Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Strasbourg (2-2)

Strasbourg frustre Paris et retarde le titre

Malgré une seconde mi-temps tout aussi crispante qu'à l'avantage du PSG, Strasbourg ramène un point du Parc à la faveur d'un premier acte parfaitement négocié tactiquement. Paris pouvait être titré ce soir, mais ira donc chercher son trophée contre son dauphin lillois la semaine prochaine. À la régulière.

Modififié

Paris Saint-Germain 2-2 RC Strasbourg

Buts : Choupo-Moting (13e) et Kehrer (83e) pour Paris // Da Costa (26e) et Gonçalves (39e) pour Strasbourg

Décidément, tout était affaire de champagne. Avant le coup d’envoi de PSG-Strasbourg ce dimanche soir, le calcul était simple : le match nul de Lille contre Reims offrait à Paris la chance d’être titré à domicile, à la simple condition de ramener trois points du Parc. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, la bande à Tuchel a rebouché sa bouteille aussi vite que remballé ses affaires, après un match nul surprise contre des Strasbourgeois parfaitement organisés tactiquement malgré une fin de match crispante. Et si elle fut longtemps en ligne de mire, la première défaite de Paris à domicile attendra, tout comme le titre. Il y a un temps pour tout.

Laurey a bouffé du Tuchel


Il hurle, s’agite, éructe : Thierry Laurey a remarqué une couille dans le potage, et il le fait savoir. Car dans un début de match qui voit Paris aligner une composition C et seulement cinq remplaçants sur son banc, Strasbourg peine à évoluer. En phase défensive, c’est quasiment un 5-3-2 qui se dresse face aux Parisiens, efficace, mais qui laisse Ludovic Ajorque et Nuno Da Costa livrés à eux-mêmes sur les positions de contre-attaque. On ne sait donc pourquoi Laurey aboie sur ses hommes, mais la suite démontre qu’il n’avait peut-être pas tort : sur une merveille de passe de Verratti, Nkunku, lancé sur le côté droit, trouve Choupo-Moting au cœur de la surface (1-0, 13e).


Puis la table se renverse : en face, le RCS évolue par piques, comme on abat le taureau à l’usure. Profitant du fait que Kurzawa et Bernat se marchent dessus à gauche, c’est en piégeant le jeune Dagba à droite que Da Costa parvient à trouver la faille au bout d’un contre éclair (1-1, 26e). Et soudain, la folie : alors qu’un piqué de Nkunku rebondissait doucement en direction des cages, Choupo-Moting pose le pied en opposition et arrête la gonfle sur la ligne, filant lui-même au fond des filets. À droite, en tribune presse, un habitué peste : « Ce type est une blague. » Attention, c’est encore plus drôle en connaissant la chute : alors que la mi-temps approche, Gonçalves reprend de demi-volée un corner mal repoussé, envoyant une merveille dans les buts d’un Buffon pantois (2-1, 39e). Tactiquement, Paris est à la rue, où Laurey enchaîne les tours de passe-passe.

Manquer d'air


Cette fois-ci, on échange les rôles : c’est Thomas Tuchel qui pète un plomb. Pour deux fautes consécutives et légitimement sanctionnables sur Choupo-Moting puis Nkunku, certes, mais surtout parce que les siens n’ont toujours pas trouvé la faille à l’heure de jeu. Son coup de sang lui vaut une expulsion du banc, alors que Mbappé et Draxler rentrent dans la foulée sous une clameur équivalente à celle d'un but. Le jeu se fluidifie, le Parc pousse, et l’évidence saute aux yeux : voilà le match le plus intéressant de la saison à domicile du PSG. Peut-être même le plus intéressant tout court, se dit-on alors qu’Alves trouve la barre (70e), et il aura fallu attendre la 31e journée.


Le tempo s’accélère, Paris veut son dû. Mbappé bute sur Sels après une folle cavalcade (82e), mais c’est un nouvel entrant qui libère les siens : Kehrer, sur le corner qui suit, claque une tête décroisée tout sauf moche qui fait mouche (2-2, 83e). Le ton monte, ça pousse, les centres se multiplient, l’air est bientôt irrespirable... mais rien. Pas même au bout du bout, quand Alves croyait avoir fait le plus dur (90e+2). Il y a un temps pour tout, disait-on. Celui de fêter le titre se fera encore attendre. Rendez-vous dans une semaine ?



PSG (4-3-3) : Buffon – Dagba, T.Silva (cap.), Kimpembe, Kurzawa (Draxler, 60e) – Verratti, Paredes – Dani Alves, Nkunku (Kehrer, 77e), Bernat – Choupo-Moting (Mbappé, 60e). Entraîneur : Thomas Tuchel

RC Strasbourg (5-3-2) : Sels - Carole, Martinez, Mitrović, Caci, Lala - Sissoko, Prcić, Gonçalves (Liiénard, 65e) - Ajorque (Mothiba, 86e), Da Costa (Grandsir, 73e). Entraîneur : Thierry Laurey


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Théo Denmat, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - J31 - PSG-Strasbourg (2-2)




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

    Hier à 14:21 EuroMillions : 45 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 14:16 Comment jouer au poker en ligne ? 3
    Hier à 19:20 La FIFA propose d'étendre les contrats des joueurs et va adapter les dates du mercato 1
    Hier à 17:52 Mondiaux 2018 et 2022 : la Russie dément, la FIFA va coopérer 2
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 13:57 Live à 17h sur l'Instagram de So Foot avec Steve Savidan Hier à 12:18 Deux frères reproduisent des buts d'anthologie dans leur jardin 18 Hier à 09:54 La Serie A pourrait reprendre sans la VAR 37
    À lire ensuite
    La loi de Choupo