Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // FC Barcelone

Tactique : comment le Barça va jouer sans Messi

La question s’est posée de temps à autres depuis l’ascension de Lionel Messi au plus haut niveau, au gré des blessures de l’Argentin. À l’heure où le meneur de jeu de légende du FC Barcelone a plié bagage pour de bon, elle n’a jamais été aussi cruciale : comment se passer de Lionel Messi au Barça ? Si la tâche paraît ardue, tant tous les systèmes de jeu depuis presque quinze ans se sont appliqués à mettre le sextuple lauréat du Ballon d’Or dans les meilleures conditions, elle est loin d’être irréalisable.

On joue la 92e minute du trophée Joan Gamper entre le FC Barcelone et la Juventus, le Barça va l’emporter sur le score de deux à zéro. Mais sur l’une de ses dernières offensives placées, Riqui Puig hérite du ballon un peu par hasard à l’entrée de la surface, se retourne et décoche une puissante frappe savamment enroulée du pied gauche, qui laisse sur place Mattia Perin. Tout heureux de pouvoir montrer de quoi il est capable à son coach, qui l’avait quelque peu mis au frais la saison dernière, le milieu de poche catalan saute de joie dans les bras de son nouvel équipier, Emerson Royal. Son irrésistible sourire de gamin éclipse un court instant la sale nouvelle du jour : Lionel Messi n’est plus azulgrana. On aurait pardonné volontiers à ce Barça de prendre l’eau face à la Juve, au vu des circonstances. Pourtant, au coup de sifflet final, le Barça affiche un bilan de 68% de possession et près de 800 passes effectuées. Il est donc bien possible de jouer, de jouer bien, et de gagner, sans le meilleur joueur du monde ; heureuse nouvelle pour le club catalan, qui entre en scène en championnat dimanche face à la Real Sociedad. Alors faire sans Messi, oui, mais faire comment ?

Attaquer avec un génie de moins, mais défendre à un de plus

« Ce salaud se repose pendant les matchs. Il sait quand il doit participer et quand il doit se reposer. Si on lui accordait un jour de congé, il se fatiguerait davantage à suivre la rencontre depuis les tribunes. » José Luis Mendilibar ne mâchait pas ses mots concernant Lionel Messi, en février 2020, lorsqu’il coachait Eibar - la soi-disant victime préférée de l’Argentin en Liga. Mais le technicien soulevait déjà une problématique importante autour du cas Messi. L’homme ne court que pour marquer ; il marche, le reste du temps. C’est certes diablement efficace, mais, c’est un fait, la Pulga ne se foule pas pour défendre. En n'ayant plus à le faire jouer, Ronald Koeman a donc l’opportunité de se mettre à défendre à 11 lorsque le Barça perd le ballon. Cela permettrait de densifier ce côté droit à la perte, où l’Argentin était souvent titularisé. Le fougueux Sergiño Dest, en pole pour débuter la saison en tant qu’arrière droit, et qui ne se privait déjà pas de partir à l’abordage alors même qu’il laissait des autoroutes dans son dos que Gérard Piqué ou Oscar Mingueza n’étaient pas en mesure de combler, devrait ainsi pouvoir bénéficier encore d’un peu plus de liberté. Les derniers matchs de pré-saison ont confirmé, si besoin il y avait, le faible de Ronald Koeman pour des latéraux portés vers l’avant ; Jordi Alba n’a jamais été plus décisif qu’au cours de la saison dernière. L’absence de Messi pourrait ainsi avoir deux retombées positives sur le jeu du Barça : un bloc défensif plus compact, et, en phase de possession, une plus grande sécurité. Qu’elle soit dans le couloir droit, si Koeman titularise autour de Dest un joueur capable d’assumer la prise d’initiatives parfois osées du jeune américain ; ou dans l’axe, car Martin Braithwaite, s’il y est installé, Antoine Griezmann, ou même Memphis Depay seront plus mobiles défensivement que celui qui est parti grossir les rangs du PSG.

Messi, menys que un club

Le départ de Messi remet peut-être en question le système, mais de toute façon pas la philosophie du Barça façon Koeman. Comme l’an dernier, il alignera un onze programmé pour confisquer le ballon (65,8 % de possession sur la saison dernière, plus gros total de Liga) et laisser parler la poudre devant (80 buts marqués, meilleur résultat de Liga). On n’imagine évidemment pas le technicien au nom d’un super-héros de film aux mœurs douteuses donner carte blanche à un Griezmann, ou à quelque jeune prometteur, pour tenter de reproduire ce qu’il a produit lors de l’ultime exercice en substituant le malheureux élu au génie néo-parisien ; on n'imagine encore moins un FC Barcelone laissant le contrôle de la sphère aux équipes adverses. Surtout lorsqu’on liste les joueurs encore présents. Sergio Busquets, dont le dernier Euro laisse penser qu’il lui en reste encore dans les chaussettes, Frenkie de Jong, qui a retrouvé pour le bonheur de tous sa place au milieu en préparation après avoir fait de l’intérim dans la défense à trois, Pedri, qui s’est récemment mis les meilleurs milieux du continent dans la poche, Riqui Puig… Le Barça ne manque pas de joueurs dont le caryotype répond à l’ADN blaugrana. La perte anticipée d’Agüero pose de nouveau le problème du numéro 9 que le club s’est créé de lui-même, mais si le « Kun » revient, il apportera enfin une solution aux maux catalans devant en endossant ce rôle d’avant-centre, qui est finalement celui qui fait le plus défaut au FC Barcelone. Le coach néerlandais l’avait dit avant le retour face à Paris en Ligue des Champions, en mars : « Toutes les équipes doivent savoir jouer dans plusieurs systèmes. Mais vous verrez ce qu'on aime : dominer le match. » L’ère post-Messi débute ce dimanche, en Catalogne : et Ronald a les cartes en main pour ne pas passer pour un clown.


Par Paul Citron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
il y a 5 heures Arsène Wenger favorable au micro sur les arbitres et à leur présence en conférence de presse 45
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:30 Les joueurs de Cruzeiro stoppent leur grève 4