Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options

Steven Nzonzi, un shot de Rome arrangé

Le FC Séville et la Roma ont trouvé un accord ce mardi matin pour le transfert de Nzonzi, portant d'après L'Équipe sur 30 millions d’euros d’indemnité pour les Andalous et un contrat de 4 ans pour le milieu français. Sans fondamentalement changer de dimension, le grand Steven trouve à 29 ans un nouveau défi où on attend de lui qu'il endosse le costume de taulier.

Modififié
Cela paraissait être presque une anomalie, à moins que cela ne démontrait seulement que les meilleurs joueurs français étaient déjà à leur juste place : des champions du monde dans les plus grands clubs du monde. Parmi les 23 de Didier Deschamps, aucun n’avait jusqu’alors changé de club depuis leur sacre en Russie. En 1998, ils étaient six à avoir profité de leur nouveau statut pour changer d’écurie (Lama, Charbonnier, Desailly, Pirès, Boghossian, Guivarc’h). Paradoxalement, c’est avant la compétition que les principaux dossiers ont défilé : l’arrivée de Thomas Lemar à l’Atlético, le transfert avorté de Nabil Fekir à Liverpool et la décision d'Antoine Griezmann de rester à Madrid. Mais après, Pavard, Giroud, Kanté, Pogba ou Sidibé, aucun n’a bougé de sa place alors qu’ils étaient pressentis comme de futurs animateurs du mercato. C’est finalement Steven Nzonzi qui restera comme le premier mondialiste à changer d'air, la sentinelle mettant le cap ce mardi vers l’AS Roma.

Nzonzi Artist


Bien qu’il n’était pas titulaire au Mondial, le natif de Colombes a disputé 141 minutes dans le tournoi, faisant grosse impression à chacune de ses entrées en imposant un vrai défi physique et une propreté précieuse dans chacune de ses interventions. La finale contre la Croatie, où il a remplacé un N'Golo Kanté pas dans son assiette, en fut la plus belle illustration. Mais il n’a pas fallu attendre le 15 juillet pour s’apercevoir des qualités du milieu de Séville, même si celui-ci s’est révélé au plus haut niveau tardivement. S’il fallait borner l’émancipation de Nzonzi, il faudrait alors pointer la saison 2016-2017, où l'ex-Amiénois a pris une nouvelle dimension sous les ordres de Jorge Sampaoli.


Après avoir joué les gros bras pendant six saisons en Angleterre à Blackburn et Stoke City, il a enfin été reconnu enfin à sa juste valeur en débarquant en Andalousie. « Steven est un joueur qui a dû continuellement se battre contre son apparence, analysait Monchi, alors directeur sportif star du FC Séville. Son physique est celui d’un joueur costaud, fort et puissant, alors qu’au fond, sa caractéristique principale est sa technique et la coordination de ses longues jambes. C’est pour cela que nous l’avons signé et c'est là où il fait la différence. »


Monchi dans le coup


Et puisqu'il avait toutes les raisons de faire à nouveau confiance à ces « longues jambes » , Monchi a utilisé son long bras pour faire venir Steven Nzonzi à Rome, avec les arguments nécessaires pour convaincre Séville de lâcher un de ses joueurs majeurs, qui ne cachait pas ses envies de changer d'air. « Nzonzi veut partir, mais il est conscient qu’il a encore un contrat de deux ans avec nous, affirmait encore la semaine dernière le président blanquirojo Joaquín Caparrós sur la Cadena Ser. En étant à Séville, il a été international et a eu la possibilité d’être champion du monde. C’est un joueur qui est sur le marché et qui sait qu’il doit nous ramener une offre intéressante, et si ce n’est pas le cas, il est encore sous contrat ici. »


Le PSG et Monaco s’étaient mis sur les rangs pour le rapatrier, alors que Lyon et le Barça, entre autres, en avaient abandonné l’idée. C'est finalement la Roma, qui était la plus insistante et convaincante en posant 30 millions d'euros sur la table, qui a raflé la mise. C'est du moins ce que laisse penser l'accord officialisé ce mardi. Et si l'expérience Malcom doit inciter à un minimum de prudence, Steven Nzonzi devrait tout de même atterrir dans un club où il a suffisamment de garanties pour s'installer au poste de 6 (les jambes vieillissantes de Daniele De Rossi ne feront pas longtemps le poids alors que Maxime Gonalons n'a pas su s'imposer la saison précédente). La Louve cherche à continuer de grandir et à repartir sur un nouveau cycle. Avec une essoreuse de cette taille, elle peut entamer cette saison avec l'assurance d'avoir son linge propre.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 28

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24