Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Multiplex

Strasbourg et Guingamp régalent, Reims cale et Caen coule

Une revanche de folie à la Meinau, un 0-0 spectaculaire au Louis-II, et un naufrage en Normandie : un multiplex classique, mais efficace avec sept buts dont six sur la même pelouse. Résultat : Angers se sauve, Guingamp y croit et Caen s'enfonce.

Modififié

Monaco 0-0 Reims



Ceci n’est pas une dimension parallèle, mais bien la nôtre : sur la pelouse de Louis-II, Reims joue l’Europe et Monaco le maintien. Logiquement, ce sont donc les Champenois qui démarrent pied au plancher, avec cinq tirs en dix minutes. Quand l’ASM perd Fàbregas sur blessure (14e), on se dit même que la soirée va être longue pour Monaco. Au contraire, les Monégasques se réveillent et la rencontre s’emballe. D’un but à l’autre, les occasions se multiplient. Subašić et Mendy chauffent leurs gants. Reims touche même du bois sur une tête de Boulaye Dia repoussée par le poteau (38e). Un joli spectacle, stérile jusqu'à la pause. Monaco hausse le ton, et Reims recule en seconde période. Sur chaque coup de pied arrêtés, l’ASM prend le dessus, notamment via Kamil Glik qui touche même la barre (75e). Dominés, les Rémois font le dos rond et contrent de temps en temps. Edouard Mendy multiplie les parades face à l’attaque monégasque inspirée, mais pas en réussite. Cafaro gâche une ultime balle de contre, et Reims marque le pas dans la course à l’Europe.


Strasbourg 3-3 Guingamp

Buts : Ajorque (39e, 73e) et Prcić (69e) pour Strasbourg // Thuram (37e), Deaux (63e) et Sorbon (87e)pour Guingamp.

Deux semaines jour pour jour après leur finale de la Coupe de la Ligue soporifique, Strasbourgeois et Guingampais se retrouvaient à la Meinau pour remettre les pendules à l’heure. Une revanche sans trophée – même si le maintien en aurait des allures pour l’EAG –, mais spectaculaire. Derniers au coup d’envoi, les Bretons évoluent haut d’entrée. Le Racing, lui, peine à rentrer dans son match. Un coup franc excentré de Rebocho, déposé sur la tête de Thuram, lance tardivement les hostilités (37e). Guingamp y croit, mais le Racing égalise dans la foulée grâce à Ajorque qui reprend de la cuisse un caramel de Prcić (39e). Combatif, l’En Avant repasse devant grâce à un Lucas Deaux idéalement servi par Rebocho (63e). C’était sans compter les vagues strasbourgeoises. D’une frappe limpide des vingt mètres, Prcić égalise d’abord, avant qu’Ajorque ne profite d’un centre de Gonçalves pour réaliser le doublé et donner l’avantage au Racing. On pense alors Guingamp K.O debout, mais Sorbon surgit pour égaliser en fin de match. Résultat : l’En Avant quitte la dernière place.


Caen 0-1 Angers

But : Reine-Adelaïde (61e) pour le SCO.


Dans un stade d’Ornano plus froid que jamais, à cause d’une grève du Malherbe Normandy Kop et d’un vent très frisquet, Caen n’a jamais paru en mesure de rallumer la flamme. Étouffés d’entrée, les Normands se font croquer par la dalle angevine. Le SCO domine, régale par moments, sans être inquiété. Le retour du MNK en tribune à la trentième ne réveille pas Malherbe. Caen rentre aux vestiaires avec un score vierge flatteur, grâce à un bon Samba, aidé par sa barre sur une frappe de Reine-Adelaïde juste avant la pause. Du genre obstinés, les Angevins reviennent sur la pelouse avec toujours autant d’envie. Résultat : Reine-Adelaïde finit par trouver la faille sur un centre au cordeau de Capelle, au terme d’un déboulé dans son couloir gauche. L’emprise angevine est totale, Mangani trouve la barre. Les Caennais sont chambrés par d’Ornano, limitent la casse en ne perdant qu’un zéro, mais retombent à la dernière place de Ligue 1. De son côté, le SCO s’assure quasiment une nouvelle saison dans le canapé Conforama.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Adrien Hémard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom