Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Valence (3-2)

Tombeur de Valence, le Real reste en vie

Vainqueurs de Chés aussi intéressants offensivement que dramatiques défensivement, les Merengues deviennent les seuls concurrents du Barça dans la course au titre (3-2).

Modififié

Real Madrid 3-2 Valence CF

Buts : Ronaldo (26e, 58e) et Benzema (42e) pour le Real // Rodrigo (55e) et Andre Gomes (82e) pour Valence

Las de la frilosité de ses petits camarades, Cristiano Ronaldo se charge, en l’espace d’une minute, de réveiller le Santiago Bernabéu avant de le libérer. À son face-à-face raté devant Diego Alves, synonyme de première opportunité de cette réception du Valence CF, le Portugais enchaîne quelques instants plus tard par une frappe fusante et croisée qui dépoussière le tableau d’affichage. Un pion obligatoire pour rester dans une course vers une Liga toujours aussi hypothétique puisque, dans le même temps, le leader blaugrana s’impose dans son antre face à l’Espanyol. Qu’importe du côté de la Castellana, le Real Madrid a rempli sa mission et rend à la dernière journée de championnat un semblant de suspense. Mieux, il vient tout juste de chiper le second strapontin, jusqu'alors propriété de l’Atlético. Pour autant, la force de frappe merengue, personnalisée par l’inévitable Cristiano Ronaldo et le revenant Benzema, contraste par rapport à une défense loin d’être hermétique. Mais, malgré deux pions encaissés et une litanie d’occasions concédées, le Real s’offre le scalp des Chés pour ce qui reste une première au Bernabéu depuis quatre saisons.

Le 32e cachou de la saison de CR7

Manque d’entrain contre manque de fierté


Le temps estival qui squatte l’Hexagone et une partie de la péninsule ibérique n’est pas de la partie au-dessus de Madrid. Les ponchos peuplent les tribunes du Santiago Bernabéu, tandis que les joueurs, mal cramponnés, enchaînent glissades et contrôles approximatifs lors d’un début de match stérilement dominé par les Merengues. La bataille de la possession penche certes du côté madrilène, les occasions restent, elles, chimériques. C’est que les Chés, plus solides depuis la prise en charge de l’équipe par Pako Ayestaran, rendent la tâche ardue pour les Madridistas. Tous les Madridistas, sauf Cristiano Ronaldo qui, après un raté surprenant, défriche le score. Avec l’avantage en poche, les hommes de Zidane respirent enfin. Mieux, ils créent enfin du danger, que ce soit sur coup de pied arrêté (31e) ou sur phase statique (34e). Les Valenciens, pour leur part, jouent sans fierté, en atteste le raté inexplicable de Cancelo, idéalement servi à deux mètres des cages de Casilla par Alcácer. Une séquence vidéo-gag qu’ils regrettent d’autant plus lorsque Karim Benzema, pourtant hors jeu d’un bon mètre au départ de l’action, inscrit la balle du break avant la pause.

Schizophrénie partagée et match débridé


Attendue et effective, la réaction des Chés se heurte dès la reprise à la barre transversale de Kiko Casilla qui s’interpose sur un coup franc de l’ancien canterano blanc Dani Parejo. Pis, dans la foulée, une frappe soudaine de l'entrant André Gomes pousse le portier local à la parade. Un siège de la surface merengue qui se termine par un pion de Rodrigo, tout heureux de reprendre depuis le point de penalty une relance foirée de Varane. Cette réduction du score ne dure que quelques petites minutes. Un laps de temps suffisant pour que Lucas Vázquez titille Diego Alves - encore une fois énorme, et déjà auteur d’une parade folle face à Benzema (49e) -, avant que Cristiano Ronaldo, lancé en profondeur par James, ne profite des espaces béants laissés par la défense. La schizophrénie des deux équipes entre phases offensives et défensives entraîne alors une fin de match loca. Les Blancs, plus prompts à fêter la der d’Arbeloa au Bernabéu, en oublient de défendre et concèdent des occasions en pagaille. Sur l’une d’elles, André Gomes envoie un missile dans les filets de Casilla et croit relancer le suspense, jusqu’à ce que l’homme en noir sorte un carton rouge incompréhensible à Rodrigo. Et marque par là même la fin des hostilités.



  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
    il y a 4 heures Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 1

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 5 heures R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 11 il y a 6 heures Gignac plante son dixième but de la saison 18
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi