Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // MU-Liverpool

Le MU entre deux chaises

Avec les réceptions de Liverpool ce dimanche puis de City en avril, Manchester United se trouve dans la position d'arbitre dans une lutte au sommet de la Premier League entre ses deux rivaux. Alors, c'est quoi le moins pire pour les fans des Red Devils ? On est en tout cas loin du 50/50...

Modififié
Entre deux matchs de Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain, il n'y avait qu'un seul homme dont les médias de Manchester voulaient encore entendre parler : The Frenchman Éric Cantona, évidemment. Pas le dernier pour donner son avis, le légendaire numéro de United s'est bien sûr pointé au micro du journal local Manchester Evening News avec au menu cette question brûlante : Éric, une préférence entre City et Liverpool pour la victoire en Premier League ? Rappelons rapidement le contexte : pour les fans de United, Liverpool est le rival historique et un peu géographique.


Manchester City, lui, est le rival géographique et un peu historique. Deux rivaux donc, et les deux prétendants cette saison au titre de champion d'Angleterre. Surtout depuis la défaite samedi de Tottenham, troisième, sur la pelouse de Burnley. Face au dilemme, et avec son habituelle verve poético-absurde, Canto n'a pas voulu choisir : «  Je ne choisis personne. C'est comme si vous me demandiez si je préférais avoir mes dents faites de bois ou mes jambes de mousse. » La réponse est claire : ni l'un ni l'autre.

« Liverpool champion ? Inconcevable »


Heureusement, tout le monde ne se sent pas constamment obligé de prouver sa fierté et son intégrité comme le King. Alors, ça valait le coup de gratter : en vérité, ils préfèrent qui, les fans de United ? Depuis les Vosges, le directeur du Manchester United Supporters Club national Thibaut Lepage tranche dans le lard sans hésiter : «  Le moins pire, c'est City. De mon vivant, et je n'ai que 33 ans, je ne peux concevoir assister à un sacre de Liverpool. C'est la vraie rivalité. Peu importe que Liverpool soit septième, ou nous dans le dur comme cette saison : le match qui compte, c'est contre Liverpool. Et s'ils gagnent le titre cette année, ma réaction serait de couper le téléphone, de ne pas regarder les médias pendant deux mois et d'attendre que les choses se tassent. Non, vraiment, ce n'est pas concevable.  »


Une réaction passionnelle certes, mais attendue : en tant que supporter hardcore de Manchester, le garçon a lu ses bouquins d'histoire et la rivalité mythique de MU est effectivement celle l'opposant à Liverpool. Bien. Et le supporter français lambda ? Depuis sa banlieue des Yvelines, John, 26 ans, soutient United depuis un voyage en Angleterre où il est tombé sur un barman avec un énorme tatouage des Red Devils sur le bras. De plus, City est selon lui «  un club sans âme construit avec des millions et des millions alors que Liverpool a cette âme que j'aime aussi chez United » .

Rien à faire, c'est City qu'ils préfèrent


Parfait, il veut donc voir Klopp triompher sur Guardiola. Faux : « Ça me ferait grave chier que Liverpool gagne, c'est l'ennemi historique. Il y a quinze ans, City était en D2 avec Sibierski. Surtout, je ne connais personne qui supporte City. J'ai des potes pour Liverpool, et à chaque rencontre on se charrie. Alors que City, j'ai l'impression qu'ils n'inspirent personne.  » Même son de cloche chez Lepage : «  Mon cousin est pour Liverpool, ses potes aussi. Alors que City...  » On le sait, ce sont les moqueries de l'adversaire qui donnent aussi un enjeu à une rivalité. Et effectivement, le nombre de supporters internationaux de City n'a rien à voir avec les deux équipes en rouge.


Du côté de Manchester, où Devils et Citizens se côtoient, le rédacteur en chef du fanzine United We Stand Andy Mitten a également son avis. La priorité est-elle d'embêter le voisin ? Encore une fois, la réponse est négative : « On préfère City. Liverpool est un "plus vrai rival", vu qu'ils ont un soutien massif dans le monde et une salle des trophées assez fournie pour ne pas être juste ridiculisée par les fans de United. Ils sont une menace, ils ne peuvent être accusés d'être seulement un champion grâce à l'argent injuste des investisseurs. Ils remplissent des stades de 90 000 places en pré-saison sans avoir à donner des T-shirts gratuits, comme City allait le faire avant un derby de Manchester à Pékin en 2016. Certains haïssent City encore plus, mais la majorité veut les voir surpasser Liverpool.  »

« Une question de prestige »


Le constat est donc clair, et s'explique par ces chiffres : Manchester United détient le plus grand nombre de championnats d'Angleterre, deux unités seulement devant les Reds (vingt à 18). City, avec ses cinq trophées, est loin derrière. Ancien joueur de Manchester United, David Bellion ne se dit « pas surpris » par cet écart : «  Que ce soit contre City ou Liverpool, il y avait une effervescence particulière à Old Trafford les jours de match. Mais c'était différent, d'autant plus à mon époque où City ne jouait pas le titre : le match important était Liverpool, parce que c'était une question de prestige.  » Mais le Red Devil qui soutient Liverpool existe : il s'appelle Elhadj, a 23 ans et vient du Maroc.


Il est également au courant du nombre de trophées de chacun, mais a sa propre vision des choses : « Une victoire de Liverpool sera facile à digérer, parce qu'ils n'ont pas gagné le titre depuis 1990. Au contraire, City serait à quatre Premier League cette décennie, et le seul à l'avoir conservée. Ce qui leur donnerait le titre officiel d'équipe anglaise de la décennie. Alors que si Liverpool gagne cette année et que United revient en force en 2020, City et United seront à trois championnats chacun en dix ans, et Liverpool toujours derrière au total.  » De vrais mathématiques. Mais doit-on vraiment résumer des rivalités à ce genre de calculs d’apothicaire ? Va plutôt pour l'instinct couillu de John : «  Taper Liverpool à la maison et voir City passer devant, ce serait orgasmique.  »

Par Kerill McCloskey
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Premier League, Finale de League Cup : deux chocs anglais pour le prix d'un




Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom

il y a 1 heure Martin Garrix composera l'identité sonore de l'Euro 2020 7
il y a 2 heures Un match de FA Cup arrêté après des insultes racistes il y a 3 heures Ciani annonce sa retraite 4
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Guardiola, destin bleu ciel