Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Top 10 : Buteurs low-cost

Ils sont avant-centres. Ils empilent les cacahuètes. Et pourtant, ils ne coûtent pas un bras : 3M€ maxi selon transfermarkt. C'est cadeau.

Alexandre Alphonse (FC Zurich)


Un nom-prénom absolument ringard, des mensurations absolument banales (1.76m, 70 kg) et même plus l'attrait de la prime jeunesse (28 ans) à faire valoir. Mais voilà, cet anonyme absolu présente l'aguichant total de quatre-vingts pions depuis le début de son one-man-show suisse (2005). Car c'est bien connu : quand Alexandre n'a pas peur, Alphonse dans le tas.

Cote (transfermarkt) : 1.2 M€

Denni Avdic (Elfsborg)


Le calque de Zlatan : origine bosnienne/éclosion au sud de la Suède/tête plantée à deux mètres des pieds. Kidnapper Avdic au mercato, ce serait aussi lui rendre service dans un pays qui regarde ses immigrés de travers ces jours-ci. Avec ses dix-neuf “mål”, il a plané sur l'Allsvenskan 2010. Birmingham est sur le coup, Rennes aussi paraît-il mais le grand vaut mieux que ça. Lui c'est Denni. Mais toi, t'es qui putain ?

Cote : 2 M€

Luciano Becchio (Leeds United)


Le chant favori à Elland Road ?“Luciano Luciano Luciano Becchio/he costs less than Berbatov/and he scores more goals”. Une grosse quarantaine depuis son arrivée d'Espagne. Il a mis le premier au bout de vingt-cinq secondes, finissant la saison avec un total de dix-neuf bugnes et ne s'est jamais arrêté. Remplaçant contre Bristol ? Il colle un triplé à son entrée ! Et c'est assez logique : on peut difficilement ressembler à Forlan, admirer Batistuta et avoir l'adresse de Javier Mazzoni.

Cote : 1.15 M€

Wilfried Bony (Sparta Prague)


www.bonywilfried.com. Soon !!!!!!! Oui, avec sept points d'exclamation. Il y a aura au moins un fan pour surfer sur le site. Et sûrement plus dès que l'Ivoirien aura quitté la Tchéquie pour un championnat respectable. L'une des machettes de l'Europa League (cinq buts) rêve de jouer avec Drogba. Inutile de se mentir, y a plus de chances que ça arrive au Mans avec Freddy qu'à Londres avec Didier mais l'essentiel est ailleurs : Ebony is beautiful.

Cote : 2.5 M€

Baye Djiby Fall (Lokomotiv Moscou)


Meilleur buteur du championnat de Norvège, il a fini par mettre ses occases au fond. Jusque-là, il les envoyait au-dessus : formation mal finie à l'AJ Auxerre ; transfert dans un goulag moscovite puis occasion ratée d'être coaché par Ole-Gunnar Solskjaer à Molde. A deux doigts de rejoindre Mamadou Niang en Turquie, il rêve aussi de jouer en Ligue 1. Peut-être bien à Arles-Avignon, histoire de rater encore une occase facile.

Cote : 2 M€

Jan Koller (Cannes)


Installés sur la Côte d'Azur pour que ses enfants fréquentent une école française, le titan trois mouvements –tête-front-tête– envoie du gros avec onze briques en National. Une bonne affaire pour Nice ou l'OM plutôt qu'un énième transfert racoleur ? Parier sur un avant-centre à trois-cents buts en carrière ne relève pas de la folle audace. Reste une colle : pourquoi le lien Wikipedia vers son site officiel renvoie-t-il sur celui de cette cocotte de Baros ?

Cote : -

[page]
Sander Post (Flora Tallinn)


Question : le total de vingt-quatre gaufres en dix-sept matches dans un championnat de cinquième zone justifie-t-il une chance à l'Ouest ? Vu le tarif, ça se tente. En tout cas, la coupe soviet suprême de Bestchastnykh sur le corps de Crouch mérite bien un semestre à la pointe d'une attaque française. Pour le plaisir des yeux. Ou pour les maxillaires.


Cote : 450.000 €

Sebastian Ribas (Dijon)


A quoi reconnait-on un joueur ouvert au départ ? A son number dans les Pages Jaunes. En même temps, seuls les mafieux repentis de Renan Luce font carrière à Dijon. La patience du gus (trois saisons de L2) est aussi suspecte que son passage à l'Inter Milan. Mais une quarantaine de buts dans un championnat de sous-préfecture ont lancé pire que lui. Avec Hélios comme deuxième surnom, reste à savoir sous quel soleil de Ligue 1 il ira se brûler.

Cote : 1.5 M€

David Suazo (Inter Milan)


Bon ok, quinze buts depuis 2007 ça n'a rien de bouleversant. Mais avant d'encaisser un gros chèque dans le mouroir interiste, le Hondurien avait passé une décennie à danser sur le ventre des défenseurs ritaliens. Un talent si énorme que Benitez l'a ménagé pendant son bref mandat : aucun match soit une confiance aveugle pour faire la diff' plus tard avec sa fraicheur. Ou bien un tocard cramé bon pour un prêt sans impôt à Monaco. Qui n'en veut ?

Cote : 2.5 M€

Jelle Vossen (KRC Genk)


Premier match, bim ! Le suivant, re-bim ! Idem pendant les huit premières journées de Jupiler League. A la trêve, seize bugnes à faire passer Lukaku (neuf) pour un vieux claqué. Premières capes avec les Diables. La nouvelle star belge ressemble à Ashton Kutcher cramé sous UV. Ces jours-ci, des tas de sites pourlingues l'envoient en PL ou à l'OL. Ce serait un bon calcul : plutôt facile de passer derrière Eric Deflandre, la dernière blague de nos voisins houblonnés.

Cote : 3 M€

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15