Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bologne-Juve (0-1)

Strict minimum pour la Juve

Modififié

Bologne 0-1 Juventus

But : Dybala (69e)


Mais pourquoi diable Dybala n'est-il pas titulaire ?

Voilà ce que pouvaient se demander les fans de la Vieille Dame au coup d'envoi de ce Bologne-Juve, affiche comptant pour la 25e journée de Serie A. Pas considéré comme un titulaire indiscutable cette saison par Allegri, l'Argentin a de l'énergie à revendre. Alors, quel intérêt de ne pas l'aligner dans un onze remanié et destiné à faire souffler quelques cadres ?


L'objectif, c'était peut-être justement de surprendre encore davantage l'adversaire. Car face à des locaux qui ont mené la vie dure au favori en première période (neuf tirs pour Bologne), le leader du championnat italien s'en est remis à... l'entrée de Dybala pour faire la différence. Apparu à l'heure de jeu, le Sud-Américain n'a eu besoin que de cinq petites minutes pour ouvrir le score sur un mauvais renvoi d'Helander. Suffisant pour prendre trois nouveaux points (malgré un poteau touché dans le temps additionnel par l'outsider).


Et pour, encore une fois, montrer qui est le patron. Même s'il n'était pas génial ce dimanche.



Juventus (4-4-2) : Perin - De Sciglio, Rugani, Bonucci, Sandro - Cancelo, Bentancur, Matuidi, Bernardeschi - Mandžukić, Ronaldo. Entraîneur : Allegri.

Bologne (4-2-3-1) : Skorupski - M’Baye, Danilo, Helander, Dijks - Poli, Pulgar - Edera, Soriano, Sansone - Santander. Entraîneur : Mihajlović.


  • Résultats et classement de Serie A FC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures La Martinique participera à la Gold Cup 2019 2 il y a 3 heures Un Français crée des protèges-tibias connectés 15
    il y a 4 heures C'est terminé entre Van der Wiel et Toronto 12