Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages
  3. // Strasbourg-Francfort (1-0)

Strasbourg prend la première manche contre Francfort

Dans une Meinau pleine à craquer, Strasbourg a remporté son barrage aller de Ligue Europa en prenant le dessus sur l'Eintracht Francfort (1-0) grâce à un but de Zohi. Après une première période convaincante, le Racing est parvenu à résister aux assauts allemands après la pause et se retrouve en bonne position avant le retour en Allemagne dans une semaine.

Modififié

Strasbourg 1-0 Eintracht Francfort

But : Zohi (33e) pour le Racing.

Le symbole était puissant. Huit ans jour pour jour après que le Racing a été placé en liquidation judiciaire et a sombré au cinquième échelon français, le peuple strasbourgeois retrouvait jeudi soir la saveur d’un grand rendez-vous européen. Le début des choses sérieuses après les apéritifs contre le Maccabi Haïfa et le Lokomotiv Plovdiv et un match contre le voisin Francfort, demi-finaliste de la dernière édition, dans une Meinau sexy comme toujours. Pour une fête réussie, Strasbourg ayant remporté la première manche (1-0) grâce à un but opportuniste de Zohi en première période et après avoir longtemps subi après la pause. Le retour s'annonce déjà très chaud.

Zohi de vivre


Les Alsaciens n’avaient aucune raison de changer leurs habitudes pour embêter l’Eintracht : un 5-3-2 solide et cohérent pour empêcher les Aigles, dans un système similaire, de développer leur jeu et prendre de vitesse un trio plutôt lent en charnière. La tension se fait ressentir dans les premières minutes, les deux équipes s’observant. Lala et Zohi dévissent complètement leurs tentatives (4e, 9e), alors que les locaux auraient pu bénéficier d’un penalty après une mimine d’Hasebe dans la surface (5e). La bande à Laurey est dans le bon rythme, et la Meinau s’offre un premier frisson sur un gros loupé de Liénard, bien lancé dans la profondeur par Thomasson (12e).


Strasbourg prend le contrôle du ballon et du match, ne laissant pas les espaces nécessaires aux visiteurs pour déployer leurs offensives, même si la défense est vigilante sur la reprise de Rebić (17e) et Sels toujours aussi impeccable sur le coup franc de Kostić (29e). Un vent de confiance souffle sur l’enceinte alsacienne, comme s’il ne pouvait pas arriver grand-chose aux Strasbourgeois dans cette première période. La délivrance vient finalement d’un cafouillage après un corner botté par Liénard, dont profite Zohi pour effleurer la chique du bout du pied et tromper Trapp (1-0, 33e). Un pion qui vient donner raison à Laurey, préférant laisser Mothiba et Da Costa sur le banc pour aligner un duo Zohi-Ajorque en attaque. Le second n'est d'ailleurs pas loin de doubler la mise (38e), alors que l'Eintracht ne propose aucune révolte. La soirée est belle.

Le dos rond strasbourgeois


La chanson n’est pas la même après la pause, la formation allemande revenant sur la pelouse avec un autre état d’esprit et une nouvelle tronche après les deux changements effectués par Hütter. Mais le Racing se trouve un héros en la personne de Sels, le gardien belge réalisant deux formidables parades pour gâcher le show Kamada (46e, 51e). Le bloc strasbourgeois recule de plus en plus, mais sort indemne de ce gros temps faible. À l'affût pour mettre son équipe à l'abri, Ajorque prend sa chance d'une volée soudaine après un mauvais dégagement d'Abraham, sans succès (60e).


Le Racing fait le dos rond, défend à neuf et laisse Ajorque faire le sale boulot au niveau du rond central. Mais les Aigles sont beaucoup moins dangereux qu'au début du second acte, seule une frappe croisée de Kostić fait trembler les tribunes (61e). Le technicien alsacien joue la carte Mothiba, mais les locaux ne s'approchent quasiment plus de la surface francfortoise. En face, le seul frisson vient d'un gros cafouillage difficilement appréhendé par la défense strasbourgeoise et finalement dégagé en catastrophe par Sissoko (81e). Rien ne pouvait arriver au RCSA dans son jardin. Rendez-vous dans une semaine à la Commerzbank-Arena.




Strasbourg (5-3-2) : Sels - Lala, Koné, Mitrović, Djiku, Carole - Martin, Thomasson (Mothiba, 77e), Liénard - Zohi (I. Sissoko, 64e), Ajorque (Simakan, 86e). Entraîneur :Thierry Laurey.

Eintracht Francfort (3-5-2) Trapp - Abraham, Hasebe, Gaćinović (Rode, 46e), Fernandes (Kohr, 78e), Torro, Kostić - Rebić (Paciência, 46e), Kamada. Entraîneur : Adolf Hütter.


  • Résultats de la Ligue Europa

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

    Hier à 14:30 Bolt choisirait Mbappé, Bale et CR7 pour courir le 4x100m 26 Hier à 14:00 José Mourinho apprend l'allemand 22
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Les notes de Strasbourg