Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Suède-Suisse

Suisses, maudits huitièmes

Battue lors de ses trois derniers huitièmes de finale aux tirs au but ou en fin de prolongation, la Suisse espère enfin accéder aux quarts de finale d’une grande compétition internationale. Il faudra pour cela effacer la Suède, agréable surprise de la phase de poules.

Modififié

Il y aura eu Cologne en 2006. São Paulo en 2014. Puis Saint-Étienne en 2016. Trois villes dans lesquelles les joueurs de la Nati se seront cruellement cassé les dents en huitièmes de finale, espérant à chaque nouvel essai connaître un dénouement plus heureux. Face à l’Ukraine de Shevchenko en Allemagne (0-0), les Helvètes étaient complètement passés à côté de leur séance de tirs au but, manquant leur trois premières tentatives. Revanchards, ils pensaient accrocher l’Argentine au même stade de la compétition lors du Mondial brésilien, mais Di María avait inscrit le seul but de la rencontre à la 118e minute.


Face à la Pologne il y a deux ans à Geoffroy-Guichard, Shaqiri pensait conjurer le sort en égalisant dans les derniers instants de la partie sur une merveille de ciseau acrobatique. Prolongation, tirs au but... et nouvelle défaite suisse en huitièmes de finale. « Les huitièmes, on en a déjà joué assez, ça suffit. Il faut viser la marche supérieure, donc l’objectif, c’est minimum un quart » , affirmait Patrick Müller après le premier nul encourageant face au Brésil (1-1). Sérieuse et appliquée en poules, la Nati s’est offert le droit de pouvoir disputer face à la Suède un quatrième huitième de finale en douze ans. Aux scénaristes helvètes d’écrire enfin leur happy end.

Une génération multiculturelle et multi-ethnique


L'attente commence à se faire longue de l’autre côté du Léman. Depuis 1954, la Nati n’a jamais réussi à se hisser en quarts de finale d’une grande compétition internationale. Mais portée par une génération cosmopolite avec des joueurs nés sur le continent africain (Moubandje, Embolo, Mvogo, Djourou, Gelson Fernandes) ou originaires d’Europe de l’Est (Behrami, Džemaili, Shaqiri, Xhaka, Seferović, Gavranović et Drmić), la sélection helvète impressionne actuellement par sa force de caractère sur le terrain.



Placés dans un groupe relevé aux côtés du Brésil, de la Serbie et du Costa Rica, les hommes de Vladimir Petković ont surpris dès leur premier match contre la Seleção. Rigoureux tactiquement, solides au milieu de terrain grâce à l’inusable paire Behrami-Xhaka à la récupération, les Suisses ont confirmé leur bonne entrée dans ce Mondial en renversant la Serbie dans les arrêts de jeu dans un match au contexte historico-politique tendu. Le nul concédé contre le Costa Rica en toute fin de partie semble anecdotique tant l’essentiel – à savoir cette qualification en huitièmes – était déjà assuré pour les sixièmes du classement FIFA (juste devant l'équipe de France).

Dans la partie de tableau la moins relevée


Scrutée avec attention par tout un pays, la Nati n’a pas le droit de se manquer une fois de plus lors de son premier match à élimination directe. « Cette équipe de Suisse arrive gentiment à maturité. Elle va être difficile à jouer, ce ne sera pas facile de trouver des solutions pour l’adversaire » , prévenait encore Patrick Müller, qui comptabilise 81 apparitions sous le maillot helvète. Plutôt solide défensivement jusqu’à présent, la Suisse devra faire avec une charnière centrale inédite sur les pelouses russes contre la Suède. En l’absence de Fabian Schär, suspendu, c’est Johan Djourou qui devrait en effet être associé à Manuel Akanji, l’une des belles révélations de ce Mondial. Pas de quoi inquiéter les supporters suisses, lesquels attendent plutôt le réveil des attaquants de pointe Gavranović et Seferović trop discrets jusqu’ici.



Si cette affiche entre la Suède et la Suisse n’est certainement pas la plus alléchante de ces huitièmes de finale, elle oppose deux sélections guerrières et vaillantes. Face à la bande de Forsberg (première de son groupe devant le Mexique, l’Allemagne et la Corée du Sud), la marche ne s’annonce pas non plus insurmontable pour la Nati. Et la partie de tableau helvète, assez favorable, pourrait faire naître les espoirs d’épopée les plus fous en cas de victoire. Après les désillusions Cologne, São Paulo et Saint-Étienne, il peut y avoir des lendemains qui chantent à Saint-Pétersbourg.





Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS



Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6
À lire ensuite
Suède, la libération du Z