Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Clasico
  2. // Barcelone/Real Madrid

Top 10 : Buts du Clasico

On dit souvent des derbys que l'enjeu prime sur le jeu. Pas en Espagne, où Real et Barça se livrent fréquemment des parties mémorables agrémentées de chouettes buts. Florilège.

1/ Xavi Hernandez, Real Madrid-FC Barcelone 1-2, saison 2003-2004, 25/4/2004


Battus chez eux à l'aller (2-1), les Blaugranas veulent leur revanche au retour. Menés après l'ouverture de Solari, ils égalisent grâce à Kluivert. Puis à cinq minutes de la fin, double coup de génie. La louche de Ronnie pour l'aile de pigeon aérienne de Xavi. Ou comment muscler ses cordes vocales.



2/ Roberto Carlos, Real Madrid-FC Barcelone 3-0, saison 1999-2000, 27/2/2000


Tour de contrôle à Roberto Carlos. Demande l'autorisation de décollage. Autorisation accordée. Système de pressurisation de la chaussure gauche ‘On'. Cible en visu. Missile air sol paré à décoller. BOUM.



3 / Johan Cruyff, Real Madrid-FC Barcelone 0-5, saison 1973-1974, 17/2/1974


Arrivé sept mois plus tôt de Hollande, Johan Cruyff joue ici son premier Clasico. Mais en a donné le coup d'envoi dès son arrivée à l'été 73 en déclarant avoir préféré le Barça au Real, parce que ce dernier était soutenu par Franco.



4/ Ronaldinho, Real Madrid-FC Barcelone 0-3, saison 2005-2006, 19/11/2005


Au choix : le premier ou le deuxième. Sur les deux, Ronnie entre dans la défense madrilène comme dans papa. Le Barça s'impose 3 buts à 0 et sort sous les applaudissements, les mouchoirs blancs et l'ovation de Santiago Bernabeu. Seul Maradona avait eu droit au préalable à cet égard.



5/ Santiago Aragon, Real-Madrid-FC Barcelone 3-2, saison 1989-1990, 15/2/1990


Quelle est la frontière entre la chance et le brio ? L'action de tenter sans penser aux conséquences. Le commentateur conclut ce lob de Santiago Aragon sur Andoni Zubizarreta par le mot « baraka » . Tout dépend de quel côté on se place.



[page]
6/ Maradona, Real Madrid- FC Barcelone 2-1, saison 1983-1984, 25/2/1984


Diego Armando Maradona est irritant. Plutôt que de dribbler le gardien et frapper dans le but vide, l'Argentin préfère attendre le retour du dernier défenseur avant de marquer. Histoire d'humilier encore plus le Real et d'accéder à la postérité sur les sites de partage de vidéos.



7/ Raùl, Real Madrid-FC Barcelone 1-1, saison 2001-2002, Ligue des Champions, demi-finale retour, 1/5/2002


Deuxième meilleur buteur de l'histoire des Barça-Real derrière Alfredo Di Stefano, Raùl Gonzalez Blanco a scoré 15 buts face à l'ennemi blaugrana. Soit quand même 6% de son total buts avec les Merengues. Quinze unités réparties de la sorte : 11 en Liga, 3 en
Supercoupe et 1 seul en Ligue des Champions. Ça tombe bien, il se suffit à lui-même.



8/ Romario, la “Cola de Vaca”, FC Barcelone-Real Madrid 5-0, saison 1993-1994, 8/1/1994


‘Cola de vaca' veut dire ‘queue de vache' en espagnol. C'est ainsi que les Ibères ont qualifié le but de Romario contre le Real lors du festival de 1994. Pas tant pour la finition que pour le dribble qui lui permet de s'emmener le ballon devant le but. D'ailleurs la caméra isolée ne prend même pas la peine de montrer le tir.




9/ Baptista, FC Barcelone-Real Madrid 0-1, saison 2007-2008, 23/12/2007


Baptista justifiera sa première année (2005-2006) au Real par le souhait d'obtenir la nationalité espagnole et la seconde (2007-2008) par ce but en une-deux.



10/ Zidane, FC Barcelone-Real Madrid 0-2, saison 2001-2002, Ligue des Champions, demi-finale aller, 23/4/2002


Si le gardien barcelonais n'avait pas touché la chique, Zidane figurerait certainement quelques places plus haut dans ce classement. Plus que la forme donc, retenir de ce but le fond. Il permet au Real de s'ouvrir le chemin de la finale contre Leverkusen. Finale dans laquelle Zidane mettra le but de sa carrière.



Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 132
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi