Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e tour
  3. // Maccabi Haïfa-Strasbourg (2-1)

Strasbourg valide le troisième tour

Malgré sa défaite devant le Maccabi Haïfa et sa fragilité évidente alors qu'il menait d'un but à l'extérieur, le Racing s'est qualifié pour le troisième tour de qualification d'Europa League grâce notamment à sa victoire obtenue à l'aller devant son public. Vivement la prochaine étape !

Modififié

Maccabi Haïfa 2-1 Strasbourg


Buts : Shua (25e) et Rukavytsya (40e) pour le Maccabi Haïfa // Ajorque (17e) pour Strasbourg

Ouf, il était moins une ! Enfin, moins un... Car après sa manche aller remportée de deux goals devant son public (3-1), Strasbourg est passé proche d'une vraie désillusion pour son deuxième match officiel de la saison. Devant au score au bout d'un quart d'heure, les Alsaciens ont en effet laissé le Maccabi Haïfa marquer deux à deux reprises et les devancer. Ce qui ne leur laissait plus qu'un but d'avance, au risque de possibles prolongations.


S'en est donc suivi une période de stress... puis un soulagement, le Racing ayant finalement tenu bon pour se hisser au troisième tour de qualifications de l'Europa League malgré sa défaite du jour (2-1). Le RCS savait qu'il entamait un parcours du combattant où rien ne serait facile, il en a maintenant une nouvelle confirmation. Mais il est encore là, et son public s'en régale déjà.

De 4-1 à 4-3, en quinze minutes chrono


Cette première période débute pourtant bien, pour les Alsaciens. Bien en place, les visiteurs ne semblent pas effrayés par le public local qui donne de la voix pour guider les siens vers la remontée. À la réception d'un centre de Thomasson, Ajorque ouvre même le score de la tête aux alentours du quart d'heure de jeu et accroit donc l'avance des Français. Suffisant pour plier la confrontation ? Absolument pas.


Car moins de dix minutes plus tard, les Israéliens égalisent par Shua qui dribble Sels après être parti en profondeur et pousse le ballon au fond afin de redonner espoir à sa bande. Le doute s'immisce alors dans les têtes des joueurs du Racing, qui ne font pas gaffe aux espaces laissés dans leur dos et qui oublient petit à petit leur football. Résultat : peu avant la mi-temps, Rukavytsya colle un deuxième pion d'une frappe du droit. 2-1, la peur apparait plus que jamais.

Des prolongations ? Ce serait trop con...


Au retour des vestiaires, le discours de Laurey paraît avoir un tant soit peu rassuré Strasbourg. Plus à l'aise que lors de la fin du premier acte, les Alsaciens se procurent notamment une grosse occasion d'éteindre le suspense lorsqu'Haimov sort une triple parade de folie devant Ajorque, Thomasson et Linéard. Dans une rencontre où le déchet technique s'incruste aussi régulièrement que les pauses fraîcheur, tout reste donc possible. Et notamment des prolongations, dans le cas où le Maccabi planterait cette troisième réalisation qu'il désire tant.



Sauf que le temps passe, et qu'il traverse le début de soirée en faveur d'un Racing désormais en confiance mais tout de même pressé d'en finir en raison de sa fragilité évidente face à un adversaire épuisé. Lequel trouve quand même des ressources pour se montrer dangereux, à l'image de la tête d'Awad qui passe au-dessus des montants français. La dernière frayeur est passé, et la Meinau aura droit à son troisième tour.


Maccabi Haïfa (5-3-2) : Haimov - Meir, Arad, Dos Santos, Gershon, Menachem - Plakushchenko (Abu Fani, 72e), Lavi, Ashkenazi - Shua (Awad, 67e), Rukavytsya (Haziza, 63e). Entraîneur : Balbul.

Strasbourg (5-3-2) : Sels (Kamara, 46e) - Simakan, Koné, Mitrović, Djiku, Carole - Fofana, Martin, Liénard - Ajorque (Sissoko, 86e), Thomasson (Da Costa, 71e). Entraîneur : Laurey.




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:36 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce vendredi 1
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:15 L'Impact de Montréal limoge Rémi Garde 48