Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // En partenariat avec Pampa

Ces 10 matchs qui ont gâché ta Saint-Valentin

Comme chaque année des couples vont se déchirer le jour de la Saint-Valentin. La raison ? Ce fameux match de football à ne pas rater qui ose tomber le 14 février. Et cette année, c’est au tour des conjoint(e)s des supporters rennais(es) de pester sur ce match de Ligue Europa face au Betis Séville qui se joue ce 14 février. Mais d’autres avant eux ont préféré passer la Saint-Valentin au stade ou devant la télévision...

Modififié
Cette année, ne laissez pas le foot gâcher votre Saint-Valentin : profitez d'une réduction en rentrant le code SOFOOT pour envoyer un super bouquet de chez PAMPA partout en France à votre moitié pour prévenir que vous serez dispo ce soir... ou pour vous excuser de préférer regarder la Ligue Europa.

10 - Le Havre - Standard Athletic Club (4-0), 14 février 1896


Alors oui, ce n’était qu’un match amical, mais cette rencontre entre Le Havre et le Standard A.C (club basé à Meudon) a un enjeu bien plus important. Pas convié à disputer le championnat de France USFSA qui ne regroupe alors que les clubs de la région parisienne, le HAC prouve au double tenant du titre qu’il ne mérite pas ce titre honorifique de « champion de France » en lui infligeant un violent 4-0. Une leçon probablement agréable à regarder pour les habitants du Havre, et qui n’a « gâché » la Saint-Valentin que d’un petit millier de personnes présentes au stade, le match n’ayant pas été retransmis. Des problèmes de droits télé sans doute...

9 - Angleterre - Irlande (0-3), 14 février 1914


Si le rugby a son tournoi des Six Nations, le football a longtemps eu son British Home Championship, une compétition qui voyait l’Angleterre, l’Écosse, le pays de Galles et l’Irlande s’affronter. Et si les Anglais ont souvent roulé sur ce fameux tournoi des quatre nations, ils se sont tout de même pris les pieds dans le tapis face à l’Irlande un soir de Saint-Valentin 1914 à Middlesbrough. Un premier succès pour les Irlandais face au voisin anglais qui permet à la nation du trèfle à quatre feuilles et de la Guinness de soulever son premier British Home Championship.

8 - Barcelone - Real Madrid (3-0), le 14 février 1999


Croyez-le ou non, mais il y a eu des Clásicos avant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Et ils étaient tout aussi agréables à regarder. Les conjoint(e)s des fanatiques de ballon rond en ont fait l’amère expérience en 1999. Exit le projet de brunch dominical et bonjour la pizza devant la télévision pour voir le Barça rouler sur le Real Madrid grâce à un doublé de Luis Enrique et un but de Rivaldo. Un bonheur pour les supporters des Blaugrana, moins pour ceux de la Maison-Blanche. Et encore moins pour Cupidon qui n’a pas vu beaucoup d’amour sur le terrain, mais des vilains gestes et des débuts de bagarre.

7 - AC Milan - Paris Saint-Germain (1-1), 14 février 2001


Paris et sa grande histoire d’amour avec la Saint-Valentin, Partie 1. Certains ne le savent peut-être pas, mais le PSG n’a pas attendu l’arrivée des Qataris pour jouer la Ligue des champions. Qualifiés pour la seconde phase de poules de l’édition 2001, les Parisiens se déplacent sur la pelouse du Milan. Nicolas Anelka qui répond à l’ancien de la maison bleu et rouge Leonardo, et voilà que Paris repart avec un match nul qui lui laisse encore un espoir pour la qualification en quarts de finale. Une qualification qui se révélera finalement être autant un échec que cette Saint-Valentin 2001 imaginée par votre conjoint(e).

6 - Tunisie - Maroc (2-1), 14 février 2004


En voyant le 14 février tomber un samedi, les fans de football ont vite compris qu’ils allaient avoir des problèmes de couples. Heureusement pour eux, un petit regard sur le calendrier des grands championnats européens suffit à voir qu’il n’y a aucun choc en vue. C’était compter sans la Coupe d'Afrique des nations qui a décidé de caler sa finale le jour de la Saint-Valentin. Et une finale d’une des plus grandes compétitions internationales ça ne se manque pas. Surtout si Marouane Chamakh et Selim Benachour sont sur la pelouse. Alors tant pis pour les problèmes de couples.

