Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bruges-PSG

Silva Mirouf

Alors que son avenir à Paris est incertain, son contrat expirant en juin prochain, Thiago Silva semble pourtant au sommet de son art depuis le début de saison. C'est bien simple, lorsqu'il est sur la pelouse, le PSG gagne quasiment tout le temps et ne prend pas de buts. La preuve à nouveau ce mardi face à Bruges en Ligue des champions ?


Comme bon nombre des citoyens du monde, Fernando Henrique est tombé dans les clichés au moment où ce gardien de but, alors à Fluminense, a donné à Thiago Silva son surnom d'O Monstro. Car finalement, pourquoi tous les défenseurs auraient des surnoms en référence à l’autorité - le Kaiser pour Franz Beckenbauer, le Président pour Laurent Blanc - ou à leur jeu violent comme la Faucheuse Éric Di Meco ? Alors que dans le même temps, les surnoms en référence aux capacités techniques sont, eux, réservés aux joueurs offensifs à l’image du Major galopant Ferenc Puskás.


Pourtant, il suffit de voir le début de saison de Thiago Silva pour comprendre que le surnom qui lui colle le mieux n’est pas O Monstro. Mais bien O Mago. Et tant pis si son compatriote Djalminha l’a déjà eu avant lui. Car si le capitaine du PSG n’est pas le meilleur magicien avec ses pieds - même s’il n’a pas raté le moindre contrôle et pointe à 94,7% de passes réussies cette saison -, il a cette capacité à faire disparaître son adversaire du soir. Que ce soit Karim Benzema, Radamel Falcao, Moussa Dembélé, Dario Benedetto ou encore Efthymios Koulouris. Autant d’attaquants jamais avares en buts qui ont passé un match dans la peau de Casper le fantôme, bien au chaud au fond de la poche de Thiago Silva.

13 matchs, 12 victoires, 11 clean sheets


Pour comprendre l’importance de Thiago Silva au PSG, il suffit de voir les chiffres. Le défenseur brésilien a été titulaire à 13 reprises cette saison toutes compétitions confondues. Pour 12 victoires et une défaite. Mais surtout pour 11 clean sheets, voire 12 si l’on prend en compte le fait que Thiago Silva est sorti à la pause face à Nice (4-1) et n’était donc pas sur la pelouse lors du but des Aiglons. Mieux, lors des deux dernières défaites du PSG, contre Reims (0-2) et à Dijon (2-1), celui qui a remporté 75% de ses matchs depuis son arrivée dans la capitale était devant son écran de télévision. De là à dire que c’est en raison de l’absence de l’ancien de l’AC Milan que Paris a perdu, il n’y a qu’un pas que l’on peut se permettre de franchir. Ce qui est sûr, c’est qu’à 35 ans, Thiago Silva n’a jamais semblé aussi fort. Ou plus exactement, O Monstro est toujours aussi impressionnant qu’à son arrivée à Paris en 2012.


Car finalement, en sept années passés dans la capitale, le Brésilien n’est que très rarement passé à côté d’un match. Alors oui, il a pu être critiqué - parfois à juste titre - sur son (manque de) caractère et son incapacité à mobiliser ses coéquipiers pour éviter qu’ils sombrent. Mais pour ce qui est du terrain, Thiago a toujours été irréprochable. C’est en tout cas l’avis de Thomas Tuchel qui s’est exprimé sur son capitaine il y a quelques jours en conférence de presse : « Plus fort ? Je ne sais pas, car j’ai trouvé un capitaine extraordinaire, incroyable. Il a la personnalité, la qualité et il est vraiment un gars qui utilise chaque jour pour réfléchir au foot, quand c’est nécessaire. Il pense toujours à l’équipe. C’est un exemple, un vrai leader. Il joue avec beaucoup de confiance et de tranquillité. Ça donne beaucoup de confiance à tout le monde. C’est agréable de travailler avec lui. Il a une grande personnalité, c’est un grand footballeur. » Amen.

Et maintenant on fait quoi ?


Finalement, le seul "perdant" de ce début de saison tonitruant de Thiago Silva se nomme Leonardo. Car le directeur sportif du PSG est désormais devant un dilemme : prolonger le contrat de son compatriote qui arrive à son terme en juin prochain. Ou le laisser terminer sa carrière ailleurs afin de laisser place à la charnière du futur Marquinhos-Presnel Kimpembe (tout en intégrant Abdou Diallo) comme cela semblait être l’idée en début de saison. Si Thiago Silva, qui a été naturalisé français en mars dernier, avoue « être tranquille dans sa tête » , Le Parisien affirme dans son édition de lundi qu’il n’y a pour l’instant eu aucun contact en vue d’une prolongation.

Au grand dam de Thomas Tuchel : « C’est une question qui n’est pas pour moi. Si je dis oui maintenant, ça crée toujours des objectifs qui n’aident pas. Thiago sait qu’il est super important pour moi. Il est dans une super forme. Ce sont des choses qui comptent. Je suis l’entraîneur, il sait que j’ai confiance en lui. C’est mon joueur et je ne sais pas ce qu’on fera cet été. Si je parle de cette chose-là, ça ne va pas l’aider. » En attendant, Thiago Silva n’est plus malade et s’apprête à réaliser son prochain tour de magie. Spoiler : il se pourrait bien qu’un ou deux attaquants du FC Bruges soient amenés à disparaître.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 14:08 EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 17:52 À 44 ans, Marcelinho ne raccroche toujours pas les crampons 15
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:49 Fin de la grève des footballeuses espagnoles 5
Hier à 07:00 Viens mater Real Madrid-PSG lors d'une projection So Foot retentissante 1
À lire ensuite
Manuel Cabit, K.-O. debout