Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // SO FOOT #163
  2. // En kiosque le 7/02

Steven Nzonzi : « Adolescent, je n’étais pas du tout au niveau »

SO FOOT est allé à la rencontre du milieu de terrain de l’AS Roma, Steven Nzonzi.

Modififié
De son essai non transformé au centre de formation du PSG à son entrée en finale de la dernière Coupe du monde, le Francilien, 30 ans, revient sur les grandes étapes de sa carrière. Peu dire que beaucoup de chemin a été parcouru depuis l’adolescence, époque où on le surnommait « Snoop Dogg » et où le physique a longtemps été un frein sur le terrain. «  Ah, le physique... Lorsqu’on faisait des tests, les gardiens s’arrêtaient toujours de courir en premier. Et moi, je faisais partie du groupe de ceux qui s’arrêtaient dans la foulée. Je n’étais pas du tout au niveau.  » Pas évident d’être grand et maigre, durant l’âge ingrat. Steven Nzonzi l’avoue lui-même, son air nonchalant l’a plus souvent desservi qu’autre chose : «  Je suis un mauvais perdant, je n’ai jamais aimé perdre, mais à cause de mon body language, les gens pensent que je m’en fous.  »

Alors, pour percer, Nzonzi s’est exilé en Angleterre, à Blackburn puis à Stoke, pas les équipes les plus sexy, mais qui ont le mérite de l’avoir endurci. «  En arrivant à Blackburn, certains joueurs se sont dit en me voyant pour la première fois : "Mais lui, il va jamais jouer." En présaison, pour moi qui venais d’Amiens, tout allait beaucoup plus vite. Là-bas, même les jeunes sont très physiques et mettent beaucoup d’intensité dans le jeu, dans les passes. La mentalité anglaise, de toute façon, c’est à part, hein... Ils peuvent se battre avec toi un jour et le lendemain matin te demander naturellement: "How you doin’ mate ? You’re OK ? You’re good ?"  » C’est véritablement à Séville, sous Unai Emery, qu’il est apparu sur les radars du football français. Même s’il a dû composer avec un paramètre particulier : les matchs sous 42 degrés. «  À Séville, il faisait tellement chaud qu’au début, j’ai presque regretté mon transfert. Pour jouer au foot, je préfère clairement la pluie de Stoke, c’est plus facile.  »

La suite est connue : une C3 avec le club andalou, l’appel avec les Bleus et puis, l’été dernier, le graal de tout footballeur. Ce qui fait que Steven Nzonzi n’est définitivement plus un anonyme aux yeux du public français. À son grand regret. «  Quand on me demande des autographes, ça m’énerve un peu, parfois. Mais bon, après ce qu’on a vécu l’été dernier, je ne peux pas trouver anormal que les gens me reconnaissent, m’abordent... Même si, au fond, je n’aime pas, je suis comme ça et ça ne changera pas. Ce n’est pas trop mon style de me montrer.  »

L’interview complète du milieu défensif est à retrouver dans le SO FOOT 163, en kiosque à partir de jeudi.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom

Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1 Hier à 15:44 QSI dans la short list pour racheter Leeds 61
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 10:12 Offre spéciale : abonne-toi à SO FOOT à partir de 13 euros ! 1
À lire ensuite
Liverpool patine encore