festival de CR7 (2009)

    Demi-finale de Ligue des champions entre les deux clubs. Le match se déroule à l'Emirates. Et Arsenal va complètement rater sa demi-finale aller. La faute à Cristiano Ronaldo, mutant. Un doublé, deux bijoux. Le premier sur coup franc, dans son pur style. Le second sur un modèle de contre-attaque à trois avec Rooney et Park. MUFC l'emporte 3 à 1 et ira défier le Barça en finale.

    Vidéo

    7 – Nicolas Anelka (1997)

    Nicolas Anelka est encore jeune et ambitieux, mais déjà vicieux. Les Gunners ne le savent pas encore, mais ils réaliseront le doublé huit mois plus tard. En attendant, ils s'offrent MUFC à Highbury (3-2) avec un premier but félin de Nicolas Anelka. Prise de balle, accélération, frappe limpide, Schmeichel est battu. Vieira s'offrira également un joli but vingt minutes plus tard.

    Vidéo

    8 – Nani (2010)

    Luís Nani aurait dû prendre la succession de CR7. Le Portugais avait du talent. Comme sur ce but en solo, claqué un après-midi de janvier, alors qu'il avait commencé son action le long de la ligne de touche. Une défense passée en revue plus tard, voici la balle au fond des buts et Nani opérationnel pour un saut périlleux. MU l'emporte 3-1. Sans forcer.


    Vidéo

    9 – Andrei Arshavin (2009)

    Ce match, Arsène Wenger ne l'a pas oublié, lui qui s'est fait expulser par l'arbitre Mike Dean pour avoir tiré dans une bouteille d'eau. Il faut dire que le coach des Gunners va perdre le match en cinq minutes. Un penalty de Rooney à la 59e et un joli CSC de Diaby à la 64e. Avant ? Un caramel d'Arshavin sans élan, peu de temps avant la pause, qui termine sa course en pleine lucarne. BOUM.

    Vidéo

    10 – Ruud van Nistelrooy (2004)

    Voilà 49 matchs de Premier League qu'Arsenal n'a plus connu la défaite. Les Invincibles vont finalement chuter à Old Trafford lors du 50e dans un match qui sent le soufre et porte la marque de Van Nistelrooy, qui avait déjà connu un antécédent avec les Gunners. Sur le premier but, Wayne Rooney simule grossièrement pour obtenir un penalty que le Batave transformera dans la foulée. La fin d'un mythe.

    Vidéo


    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article