Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e
  3. // Marseille-Strasbourg

Thauvin, casse-toi !

À lui seul, il a marqué plus de buts cette saison que tous les attaquants de l'OM réunis. Mais que fait encore Florian Thauvin dans cette galère ? Une solution, pour son bien : prendre la tangente dès cet hiver.

Modififié
Florian Thauvin aura 26 ans le 26 janvier prochain, et, comme Otis Redding et Sharon Tate, pourrait très bien s’arrêter là. Sportive ou non, une vie, ça tient à peu de choses : un crash d’avion au-dessus d’un lac gelé du Wisconsin, une rencontre malheureuse avec la « famille » de Charles Manson, un transfert au mercato d’hiver. Dans tous les cas, il y a un moment décisif que l’on n’identifie qu’autour du linceul, sorte de bretelle d’autoroute manquée vers une existence heureuse. Il faut savoir la prendre, cette sortie, et, coup de pot, Florian Thauvin semble déjà avoir un meilleur flair que ses compatriotes du club des 26. « Je ne tiendrai pas le même discours en fin de saison si l’OM est en Ligue des champions ou si l’OM n’est pas en Ligue des champions, disait-il il y a moins d’un mois. Aujourd’hui, il est clair – et je ne m’en suis pas caché – que pour ma progression, je dois jouer la Ligue des champions. Je ne pourrai pas repartir sur une autre saison sans jouer la Ligue des champions. Je suis très honnête avec ça. » Très honnête, soyons-le aussi. L’an prochain, Marseille ne jouera très probablement pas la Ligue des champions, et lui-même le sait. Alors Flo, à quoi bon rester ?

Plus rien à prouver

Au-delà de tout attachement personnel, il faut parfois savoir abandonner les siens pour poursuivre une carrière solo. Michael Jackson l’a fait, Slash l’a fait, Zayn Malik l’a fait, Thauvin doit le faire. Car au milieu de la gadoue sportive qu’est en train de devenir l’Olympique de Marseille, seules ses performances maintiennent encore le club hors de la noyade. Tant mieux pour eux, tant pis pour lui. Et quand certains affirment que le marasme environnant ne fait que souligner ses belles performances, d’autres auront raison de répondre ceci : qu’apprend-on de nouveau cette saison que l’on ne savait pas déjà ? Thauvin est indispensable à un club dont il s’érige en meilleur joueur depuis bientôt trois ans, augmentant son total de buts à pas de velours (5-15-22), et surnage par rapport aux autres. Il est d’ailleurs déjà en avance sur ses temps de passage de l’an passé, avec onze buts inscrits en quinze journées, total qu’il n’avait atteint qu’en janvier la saison dernière. Et que seul André-Pierre Gignac avait réussi à égaler plus tôt encore, à la fin novembre 2014, depuis Jean-Pierre Papin entre 1987 et 1991. À cette période de l’année, ni Mamadou Niang (7), ni Didier Drogba (8), ni Bafé Gomis (6) n’en ont jamais fait autant. Et eux jouaient en pointe.


Car si Flotov progresse, son entourage, lui, file en sens inverse. Cela se ressent au niveau des passes décisives : au même stade l’an dernier, il en comptait cinq de plus (8 contre 3) et déjà, pourtant, on tirait les mêmes enseignements. Thauvin partira, c’est inévitable. Et fuir plus tôt que prévu a aussi du bon, surtout lorsque les souvenirs collectifs vous rattachent encore davantage à une finale de Ligue Europa et un titre de champion du monde qu’à une place dans le ventre mou de la Ligue 1. À quoi bon s’entêter ? Même les louanges de Rudi Garcia le qualifiant de « grand attaquant » ont failli nuire à son jeu : placé en soutien de Clinton Njie contre Amiens, il avait dû attendre de retrouver son aile droite pour claquer un triplé (1-3). Et l’on ne parle pas du sportif, enfin un peu quand même : l’OM est éliminé de la Coupe d’Europe, et certes, son actuelle sixième place n’est qu’à trois points de la quatrième, mais est tout aussi près de la onzième. Panneau sur la droite : la bretelle d’autoroute est en vue.

Crédit épuisable

Selon les réformes adoptées par l’UEFA cette saison, un joueur ayant foulé la pelouse d’un match de Coupe d'Europe lors de la première partie de saison peut désormais faire de même avec un club différent une fois passé Noël. Ce qui laisserait donc tout loisir à Thauvin, s’il le souhaitait – ce qu’il ne souhaite pas, du moins publiquement – de filer à l’allemande, à l’espagnole ou à l’anglaise dès cet hiver, l’expression ayant ici tout son sens. Les portes de l’équipe de France, jusqu’ici ouvertes à tâtons par Didier Deschamps, pourraient tout aussi bien se refermer à l'avenir si Thauvin ne se décide pas à mesurer son talent à une concurrence digne de ce nom. Dès le prochain rassemblement des Bleus le 22 mars prochain (Moldavie-France, match qualificatif à l’Euro) ? Peut-être pas, quand bien même jusqu'ici, il n'a jamais cassé la baraque lors de ses sept apparitions sous le maillot tricolore.


D’ailleurs, au lendemain d’un match contre l’Uruguay où Thauvin était entré à la 36e minute à la suite d’une blessure à l’épaule de Kylian Mbappé, son coéquipier en club Maxime Lopez glissait ceci à quelques micros locaux : « Il a fait un bon match en équipe de France, ça lui a fait du bien. Il est revenu avec encore plus de confiance alors que ça ne s'était pas bien passé la fois précédente. Là, oui, ça s'est bien passé contre l’Uruguay. » Des mots qui en disent long : sur sa nuque, le souffle des prétendants commence à se faire chaud. Alors barre-toi, Flo ! Barre-toi ! Tourne ton volant à droite pendant qu’il en est encore temps et quitte donc cette équipe qui – tu nous pardonneras toute offense – ne te mérite plus sportivement. Pars passer un palier ailleurs ! Ici, l’avenir est bouché. Et puis, quitte à passer l'arme à gauche, le côté de ton pied adroit, autant attendre de faire partie du club des 27. C'est bien plus classe.



Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 36
Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 38
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi