Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Tactique et tac !

Message posté par Arsenic le 10/05/2010 à 02:06

Où l'on discute schémas de jeu, 4-4-2 diamant ou losange, où l'on chante la gloire de Sacchi, arbre de noël ou 3-4-3 barcelonais, où l'on discute l'influence des maîtres tacticiens transalpins, 4-4-2 à plat ou 4-5-1 dressé pour contrer...

Précédent 1 2 3 4 5 Suivant
Réponse de gilmadridista
le 13/05/2010 à 18:24
Enfin un topic interessant...pur football!

J'ai une question à nos amis barcelonnais:

Quelles sont les réelles différences entre le jeu de Rijkaard 2006 et celui de Pep 2009?
Et pourquoi "on" dit que ces jeux-là sont le prolongement de celui du Patron? Parce c'est vrai quoi: On dit que ces nouvelles équipes et en particulier celle de Pep sont entrées dans l'Histoire mais il n'y a pas d'innovations tactiques dans ces systèmes...

Et bah voilà, fallait commencer!!!
Réponse de Cabrón 14
le 13/05/2010 à 19:02
Aucune révolution tactique en effet aussi bien pour les équipes de Rijkaard que Pep si ce n'est une remise au goût du jour d'un système avec trois attaquants, c'est à dire beaucoup moins frileux que celui prôné par la majorité des entraineurs actuels.
Aussi bien Rijkaard que Pep ont fondé une assise défensive bien plus importante que celle de Cruyff. En effet, ce dernier jouait fréquemment en 3-4-3 avec les risques que cela pouvait entrainer.
Sinon, Stoitchkov évoluait dans un rôle assez semblable à celui d'Eto'o, faisant pression sur la défense adverse et effectuant un travail défensif non négligeable. La tâche finale revenant à Romario qui était alors le tueur de surface que Zlatan n'a (malheureusement) pas été cette saison.
Pour le reste, ces trois équipes monopolisaient la possession de balle, la privant à l'adversaire.
Le Pep jouait juste devant la défense, un peu comme Xavi mais en beaucoup plus défensif. Tous, j'ai bien dit tous les ballons passaient par le N°4.
Les latéraux chez Cruyff créaient déjà le surnombre en phase offensive, Sergi ou Ferer n'ayant rien à envier à Alvés sur leurs côtés.
J'ai envie de dire que la rigueur défensive a été l'apport essentiel au système de la première Dream Team.
Un jeu à présent labellisé Barça et qui caractérise toutes les sections du club, des plus petites catégories d'âge à l'équipe première.
Réponse de Arsenic
le 13/05/2010 à 19:36
La question est : combien de temps cette tactique peut-elle porter ses fruits, puisque tout système a ses limites propres ?

Le fait de savoir comment va joueur le Barça n'aide en rien ou presque... On a beau savoir qu'ils vont faire tourner le ballon comme des fous, difficile de les empêcher, puisque c'est le mouvement perpétuel qui est le moteur de l'équipe (le jeu sans le ballon, par extension).

On peut également penser que la victoire de l'Inter peut porter ses fruits et encourager d'autres équipes à procéder de la même manière... Mouais. Sauf que la victoire de l'Inter ne compte réellement qu'à aller, puisqu'au retour, ils ont défendu (et avec quelle efficacité !) à 20 mètres de leurs cages. Donc il faudrait faire comme l'Inter à l'aller, pas de marquage en indiv' sur Messi, des permutations défensives visant à bloquer Xavi, etc. Facile à dire. L'Inter a Cambiasso. Ce n'est pas le cas de toutes les équipes, évidemment.

Donc la réponse à la question est : l'érosion collective et la fin d'un cycle, non pas au niveau du système, mais des joueurs. La limite du système du Barça n'existe visiblement que dans les éléments qui composent le tout. Xavi est fabuleux, mais il a dépassé la trentaine. Zlatan n'a pas encore réussi à trouver l'alliage pour devenir aussi bionique que ses partenaires. Yaya Touré était indispensable l'an dernier, et le Barça a parfois manqué cette saison d'un rempart comme il pouvait l'être lors de l'exercice précédent. Iniesta, lui, est fragile. Magique, mais fragile. Quant à Messi, nul doute qu'il fera une longue et belle carrière, mais il n'aura pas toujours les jambes qu'il a en ce moment. A 26 ou 27 ans, on ne court déjà plus comme il le fait en ce moment (là, je ne demande vraiment qu'à être contredit...).
Réponse de Cabrón 14
le 13/05/2010 à 20:43
Les joueurs passent, le système reste. Avec plus ou moins de réussite.
11 ans entre la Dream Team de Cruyff et celle de Rijkaard puis 4 seulement avec la Pep Team.
Le Culé sait être patient et cette patience est toujours récompensée.
Réponse de Arsenic
le 13/05/2010 à 20:44
Ah mais je sais que le système reste... Mais ce ne sera pas le cas de ce côté absolument invincible que dégage le Barça en ce moment... Elimination en C1 ou pas...
Réponse de GrahamHill
le 13/05/2010 à 21:01
Le côté invincible, ça marche par période. Tu ne peux pas rester invincible plusieurs saisons de suite. Chaque équipe a son cycle.

M'enfin si on chope Villa et Cesc l'année prochaine, faudra sûrement encore compter avec Barcelone pour la Champions :)
Réponse de Cabrón 14
le 13/05/2010 à 23:20
Ce qui est unique, c'est que les 3 victoires acquises en Champion's l'ont été avec un style se rapprochant l'un de l'autre, un style et une manière encensés par les véritables amateurs de football, un style qui a enjolivé toute la saison à chaque fois, aussi bien les soirées de Liga que les rencontres de C1 du mercredi.
Si bien que ces 3 victoires ne sont pas que 3 fois le nom du FC Barcelona sur une coupe mais bien plus que ça.
Més que...
Réponse de Pitdiscount
le 13/05/2010 à 23:25
Où comment un prometteur taupique technico-tactique se transforme illico en une autre messe urbi et orbi mes que un clubus, Johannes Cruyffus über alles et guardiolam ite Messi est, amen...
Réponse de Arsenic
le 13/05/2010 à 23:56
Bah nan, justement, j'allais y venir... :

On sait plus ou moins à quoi va ressembler le 11 type de Ray pour l'Af du Sud, mais ce qu'on ignore, c'est si on va encore devoir se taper des matches vilains comme tout, et une équipe dénuée de toute identité de jeu...

Alors comment vous voyez les choses, vous ? Parce que mine de rien, il y a des belles individualités dans cette équipe, alors comment les associer ? Qui pour faire la jonction entre le milieu et l'attaque ?
Réponse de Pitdiscount
le 14/05/2010 à 00:06
(Je vais d'abord me suicider et je te réponds ensuite...)
Réponse de Pitdiscount
le 14/05/2010 à 00:11
Soyons clairs - et qu'on les apprécie ou non : Ben Arfa, Valbuena, Planus, David M'Villa, etc... ne joueront JAMAIS...

Donc : on aura ce satané 4-2-3-1 statique avec Titi-la-Colle à gauche, Ribéry à droite et Gourcufffffffffhhh au milieu, et on va enchaîner 3 matches de poule au ralenti, en perdant le premier contre l'Urugouaille et en ramant derrière comme des connards pour sortir avec 4 points aux portes des 8èmes...

Adieu Raymond, fin de la blague, tu dirigeras même plus un club de L2...

Reboot...
Réponse de Arsenic
le 14/05/2010 à 00:24
Moi, je pense que le seul moyen de ne pas voir Titi pourrir les actions françaises (sic) est encore de le foutre en pointe. Z'en faites pas, il est resté adroit, le garçon.

Donc Henry en pointe, Malouda à gauche, Rib' à droit, et 'Cuff derrière, ça peut aller nan ?

Mais la question est : est-ce que l'association entre Gourcuff et les deux défensifs tiendra enfin ses promesses ?
Réponse de Pitdiscount
le 14/05/2010 à 00:31
Non, étant entendu que deux récup', ça devrait être périmé depuis René Coty pour l'EdF, que Gourcuff est carbonisé et que dans ce schéma, il n'arrivera à passer la balle qu'à des "ailiers" qui sont en fait attaquants de pointe de métier, ou jouent à l'envers de leur poste naturel, donc, pschitt, comme disait Chirac...
Réponse de Cabrón 14
le 14/05/2010 à 08:18
Je préférais le premier thème. Là c'est trop philosophique, je vous laisse...
Réponse de TCMF
le 14/05/2010 à 16:05
bon j'ai envie de payer mon analyse tactique de l'EDF tt d'abord je pars du fait que l'EDF n'a qu'un seul vrai ailier en gros un ailier de grande classe qui est Malouda le premier qui me dit Govou je le ... bref Donc étant donné qu'il n' y a qu'un ailier bon le 4 2 3 1 cher à raymond blanc est caduque. Moi je partirai sur un 4 4 2 en losange :
-----------------------------Lloris-------------------------------------------------

------Sagna-------------Gallas----------Abidal------------Evra----------------------

----------------------------- la Toul-----------------------------------------------

--------------------Lass---------------------Malouda--------------------------------

-------------------------------Ribery-----------------------------------------------

---------------------Anelka----------------Henry-----------------------------------
bon maintenant je m'explique

pour la défense bon c'est du classique par contre mon système je le trouve assez intéressant dans le sens où il ne renie pas complètement le schéma de Ray ban tout en étant bcp plus offensif par contre il démande une débauche d'énergie considérable. En gros en phase offensive Malouda coulisse à gauche Ribéry à droite et la toul monte d'un cran pr fermer le milieu la France se retrouve avec bcp de possibiltés ds la surface ( Anelka Henry ) et quadrille bien la surface adverse ensuite en phase défensive on repasse au bon vieux 4 2 3 1 de tonton raymond avec Lass qui descend malouda qui s'excentre et anelka qui fait de même.
comme la défense est frileuse je ne compte pr sur l'aspect offensif des latéraux pas besoin de se faire niquer par une montée trop zélée d'un des latéraux ns sommes en CDM bordel, les attaquants joueront en fait attaquant-ailier d'où le pb Henry je l'ai mis paske bon il jouera quoi .
voilà si vs avez compris quelque chose qu'en pensez vous ?
Réponse de gilmadridista
le 14/05/2010 à 16:31
@ Cabron

Merci pour cette explication sur le jeu Cruijffien...
Réponse de Nasazzi
le 28/01/2011 à 18:12
J'ajouterais que la différence fondamentale entre le Barça de Rijkaard et le Barça de Guardiola, c'est un peu la même, si l'on me permet cette comparaison, entre le Nantes de 95 (avec Suaudeau) et celui de 2001 (avec Denoueix). Le premier est plus direct, plus rapide, le deuxième plus patient.

Le Barça de Guardiola, c'est ce qu'on appelle le tiki-taka, nom assez moche pour signifier un systèmede jeu fondé sur le mouvement constant de la balle, encore plus que les joueurs. C'est pour ça que parfois on voit des trucs invraisemblables (je ne sais plus contre qui c'était, mais j'avais vu en plein match Iniesta et Busquets s'échangeant la balle sans bouger sur le terrain, avec finalement Iniesta qui trouve une faille et expédie le ballon vers Pedro).

Faut qu'la balle bouge, quoi.
Réponse de Cabrón 14
le 30/01/2011 à 10:36
Petit retour sur le but de Kéita en copa contre alméria.
Pour les adeptes de la tactactique. ça s'appelle le jeu sans ballon : http://www.panenka.fr/la-seance-video-e … ns-ballon/
Réponse de Xavi_bgsec
le 30/01/2011 à 16:50
Je pense que la différence fondamentale du 4-3-3 de Rijkaard et du 4-3-3 de Guardiola, c'est que dans le système de Guardiola, il n'y a pas de buteur.

Dans le 11 type, c'est Messi qui joue le rôle d'attaquant axial et on retrouve Villa à gauche, et Pedro à droite. Les 3 peuvent marquer à tout moment mais aucun n'est 'ancré' dans une position de buteur, tout se base sur le mouvement.

Chez Rijkaard, les positions étaient un peu plus figées. Eto'o était le buteur, Ronaldinho le créateur et Giuly en tant que pur ailier (je parle du Barça de 2006, donc pas de Messi). Giuly était clairement le plus 'faible' intrinsèquement, mais son rôle tait très important pour étirer les défenses. Et quand la défense se disait que non, Giuly était pas interessant et qu'il valait mieux en mettre 3 su Eto'o et Ronnie, Ludo allait marquer son petit but en repiquant dans l'axe.
Sur le reste du 11, on avait aussi un milieu en pivot qui jouait trèès long (les transversales magiques d'Edmilson et Marquez !!). Ce qui n'est plus vraiment le cas du Barça de Rijkaard même si Piqué devrait le faire plus souvent. Dernier point de différence, c'est que Beletti / Oleguer et Dani Alves, ce n'est pas vraiment le même apport à la construction. Le Barça de Guardiola en profite bien.

D'ailleurs, l'équipe de Rijkaard avait une certaines asymétrie que les équipes adverses avaient du mal à appréhender. Avec un lateral droit assez défensif (Oleguer), et un lateral gauche ultra offensif (Gio ou Sylvinho), avec Ronnie posé à gauche sur la feuille mais qui passait son temps au centre, tandis que Giuly se collait à droite. On était très loin des schémas symétriques classiques de PremierLeague ou du Calcio par exemple.

Chez Guardiola, il y a tellement de mouvement que le 4-3-3, c'est seulement pour aider les télés à montrer les compos. En phase offensive ça ressemble plus à un 343 ou un 352 sans attaquant.
Réponse de Cabrón 14
le 30/01/2011 à 16:59
"Avec un lateral droit assez défensif (Oleguer), et un lateral gauche ultra offensif (Gio ou Sylvinho), avec Ronnie posé à gauche sur la feuille mais qui passait son temps au centre, tandis que Giuly se collait à droite."
On retrouve aujourd'hui exactement le même schéma de jeu avec un Alvés ultra-défensif et un Abidal plus en retrait et avec un Iniesta dans le rôle de Ronnie et Pedro dans celui de Giuly.
Réponse de Cabrón 14
le 30/01/2011 à 17:06
Alvés ultra offensif, pardon, je pensais à Abidal en parlant du brésilien. Même si le français a fait d'énormes progrés depuis la saison dernière et ne se cantonne plus seulement à bloquer l'adversaire mais participe beaucoup plus activement aux phases offensives.
Réponse de Xavi_bgsec
le 30/01/2011 à 17:35
Bon si tu trouve que le rôle de Pedro et de Giuly est équivalent, je pense que tu aura du mal à comprendre les différences entre la tactique de Rijkaard et de Guardiola effectivement.

Sur le papier, oui ce sont deux 4-3-3 avec une asymétrie. Mais les deux sont sensiblement différents. Oleguer ne faisait QUE défendre, ce qui n'est pas le cas de Abidal.

Et ça a des conséquences sur toute la stratégie : Oleguer ne monte pas, parceque Giuly se colle à droite et qu'on a donc pas besoin qu'il monte. Du coup, Xavi n'a pas a couvrir Oleguer, il a un rôle plus axial qui autorise à Deco et Ronnie de faire valoir leur technique à 100%. De l'autre coté Gio monte sans arrêt car Ronnie délaisse complètement son aile. Sa montée est couverte car Oleguer resserre et le pivot complète les tâches défensives et offensives.

Chez Guardiola, les deux lateraux montent plus, mais le pivot (Busquets) participe moins à la création du jeu, et surtout Xavi à un rôle constant d'équilibrage à faire sur le coté droit (même si Pedro y participe).

Et pour finir, l'asymétrie de Rijkaard, c'était pour permettre à Ronnie de rentrer dans l'axe en venant de la gauche. Celle de Guardiola est bien moins importante puisque Villa et Pedro jouent à peu près le même rôle chacun sur son aile.

Je suis d'accord que la majorité ne verront pas la différence entre le Barça de Rijkaard et de Pep, mais quand on voit les matchs tous les 3 jours depuis plusieurs années, on peut quand même trouvé 1000 subtilités tactiques. On sait pertinemment que c'est les joueurs qui impliquent la tactique et pas l'inverse. D'ailleurs le 433 de Guardiola à la sauce Ibrahimovic était encore autre chose et c'était pas spécialement beau.
Réponse de Cabrón 14
le 30/01/2011 à 18:19
Tu compares Oleguer à Abidal alors que ce dernier ne joue dans l'axe que lorsque Piqué ou Puyol sont absents. Et dans ce cas là ses montées sont encore plus rares que lorsqu'il joue sur l'aile.
Tout comme Oleguer ne jouait à droite que lorsque Zambrotta ou Belletti n'étaient pas là.
Piqué ou Puyol sont actuellement (après Valdés)les rampes de lancement des actions offensives mais ils montent un tout petit peu plus seulement qu'Oleguer à son époque.
Je reconnais que le style des deux équipes n'est pas exactement le même, de par la caractéristique des jouors qui les compose (l'age de Giuly n'est pas le même que celui de Pedro qui peut faire l'essuie-glace sur toute la bande droite pour suppléer les montées d'Alvés par exemple).
Mais c'est intéressant de comparer toutes ces Dream Team Blaugrana. Celle de Cruyff jouait d'ailleurs le plus souvent avec 3 "vrais" défenseurs.
Avec les risques que cela comporte. On peut même affirmer que la folie offensive du Maitre était celle la plus marquées de toutes ces équipes.
Créer le surnombre dans la moitié de terrain adverse, récupérer au plus vite la possession de la sphère, axer tout sur la vitesse de transmission de celle-ci, ne couri que si c'est utile, faire la passe juste et utiliser sa technique lorsque celle-ci peut être décisive (Romario dans les "90" MESSI aujourd'hui).
Le Barça, ça devrait être remboursé par la sécurité sociale.
Réponse de ExKy
le 10/06/2013 à 20:05
Détérage de topic !
(tu permets Ars'?)

J'aurai pu poster cela sur le topic de l'edf mais étant donné que mes exemples sont espagnols et italiens ...

Je veux parler de la relance. Je trouve que en 2013, voir un mec comme Grenier revenir (ou Pirlo, ou Xavi dans leurs équipes respectives) à la hauteur de ses défenseurs pour servir de rampe de lancement est tout bonnement ... comment dire ... Dépasser ?

Là où je veux en venir, c'est que la première rampe de lancement doit être le défenseur, pas un milieu qui revient derrière pour voir le jeu devant lui, ça fait perdre un pion au milieu et le défenseur ne sert qu'à ... défendre.
Les exemples de Xavi et Pirlo, sont des contre-exemples, ces mecs là, c'est des milieux axiaux défensifs qui vont pas ou alors très rarement monter devant, et ça peut se comprendre vu leurs talents qu'ils soient la première rampe de lancement.
Mais le défenseur derrière lui, ne peut-il pas lui aussi avoir ce rôle là?
L'intérêt, c'est donc d'avoir plus de poids et de densité au milieu vu que la descente de Grenier hier à hauteur de Sakho, moi j'appelle ça un "sacrifice".

Je suis le seul dans cette optique ou?
Réponse de cana bis
le 10/06/2013 à 20:12
Message posté par ExKy
Détérage de topic !
(tu permets Ars'?)


Je suis le seul dans cette optique ou?


Non, vous êtes 2000!
Réponse de paulenta
le 10/06/2013 à 20:14
le truc c'est qu'y avait pas TS à côté de Sakho.
Réponse de cana bis
le 10/06/2013 à 20:23
Message posté par paulenta
le truc c'est qu'y avait pas TS à côté de Sakho.


Tiens, ça marche aussi:

Le truc c'est qu'y avait pas Sakho à côté de TS...^^
Réponse de Kuduro
le 10/06/2013 à 20:24
Oui voilà.

C'est pas Sakho ou Rami qui vont relancer quoi que ce soit avec leurs parpaings à la place de leurs pieds.

Par contre ceux qui sont justes devant la défense, devraient compenser.
Réponse de Nicola MH
le 10/06/2013 à 20:26
C'est pour ça que j'aime bien quand des mdc jouent en dc, genre Mascherano, Song, Busquets, Martinez etc... Quand je faisais du foot aussi, notre MDC jouait DC dans les matchs tendus...
Réponse de Flofred
le 10/06/2013 à 20:28
Sympa pour les DC de ton équipe...
Réponse de Kuduro
le 10/06/2013 à 20:28
Oui en général, ils sont plus habitués à tâter du ballon vu leur poste d'origine, donc la relance c'est fastoche pour eux.
Réponse de cana bis
le 10/06/2013 à 20:36
Tout dépend des consignes des entraîneurs, à titre d'exemple, j'avais lu une itw de Diawara où il disait que Blanc à Bordeaux insistait sur la relance propre de ses défenseurs, monter avec la balle pour trouver un milieu, alors que Didier demandait à ses défenseurs de se débarrasser de suite de la balle, de chercher immédiatement un milieu...
Réponse de paulenta
le 10/06/2013 à 20:45
ouais mais au final, si un milieu redescend pour relancer, comme le dit Exky, tu uses une cartouche. Il te manque un gars devant pour peser ou faire un appel.
Réponse de Nicola MH
le 10/06/2013 à 20:47
Message posté par RonHarris
Reculer pour le milieu de terrain permet de se débarrasser du pressing, de tenter de jouer plus long et plus précis parce que plus libre. Perdre un gars au milieu sachant qu'ils vont essayer de couvrir ton milieu reculé c'est pas forcément un mauvais calcul.

Pour les MDC qui jouent MC, on voit sur certains matchs les limites de ce système. Manque de présence dans les duels, d'agressivité, de complémentarité logique (en gros pas la pratique mais celle qui vient après des années de jeu au même poste).


Oui optimalement c'est le top, mais ton milieu doit avoir du coffre pour redescendre, relancer et ensuite suivre la balle vers le camp adverse. Ou sinon t'en a deux qui ont la qualité pour le faire
Réponse de ExKy
le 10/06/2013 à 20:53
Ce que je dis RH, c'est que justement dans le foot moderne, je pars du constat que on a 11 mecs. 11 tous aussi polyvalents les uns que les autres, donc le défenseur qui peut faire une relance correct (Oui, pas Sakho ni Rami, encore que Sakho, il peut progresser) permet d'avoir un pion en plus sur la carte milieu de terrain.
Réponse de Nicola MH
le 10/06/2013 à 20:57
Message posté par RonHarris
Ouais fin la polyvalence absolue c'est le dada du Barça. Dans la majorité des autres clubs les joueurs jouent à leurs postes et dépannent seulement, ou jouent de façon définitive à un autre poste (quelques exceptions près, peu nombreuses).


C'est vrai mais pour moi le kiff ultime c'était Yaya en DC, putain il a tout en plus ce gars, c'est un fantasme
Réponse de ExKy
le 10/06/2013 à 21:00
@RH : Juste. Et encore heureux.

Mais justement, un défenseur qui est capable de relancer, ce serait pas mieux? Faisait comment Beckenbauer?
Réponse de paulenta
le 10/06/2013 à 21:04
ouais mais là on tourne en rond parce que Beckenbauer c'est 42 millions.
Réponse de OuinOuinOuin
le 10/06/2013 à 21:52
Au final ça dépend surtout de la qualité de relance de tes défenseurs. Si t'as Nesta, pas besoin que ton milieu fasse l'effort. Si t'as Abdoulaye Meité ça devient plus compliqué.
Réponse de Vinnie-P
le 10/06/2013 à 22:10
Du coup si on suit votre raisonnement, le choix de la Deche était plutôt logique, étant donnée la qualité de relance de nos deux DC
Réponse de ExKy
le 11/06/2013 à 11:31
Okay les gars on est tous plus ou moins d'accord.

Sauf que l'idée qui prime dans mon raisonnement, c'est le fait que Giroud ou Benzema sont bien esseulés devant, qu'à chaque fois que Payet ou Valbuena aient eu la balle, il n'y ait pas eu de mouvements etc.
-> D'où l'importance d'avoir des milieux à disposition, chose qu'on a rarement vu dimanche soir.
-> D'où l'importance de laisser Sakho et Rami relancé et ne pas "sacrifier" Grenier pour ce type de tâche, aussi balèze soit-il dans le domaine.

