Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Légende
  2. //

Surnom du jour : "L'arrêt du siècle"

Modififié
Troisième match de la Coupe du Monde 1970 mexicaine. Le Brésil est opposé à l'Angleterre. Au milieu de la première période, Jairzinho s'échappe sur le côté droit, se joue de Terry Cooper et délivre un centre chirurgical sur Pelé. O Rei s'élève plus haut que tout le monde et effectue une tête piquée. Imparable. Sauf pour Gordon Banks. Dans une parade qui défie les lois de physique, le portier se détend sur sa droite, touche le ballon du bout du pouce et la met ballon en corner. Le Roi a beau commencer à célébrer son but, l'adidas Telstar est juste assez dévié pour sortir. Miraculeux, superbe, inattendu.

Les 67 000 personnes du stade Guadalajara et les millions de téléspectateurs devant leur petit écran n'en reviennent pas. Gordon Banks vient d'arrêter un tir imparable du meilleur joueur du monde. Suffisant pour être qualifié à jamais comme "l'arrêt du siècle".

Finalement, Pelé aura sa vengeance. Après un formidable travail de Tostao, l'attaquant de Cruzeiro passe le ballon au joueur de Santos qui glisse la balle dans la course Jairzinho malgré le retour de trois défenseurs anglais sur lui. O Furacao arrive face à Gordon Banks. Ce coup-ci, le portier de Stoke ne peut empêcher les Brésiliens d'ouvrir le score.

1 à 0, score final. Le Brésil ne s'arrêtera pas là puisqu'au bout, la Seleçao remportera sa troisième Coupe du Monde.


La suite pour Gordon sera moins couronnée d'éloges. En octobre 1972, il perd l'usage de son œil droit après un accident de voiture. Un arrêt qui lui donnera une renommée internationale, mais qui éclipsera une Coupe du Monde, cette fois-ci, gagnée en 1966.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 17:11 Idées cadeaux : découvrez nos plus beaux maillots rétro à partir de 59€ !
Hier à 17:11 Idées cadeaux : découvrez nos maillots "Olive & Tom" à partir de 30€ ! Hier à 16:16 Joey Barton veut une refonte des règles de base du foot féminin 107
Hier à 12:20 La table des probas du tirage des huitièmes de la C1 105 Hier à 12:00 Noël Le Graët n'est pas inquiet pour Mediapro 37
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:05 C1 : hégémonie historique des cinq grands championnats 131
À lire ensuite
Zlatan veut rester au Milan