Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Suède-Suisse

Suède-Suisse : l'heure des explications

Mardi, à Saint-Pétersbourg, la Suisse et la Suède se retrouvent pour la première fois depuis seize ans et vont se disputer une place en quarts de finale du Mondial. Au départ, ce match ne racontait pas autre chose. Puis, les Suédois ont décidé de jeter dans l'air quelques braises.

Modififié

Tentative d’évasion lundi, à Saint-Pétersbourg : Vladimir Petković fait face à la presse, il est question du huitième de finale de Coupe du monde à venir entre la sélection qu’il dirige depuis l’été 2014, la Suisse, et la Suède, mais aussi de bien autre chose. Sur le moment, on a senti le natif de Sarajevo lâché sans bouée de sauvetage au milieu d’un océan : « Hum, on peut passer à la question suivante ? » Silence dans la salle. Mais que cherche, au fond, cet adversaire ? Depuis quelques heures, en effet, une photo circule entre les journalistes : on y voit le défenseur suédois Pontus Jansson planqué sur l’un des bancs de touche du stade Krestovski, en train de mimer des deux mains l’aigle du drapeau albanais. Les cibles : Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka, évidemment, originaires du Kosovo, qui avaient célébré leurs buts de cette manière le 22 juin dernier contre la Serbie (1-2). Signe de défiance ultime, grosse polémique dans la foulée, incendie à éteindre. Mais ça, les Suédois s’en moquent pas mal, ces derniers étant déjà sortis de leur cachette il y a plusieurs heures : dans un entretien donné au quotidien suédois Aftonbladet, Mikael Lustig a annoncé que l’objectif des Blågult, mardi, serait de faire sortir Xhaka de la rencontre. « On sait qu’il peut assez facilement se faire expulser... Il nous suffit de garder la tête froide et de tenter d’exploiter cette information » , a ainsi expliqué le défenseur du Celtic. Drôle d’ambiance.

« C'est drôle... »

Ce qu’en a dit Xhaka, lundi : « Des proches m’en ont parlé. C’est de la provocation, mais j’ai déjà appris de mes erreurs passées. Ils n’arriveront pas à me faire sortir de mon match. » Petković, lui, s’est contenté d’un « c’est drôle... » qui n’a pas vraiment réussi à envoyer balader sa surprise face aux chatouilles d’une Suède qui arrive mardi en position de force. Avant ce huitième, la bande de Janne Andersson est sur un solide nuage de confiance – première de son groupe devant le Mexique, l’Allemagne et la Corée du Sud – et semble se sentir intouchable : ce n’est pas du défi, ni du mépris, juste de la certitude. Andersson : « On a toujours du respect pour l’adversaire, toujours. On sait que la Suisse arrive en favorite demain, mais j’ai la conviction que si l’on joue notre jeu, on peut se qualifier. En tout cas, les joueurs sont prêts. (...) Je ne vois aucune objection à l’idée d’aller jusqu’en finale, comme en 1958, mais honnêtement, je n’y pense pas. Jouons déjà ce huitième, on verra ensuite. » D’où vient cette histoire d’une Nati supérieure ? Du classement FIFA : la Suisse, invaincue depuis le 10 octobre dernier, y pointe à la sixième place (!), la Suède à la vingt-quatrième position. « Certains font des calculs mathématiques et savent ce qu’ils font, sourit le sélectionneur suédois. La Suisse a gagné des matchs, sa position au classement n’est pas mon problème. Moi, je ne fais que me baser sur des calculs. »

Gommer le passé

Petković, privé de Lichtsteiner et Schär, suspendus, ne présente pas le combat de la même manière et a préféré ressortir lundi le bon vieux « ça sera du 50-50 » : « Certaines personnes confondent parfois la Suisse et la Suède ? Eh bien, l’astuce pour nous différencier, c’est que nos couleurs ne sont pas les mêmes déjà, mais aussi qu’on propose deux styles de jeu différents. De notre côté, on veut dominer la rencontre, car on sait que notre victoire en dépendra. » L’idée, côté suisse, est aussi de dégager au loin les performances historiques à égaler (quart de finale en 1954) et de surtout gommer le huitième de finale perdu en France, il y a deux ans, aux tirs au but face à la Pologne. Qui avait raté ce jour-là ? Xhaka, encore lui. « Je peux dormir, rassurez-vous, a souri lundi le milieu d’Arsenal. Je n’y pense pas tous les jours et je sais que tout peut se passer si l’on arrive jusqu’aux tirs au but demain. Et je demanderai à retirer. » Cette issue à la rencontre a été évoquée à plusieurs reprises et il faut s’y préparer. Bizarrement, on se dit que ça serait le meilleur des règlements de comptes.







Par Maxime Brigand, à Saint-Pétersbourg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE !

Vidéo



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Suisses, maudits huitièmes