Puisque dimanche soir, nos milieux ont disparu de la circulation ...
Réponse de OuinOuinOuin
le 11/06/2013 à 13:02
D'où l'importance de laisser Sakho et Rami relancer

--> Pourquoi? Tu veux perdre la balle dans une zone dangereuse?
On est plus ou moins d'accord, mais surtout moins ^^
Réponse de ExKy
le 11/06/2013 à 18:03
On est d'accord, mais bien que grand fan de Pirlo, cette mise au placard du défenseur qui ne doit que défendre sans prendre part à la construction du jeu (parce que c'est bien de ça qu'il s'agit) m'agace.

Je comprends l'argument du milieu dense, et du fait qu'un de ses pions encombrants libère un espace et surtout voit ce qu'il a devant lui pour mieux lire le jeu. Je suis okay avec ça. Juste qu'il me semble qu'on parlait de Benzema et Giroud évoluant comme des âmes en peine parce que pas assez soutenu (de même que Payet et Valbuena), d'où l'importance de garder un milieu.
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 11/06/2013 à 18:13
Mais justement le défenseur central ne doit pas que défendre, sinon en phase offensive tu joues à 8/11. Le DC il doit relancer en sautant une ligne comme dit plus haut, et monter avec le bloc, ou relancer sur les côtés.
Réponse de ExKy
le 11/06/2013 à 18:24
Okay Tef, mais dans les exemples qu'on prend, que ce soit Pilro (lors du dernier EURO comme en 2006 par moment) et l'exemple de Grenier, c'est quand l'équipe adverse ne presse pas, attends dans son camp et que le défenseur fait une passe à son milieu (Pirlo ou Grenier) à ... 3 mètres de lui!?!

C'est ça qui me perturbe personnellement. Avoir recours à un mec pour faire une passe en avant ... Si ce mec là vient au milieu du terrain, qu'il permet d'écarter aux axiaux, eux permettant d'écarter encore plus les latéraux voir (et c'est sûrement le cas, de les faire monter), je dis pas que c'est "désagréable".
Mais dans les exemples qu'on prend, c'est pas le cas, le milieu vient, prend la gonfle, dirige le tout, puis remonte en suivant la gonfle. Donc les défenseurs sont inutiles, donc ça me "choque" en 2013 que la plupart des défenseurs ne remplissent pas cette fonction.
Réponse de ExKy
le 11/06/2013 à 18:26
Et pour l'exemple de dimanche, on était souvent 3-4 à attaquer. Le reste restait derrière.
Réponse de ExKy
le 11/06/2013 à 18:26
D'ailleurs, je pense que y'a vraiment qu'en Angleterre où tu peux voir les milieux monter comme des porcs affamés en mode 6-7 offensifs VS 8-9 défensifs...
Réponse de monstermunch
le 11/06/2013 à 23:09
Bon ben là je comprends juste rien...
Réponse de OuinOuinOuin
le 12/06/2013 à 15:13
Je comprends la situation que tu décris ExKy. Mais si les défenseurs avaient les qualités des milieux pour relancer, ils joueraient milieu, pas défenseur ^^ Ils ont les qualités pour défendre, anticiper, être agressif, et une fois le ballon récupérer, le transmettre par des passes courtes. Ceux qui sont à l'aise dans le jeu long sont déjà plus rares. Alors si dans ton équipe t'as Nesta ok, mais si t'as Rami, Sakho, ou la majorité des défenseurs du foot actuel, bah t'as besoin qu'un milieu vienne faire le relais pour lancer l'offensive sinon ça va être compliqué. Bref j'en reviens à la même conclusion : ça dépend de la qualité de relance de tes défenseurs, et c'est plus compliqué qu'il n'y parait pour nous observateurs.
Réponse de moun bellic
le 12/06/2013 à 15:21
Après les consignes du coach sont importantes aussi, je vois bien Deschamps comme quelqu'un d'assez rigide et frileux à ce niveau là.
De l'autre côté quand tu vois le ptit Oscar qui était partout en première mi temps sur la pelouse, ça donne envie d'avoir un mec comme ça, un peu au four et au moulin.
Ce qui nous manque c'est un mec au milieu bien chargé pour qu'il soit notre Karembeu 2.0.
Précédent 1 2 3 4 5 Suivant

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 15:00 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 1
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 10 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1