5 - Liverpool - Arsenal (1-0), 14 février 2006


Comme tout bon supporter de Liverpool qui se respecte, Clive Owen et Daniel Craig n’étaient pas au restaurant avec leur chère et tendre le 14 février 2006, mais bien devant un écran de télévision pour voir Luis García offrir la victoire aux Reds face à Arsenal dans les dernières minutes de la rencontre. Car c’est bien connu, par amour, on est prêt à tout, comme par exemple annuler un dîner de Saint-Valentin pour regarder son club adoré disputer un match de Premier League.


4 - Tottenham - Lyon (2-1), 14 février 2013


Si les Rennais(es) ont besoin de conseils pour expliquer à leur conjoint(e) pourquoi un match de C3 est plus important que la Saint-Valentin, ils peuvent toujours poser quelques questions aux Lyonnais(es) qui se sont retrouvé(e)s dans cette situation en 2013. Ils leur répondront probablement que peu importe les conséquences pour le couple, mieux vaut regarder le match et ainsi vivre en direct une reprise de volée en pleine lucarne de Samuel Umtiti. Et un doublé de Bale, mais ça, c’est si les Rennais posent la question aux supporters de Tottenham.

3 - Bayern Munich - Hambourg (8-0), 14 février 2015


Peu nombreuses sont les personnes à avoir sorti la fameuse excuse de la fête commerciale à leur conjoint(e) pour pouvoir regarder peinard(e) un Bayern Munich-Hambourg plutôt que d’aller au restaurant pour un dîner aux chandelles. Et si à première vue, griller son joker pour un simple match de Bundesliga peut paraître risqué, voire suicidaire, il faut reconnaître que cette décision leur a tout de même permis de vivre une leçon de football et de voir les Bavarois écraser violemment Hambourg 8-0. Soit le prix qu’il/elle aurait dû payer au restaurant.

2 - Paris Saint-Germain - Barcelone (4-0), 14 février 2017


Paris et sa grande histoire d’amour avec la Saint-Valentin, épisode 2. Pour beaucoup de supporters parisiens, ce 14 février 2017 restera à jamais la meilleure Saint-Valentin de leur vie. Et malheureusement pour les conjoint(e)s de ces supporters, ils/elles n’y sont pour rien. Non, pour eux/elles, ce 14 février 2017, Cupidon se nommait Angel, Presnel, Julian ou encore Edinson. Mais certainement pas Sergi, ce petit diable venu tout gâcher quelques semaines plus tard.

1 - Real Madrid - Paris Saint-Germain (3-1), 14 février 2018


Paris et sa grande histoire d’amour avec la Saint-Valentin, épisode 3. Et pas la plus glorieuse. Un an tout juste après avoir mis de côté la Saint-Valentin, les fans du PSG, et les fans de football en général, ont de nouveau dû expliquer à leur conjoint(e) qu’il n’y aura toujours pas de Saint-Valentin en 2018. La fois de trop pour certains couples qui n’ont pas survécu à ce double-double. Tout ça pour voir Cristiano Ronaldo prendre la flèche de Cupidon et l’envoyer à deux reprises dans les filets d'Alphonse Areola...




Cette année, ne laissez pas le foot gâcher votre Saint-Valentin : profitez d'une réduction en rentrant le code SOFOOT pour envoyer un super bouquet de chez PAMPA partout en France à votre moitié pour prévenir que vous serez dispo ce soir... ou pour vous excuser de préférer regarder la Ligue Europa.


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Gignac se rapproche des cent buts 5
Hier à 18:30 Des amateurs anglais aux couleurs LGBT 17 Hier à 15:30 Dernier adieu et obsèques de à Sala à Progreso 7 Hier à 14:30 Des places gratuites pour des réfugiés vénézuéliens en Colombie 12
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Agüero sans Kunteste