Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. // Supporter
  2. // Étude scientifique

Supporter une équipe qui perd fait grossir

Modififié
Le supporter lambda aurait un comportement alimentaire différent suivant que son équipe préférée gagne ou perd le match. Ce sont les conclusions d'une étude menée par la revue Psychological Science.

L'étude ne porte pas sur le repas ingurgité pendant la partie : tout le monde sait qu'un Mac Do ou une pizza-bières font grossir. Non, l'étude porte sur le repas du lendemain du match.

L'étude s'est intéressée à des supporters d'équipes de la NFL (football américain) dans une vingtaine de grosses villes aux États-Unis. Et le résultat est édifiant. En cas de victoire ou de défaite, la composition du prochain repas est sensiblement différent.

En cas de défaite, le repas comporte 16 pour cent d'aliments saturés en graisse de plus que d'habitude, alors qu'en cas de victoire, il en comporte 9 pour cent de moins.


Ils doivent pas être beau à voir, les fans de Wolverhampton. EA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Des créateurs français d’un site de streaming risquent dix ans de prison 97 il y a 3 heures Jérémy Clément signe en National 3, à Bourgoin-Jallieu 8
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:10 Le but gag encaissé par le Vissel Kobe 19 Hier à 15:30 Mounir Obbadi débarque à Poissy 11
À lire ensuite
Mourinho presse Rooney