Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Koh-Lanta
  2. // Teheiura

Top 10 : comme Teheiura, ils ont triché

Coup de théâtre dans le dernier épisode de Koh-Lanta : Teheiura a été exclu du jeu après avoir triché. Le candidat tahitien n'a toutefois pas le monopole de la triche. Le football ne l'a par exemple pas attendu pour enfreindre certaines règles. La preuve par dix.

Modififié

Kim Christensen

«  Un ami gardien m'a donné le truc il y a quelques années, et je l'ai fait de temps en temps depuis » , confiait Kim Christensen dans les colonnes d'Aftonbladet. Le truc ? C'est de taper dans ses poteaux pour les déplacer vers l'intérieur et ainsi réduire la taille de ses buts. Mais alors qu'il défend les cages de l’IFK Göteborg lors d’un match face à l’Örebro SK dans le championnat de football suédois de 2009, Kim voit l'arbitre s'apercevoir de son petit manège. En même temps, 30 centimètres de chaque côté, c'était un peu ambitieux.




Carlos Bilardo

L'histoire raconte que le sélectionneur de l'Albiceleste Carlos Bilardo avait décidé de droguer les joueurs de la Seleção pour accéder aux quarts de finale de la Coupe du monde 1990. Son astuce : foutre des somnifères dans toutes les bouteilles destinées aux Brésiliens. « L'eau avait un goût bizarre. J'ai eu des hallucinations, ma tête tournait. J'ai eu beaucoup de mal à jouer normalement ensuite » , a déclaré Branco, ancien pensionnaire du FC Porto. D'autres ont aussi confié avoir eu des vertiges après avoir bu dans une bouteille tendue par un membre de la délégation argentine. À l'issue de la victoire 1-0, Bilardo avait tout de même adopté une attitude louche : « Je ne sais pas, je ne sais pas. Je ne dis pas que cela ne s'est pas passé. » Si les Brésiliens ont fini par avaler la pilule, on peut imaginer qu'ils ont cette fois eu recours à l'eau du robinet.


Moussa Camara

On ne rigole pas avec les affaires de sorcellerie dans le football africain. Le 16 décembre 2016, alors que le Mukura Victory reçoit le Rayon Sports, le championnat rwandais va être témoin d'un envoûtement surréaliste. Menés 1-0, les joueurs de Rayon voient leur buteur Moussa Camara toucher la barre transversale sur une frappe lointaine. Face à tant de malchance, l'attaquant tente de conjurer le sort et dépose un objet à côté du poteau droit dans le temps additionnel de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, le sorcier aux crampons trouve le chemin des filets et offre le match nul à son équipe (1-1). Une amende équivalent à 116 euros et l'interdiction formelle de réutiliser la sorcellerie l'attendront à son retour.




Robert Hoyser

Le 27 janvier 2005, l'arbitre allemand Robert Hoyser reconnaît qu'il a truqué, en distribuant cartons rouges et penaltys imaginaires, les résultats de dix matchs de Coupe d'Allemagne et de championnats de D2 et D3 disputés entre les mois d'août et de novembre 2004. Plaidant non coupable au début de l'affaire, ( « il n'y a aucun indice que des matchs ont été achetés » , s'était défendu Hoyser), l'homme de 25 ans avoue finalement avoir touché 70 000 euros en agissant pour le compte de la mafia croate Ante Sapina, qui pariait de fortes sommes d'argent sur ces rencontres. Le coupable a eu ensuite le temps de réfléchir à sa bêtise pendant ses 29 mois d'emprisonnement. Sans surprise, la justice lui a interdit à vie d'exercer toute activité dans le football professionnel.


Aly Dia

« Il est entré en cours de jeu, quand notre attaquant Matt Le Tissier est sorti blessé, et ce gars nous a montré qu'il n'avait pas du tout le niveau pour jouer en Premier League. Il a donc passé dix jours avec nous et il est parti. » Entraîneur de Southampton en 1996, Graeme Souness est tombé de très haut quand il s'est aperçu que sa perle rare ne savait pas faire deux passes. Vendu comme attaquant du Paris Saint-Germain, titulaire en sélection, recommandé et présenté comme le cousin de George Weah au tacticien des Saints à la suite d'un appel du Ballon d’or 1995 en personne, Aly Dia avait en fait tout inventé pour réaliser son rêve de devenir footballeur professionnel.



Arrivé un vendredi, le menteur entre en jeu le lendemain après la blessure de la légende Matt Le Tissier. Très rapidement, tout le monde découvre la supercherie. À l'époque sur la pelouse du Dell, ancienne enceinte de Southampton, Jason Dodd, latéral droit des Saints, se rappelle : « Il courait juste comme un poulet sans tête. » L'analyse de Le Tissier est encore plus limpide : « Il était tellement nul ! »


Marcelo Bielsa

«   L’espion a suivi mes ordres, et je suis le seul responsable. J'ai observé tous nos adversaires et j'ai suivi les séances d'entraînement de tous nos adversaires avant de jouer contre eux. » Le 16 janvier 2019, Marcelo Bielsa donne une conférence de presse exceptionnelle où il avoue tout. Pour préparer au mieux le déplacement à Derby County, El Loco avait demandé à son espion interpelé par les dirigeants des Rams de traîner autour du terrain d'entraînement de Frank Lampard pour prendre un maximum d’informations. L’entraîneur de Leeds s’excuse alors en balançant un sublime Power Point en expliquant à l’ancienne gloire de Chelsea comment il va lui botter le cul. Et comme dans tous les James Bond, 007 s’en sort toujours indemne. Victoire 2-0 de Leeds. Lampard estime que «  tricher serait un grand mot, mais c'est très limite » . La porte est aujourd'hui ouverte à toutes les théories complotistes : et si les réserves de bouffe de ce tricheur de Teheiura logeaient dans la glacière de ce tricheur de Bielsa ?




Nina Farooqi

7 juillet 2021. Pour assister absolument à la demi-finale de l'Euro entre l'Angleterre et le Danemark, la Londonienne Nina Farooqi arrive au bureau pâle, fatiguée et très peu motivée. Pensant que son patron n'aurait jamais accepté de lui accorder un jour de congé pour une telle explication, la femme de 37 ans fait semblant d'être malade. Bingo ! Le patron tombe dans le panneau. Mais il y a des failles dans le système de Nina. Au moment de l'égalisation de l'Angleterre sur un but contre son camp de Simon Kjær, une caméra filme Nina et son amie en train de célébrer le but. Une séquence qui avait même été relayée dans la story Instagram de la présentatrice Stacey Dooley. En rentrant, la fan des Three Lions reçoit un appel sympa de son patron pour lui indiquer qu'elle ne revienne pas au bureau le lendemain. « Si c'était à refaire, je referais exactement la même chose » , avait expliqué la chercheuse d'emploi au Daily Telegraph.


Roberto Rojas

Attention folie. Le 3 septembre 1989 à Rio, lors d'un Brésil-Chili qualificatif pour la Coupe du monde, Roberto Rojas décide de s'entailler lui-même l'arcade sourcilière afin de gagner le match sur tapis vert. Après avoir vu un fumigène frôler son visage, le portier chilien décide de prendre la lame cachée dans son gant afin de se balafrer. Voyant son équipe complètement dominée (bien qu'elle menait 1-0) et la pensant incapable de signer un hold-up parfait, Rojas simule l'agression, oubliant que les vidéos vont détecter la supercherie.




Cela ne fait rapidement aucun débat : le capitaine a triché, le Brésil l'emporte 2-0 sur tapis vert. Et même si Rojas s'excuse à mille reprises les jours suivants, le gardien regrettera pour toujours « la plus grande erreur de sa vie » qui l'obligera à arrêter sa carrière subitement, en sélection comme en club.


Les U17 du Bénin

Au Bénin, le «   moi tu me parles pas d'âge » est un véritable mantra. Lors des matchs éliminatoires de la CAN U17 2019, la sélection béninoise a présenté une équipe de onze joueurs qui avaient entre 20 et 27 ans. Évidemment poursuivis pour faux et usage de faux, les jeunes Écureuils sont éliminés de la compétition. Huit dirigeants du staff technique dont l'ancien président de la Fédération béninoise de football Anjorin Moucharaf sont également poursuivis pour complicité. Quelques mois après, le tribunal correctionnel ne fait pas dans le détail. Les onze joueurs concernés ont été sanctionnés de six mois de prison dont un mois ferme. Le président de la fédé écope quant à lui de douze mois d’emprisonnement, dont deux fermes, et une amende de 200 000 francs CFA, soit 300 euros. Deux ans plus tard, les coupables, aujourd'hui âgés de 45 ans, essayent de passer à autre chose.


N'Golo Kanté

Impossible de ne pas parler du plus grand tricheur de la planète. « N'Golo est un mauvais perdant. Il triche beaucoup, énormément. Jeux de cartes, jeux de société. Il triche partout. Je suis honnête, je dis la vérité. Mais lui, c'est un petit malin, il dit qu'il est rusé, qu'il utilise la ruse. Mais bon, t'es obligé de l'aimer » , avait expliqué Paul Pogba à beIN Sports quelques jours après avoir ramené la coupe à la maison. Personne n'est dupe, l'adaptation de la chanson de So Foot par les joueurs de Didier Deschamps n'est pas sortie de nulle part.



Appelé à s'expliquer en conférence de presse, le milieu de terrain français s'était défendu : « Tout ça parce que Benjamin Mendy a modifié les paroles. Mais c'était juste une petite modification pour rigoler entre nous et ça a pris une grande ampleur. Mais bon, je sais que je ne suis pas un tricheur au fond de moi et je vais continuer à jouer aux cartes. »

Par Matthieu Darbas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 6 heures LOTO du lundi 29 novembre 2021 : 28 millions d'€ à gagner (cagnotte record) !
il y a 2 heures Norvège : un joueur exclu après avoir poussé au sol son propre gardien 12
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom