Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Louhans-Cuiseaux

« Quand il manque quelqu'un dans un mini-bus, tu t'en rends compte quand même ! »

La magie de la Coupe. Si Louhans-Cuiseaux s'est qualifié pour le huitième tour en éliminant l'ASM Belfort (1-3), le chemin de la victoire n'a pas été sans embûche. En route pour le stade Roger-Serzian de Belfort, le club de Saône-et-Loire a oublié son latéral gauche Thierry Njoh Eboa (27 ans) sur une aire d'autoroute, à une centaine de kilomètres de la destination. Les dirigeants du club de National 2 ont dû faire demi-tour pour retourner le récupérer. Initialement titulaire, Njoh Eboa n'a finalement pas totalement brillé par son absence puisqu'il a pu faire son entrée à l'heure de jeu. Entretien à quai, après une pause pipi qui a un peu duré.

Modififié
Salut Thierry. Est-ce que tu peux nous raconter ce qu'il s'est passé ?
On s'est arrêté sur l'aire de repos après un peu de trajet. On n'était pas dans un car, mais dans des minibus et moi, je suis mis dans le coffre. Je dormais, et j'avais ma veste par-dessus moi. Quand on s'est arrêté à l'aire de repos, il y a un collègue qui m'a vu sortir et aller aux toilettes, mais j'ai laissé ma veste dans le coffre. Et pendant que j'étais aux toilettes, l'intendant a demandé : « C'est bon il y a tout le monde ? On peut y aller » , et les autres ont répondu : « Oui, oui il y a tout le monde. » En fait, ils pensaient que j'étais revenu et que j'étais en train de dormir en dessous de ma veste. Quand je sors des toilettes et que je me retrouve sur le parking, je pensais que c'était une blague. Je fais le tour de l'aire de repos, je vois qu'il n'y a vraiment personne, donc je me rends compte qu'ils sont partis. J'appelle mon collègue qui m'a vu aller aux toilettes, là il se retourne, il soulève la veste et voit que je ne suis pas en dessous et dit : « Merde, on a oublié Thierry. » Je lui ai répondu : « Mais tu vois quand même quand il y a le corps d'un être humain en dessous de la veste, il ne faut pas abuser. » Les minibus ont continué d'aller au stade, et les dirigeants sont revenus me chercher. Je suis arrivé environ trente minutes avant le coup d'envoi, et le coach avait déjà rempli la feuille de match, donc il m'a dit : « Tu devais débuter, mais je ne savais pas à quelle heure tu allais arriver, donc j'ai mis quelqu'un d'autre. »

« J'appelle mon collègue qui m'a vu aller aux toilettes, là il se retourne, il soulève la veste et voit que je ne suis pas en dessous et dit : "Merde, on a oublié Thierry." »

Tu dormais dans le coffre ?
Oui oui, pendant que le minibus roule, on a le droit d'aller dans le coffre.

Mais tu es allé aux toilettes tout seul ?
Oui j'étais tout seul, les autres achetaient des petits trucs tranquille et j'étais le seul encore aux toilettes.

Ça faisait combien de temps que vous rouliez quand vous vous êtes arrêtés ?
Ça faisait un peu plus d'une heure. Louhans-Belfort, c'est deux heures et il restait 50 minutes avant qu'on arrive au stade.

Qu'est-ce tu t'es dis quand tu t'es rendu compte qu'ils t'avaient oublié ?
Je ne comprenais pas comment on peut oublier quelqu'un, sachant que dans le minibus, c'est petit, il y a six-sept places, donc tu remarques vite quand il manque quelqu'un. J'ai halluciné un peu, mais bon, on a gagné le match, donc après, on en a rigolé.

« J'ai dû attendre peut-être 25-30 minutes, et il faisait froid en plus, donc je me les gelais. »

Tu faisais quoi en attendant qu'on vienne te chercher ?
J'ai dû attendre peut-être 25-30 minutes, et il faisait froid en plus, donc je me les gelais. Je discutais tranquillement avec le monsieur de la station service. Il a vu mon survêtement et il m'a demandé : « Tu vas arriver à temps pour le match ? C'est contre Belfort en plus, donc j'espère qu'ils vont arriver à temps. » Et puis je faisais les 100 pas. Avec les dirigeants, on en a parlé dix-quinze minutes pour chercher le pourquoi du comment ils ont pu m'oublier.

« Étonnement, vu que l’anecdote tourne un peu, j'ai pas mal de retours de personnes de plusieurs clubs à qui s'est déjà arrivé. »

Ça t'est déjà arrivé un truc pareil dans ta carrière ?
Non, c'est la première et j'espère la dernière fois. (Rires.) Étonnement, vu que l’anecdote tourne un peu, j'ai pas mal de retours de personnes de plusieurs clubs à qui c'est déjà arrivé. Je suis loin d'être le premier.

En arrivant au stade, comment ça s'est passé ?
Ça n'a perturbé personne, on s'est mis dans le match malgré tout. Je me suis échauffé avec les remplaçants et je n'ai pas dérangé les autres. On gagne et on se qualifie pour le prochain tour. On va recevoir une grosse équipe de N2, Fleury-Mérogis, j'espère qu'ils auront les jambes lourdes en faisant le trajet jusque Louhans (rires) et qu'on va se qualifier pour le prochain tour.

Ça te fait quoi d'être mis en lumière à ce moment-là de ta carrière pour une histoire pareille ?
Sincèrement, je préfèrerais l'être pour mes performances que pour des âneries pareilles. Je croise les doigts pour qu'au prochain match, je sois décisif pour qu'on parle de moi pour le côté sportif, pour un beau but ou une passe décisive, et pas pour ce genre de choses. Pour être honnête, je n'en aurais peut-être pas parlé s'il y avait eu une contre-performance. Mais là on a gagné, en plus avec la manière, donc tout est bien qui finit bien. Je ne pensais pas que ça irait jusqu'à être raconté à l'étranger, il ne doit pas se passer grand-chose en ce moment, c'est pour ça. (Rires.)

Propos recueillis par Alexandre Delfau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
il y a 1 heure Roberto Carlos passe ses diplômes d’entraineur 17
il y a 5 heures Les jumeaux Bender reprennent du service dans leur premier club 7
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine