Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Top 10 : Chapron rouge

La douzième saison de Tony Chapron en Ligue 1 sera la dernière. L’arbitre de 45 ans va poser le sifflet l’été prochain. Et il ne manquera à personne. Surtout pas à ces dix-là.

Modififié

Diego Carlos


Éric Cantona vise la poitrine, Patrice Évra, la tête, Tony Chapron, lui, préfère frapper les jambes, comme il l'a montré dimanche soir lors de Nantes-PSG. En pleine course pour rattraper Kylian Mbappé qui cavale vers le but, Monsieur Chapron se fait bousculer par le défenseur nantais Diego Carlos. Si tout le monde s'accorde à dire que le geste est involontaire, sur le coup, Tony voit rouge et craque : il dégaine une balayette sur le Brésilien, mais manque sa cible d'un rien. Qu'à cela ne tienne, l'arbitre met son sifflet à la bouche : coup de sifflet + carton rouge + coup franc pour Paris. Un final tragi-comique à ranger dans le dernier chapitre d'une carrière arbitrale de près de quinze ans d'un arbitre si souvent controversé. Et qui, à sa façon, a marqué l'histoire du championnat de France.




Francis Decourrière


« Il m’a dit : "En seconde période, on va vous enculer." » Face aux micros, Rafael Schmitz accuse. Mai 2009, Valenciennes-Bordeaux (1-2). À la fin du match, ni les joueurs ni le président nordistes ne digèrent les trois expulsions d’Antoine Kombouaré, Siaka Tiéné et Luigi Pieroni. « Vous êtes une raclure de bidet, une honte de l'humanité. C'est scandaleux » , lui assène le président de VAFC. En cause, selon des propos rapportés par L’Équipe, l'arbitre aurait balancé à des joueurs nordistes qu'il ferait « tout pour que vous descendiez en L2. Les cartons ce soir, c'est pour Valenciennes » . Tony Chapron porte plainte, la Cour d’appel de Caen condamnera Francis Decourrière à une amende de 1000 euros, le double pour Rafaël Schmitz.

Vidéo


Olivier Miniconi


Le 2 mars 2013, en Ligue 2, l’AS Monaco s’impose difficilement à Mezzavia, 1-0. Le président du Gaz’, Olivier Miniconi, est furieux : « Juste avant la fin du match, M. Chapron s'en est pris à notre directeur de l'organisation et de la sécurité, qui était à côté du banc des délégués, en lui disant : "Dégage, va voir le match en tribune" » , raconte-t-il à chaud sur RMC. Mais ce n’est pas tout : une vidéo où Tony Chapron montre son majeur aux supporters du Gazélec quand il rentre au vestiaire à la fin de l’échauffement circule sur internet. Le geste est furtif, mais c’est l’intention qui compte.

Vidéo


Jérémy Ménez


Ce 21 avril 2013, Paris roule vers son troisième titre de champion en battant Nice, 3-0. Buteur, Jérémy Ménez pourrait passer une soirée dans la joie et la bonne humeur, mais non. Parce que Tony Chapron l’aurait « chambré » , le Parisien insulte l’arbitre en plein match. Si Ménez échappe au carton rouge car Tony Chapron n’a pas entendu ses mots doux, la commission de discipline lui infligera trois matchs de suspension. Pas besoin d’être un expert en lecture labiale pour décrypter les mots doux en question, Ménez l'avait traité de « fils de pute, la putain de ta grand-mère la pute...  » .


Cyril Jeunechamp


« Il y a certains arbitres qui ne supportent rien. Avec Monsieur Chapron, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire. Le football ne peut pas évoluer avec des arbitres comme ça. Ils veulent montrer qu’ils ont l’autorité et se permettent tout et n’importe quoi. C’est dommage d’en abuser pour mettre des cartons n’importe comment. Alors qu’il y a des arbitres qui dialoguent, qui te préviennent. »



Cédric Lécluse


Capitaine de l'AS Nancy-Lorraine en 2007, Cédric Lécluse n'a lui aussi pas échappé au courroux de notre brave Tony Chapron. Un cinglant « Tu vas la fermer ta gueule, toi ! » pris en pleine face selon ses dires, auquel il ajoutera : « « J’irai jusqu’au bout pour que M. Chapron soit sanctionné ! » Mais M. Chapron ne le sera pas, car c'est lui qui sanctionne.


François Modesto


Mars 2009, derby de la Côte d’Azur, 0-0. Selon Olivier Echouafni, l'arbitre aurait eu « une attitude inadmissible et incompréhensible. Il a mal parlé à beaucoup de joueurs et a dépassé les bornes. » Fait assez rare pour être souligné, Modesto, le Monégasque, prend le parti d'Echouafni, le Niçois : « Je suis à 100% solidaire d'Echouafni. C'est la première fois depuis que je joue en Ligue 1 que ça se passe comme ça avec un arbitre. C'était un derby tranquille, même avec l'histoire du pétard. Mais là, il y a eu des mots de l'arbitre qui ont choqué les joueurs. Il a été très agressif, deux ou trois fois on a essayé de lui parler et il nous a envoyés promener. »



Zlatan Ibrahimović


Après un PSG-Lorient gagné par les Parisiens (3-1) le 20 mars 2015, Zlatan plante un triplé et espère bien récupérer son ballon après un nouveau coup du chapeau. Problème, Tony Chapron ne l'entend pas de cette oreille et lui lâche un laconique : «  Je vous vois plus tard. » Le géant suédois a beau insister, c'est niet : pas de ballon. Dans les couloirs où le Z tente sa chance une deuxième fois, l'arbitre reste de marbre et tient à montrer qui est le vrai patron. Finalement, un coéquipier du Suédois va réussir à faire flancher notre arbitre préféré. Soulagé, Zlatan n'oublie pas de publier le cliché du ballon sur Instagram lors du retour. Mais ce soir-là, l'histoire retiendra qu'Ibrahimović est tombé sur un client.



Mario Balotelli


En février 2017, Mario Balotelli est expulsé par Tony Chapron qui explique avoir été insulté en anglais par l'international italien. « Il m'a insulté en anglais. Je n'en dirai pas plus, mais c'était du classique. » Une version contestée par le joueur, soutenu par son gardien Yoan Cardinale qui avance qu' « il n’a pas dit grand-chose. L’arbitre avait peut-être envie de se le payer. Parfois, ils mettent des cartons pour rien » . Lucien Favre défend l'arbitre, impossible de savoir qui a dit quoi. Ce dont on est sûr, c'est que Diony, alors joueur de Dijon, est expulsé par Tony Chapron la semaine d'après, pour les mêmes raisons.



Rafik Saïfi


« Chapron ? Il m’a dit : "Ferme ta gueule." »

Par Andrea Chazy et Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 62
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end