Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Sterling, par amour du cash

Kondogbia, Turan, Roberto Firmino... si quelques transferts avaient mis l'eau à la bouche aux accros du mercato, on attendait encore le premier très gros coup, financièrement parlant, de la fenêtre estivale. Et à en croire l'ensemble de la presse britannique, c'est Manchester City qui a décidé de flamber le premier en arrachant Raheem Sterling à Liverpool pour 68 millions d'euros. Un transfert qui pose pas mal de questions.

Modififié
Luis Suárez, Steven Gerrard... et puis Raheem Sterling. En un an, Liverpool a donc vu partir les trois joueurs qui lui avait permis de croire pratiquement jusqu'au bout à son premier titre depuis 1990, lors de la saison 2013-2014. Mais si le premier est parti la tête haute, après avoir pratiquement porté à lui seul l'espoir rouge à coups de trentaines de buts, et que le second a bénéficié d'un hommage, justifié, réservé aux plus grands, l'histoire est tout autre pour Raheem Sterling, passé en quelques semaines d'étendard à Judas en personne. Après un bras de fer initié en fin de saison dernière, Sterling et son agent vont enfin obtenir le « fruit » de leur travail de sape : un contrat de longue durée, et sur lequel les zéros s'alignent à n'en plus finir. De fait, Raheem Sterling s'apprête à devenir le deuxième joueur britannique le plus cher de l'histoire, derrière Gareth Bale, et le plus cher à être transféré entre clubs britanniques, devant Andy Carroll et Rio Ferdinand. Une folie.

Sterling = 2 Benzema


Une folie qui interroge sur plusieurs points. D'abord, le prix, exubérant. S'il est évident que les clubs anglais surpayent les joueurs des Three Lions en raison d'un manque de talents d'une part, et de retombées marketing immenses liées à l'achat d'un local, le montant du transfert de Sterling est un nouvel indicateur des transformations du marché ces dernières années. On parle ainsi d'un jeune de 20 ans, certes prometteur, mais qui n'a jamais dépassé ni la barre des dix buts, ni celle des dix passes décisives en championnat au cours de sa courte carrière. Un joueur qui n'a disputé que six matchs de Ligue des champions, aussi, et qui vante 16 sélections en équipe nationale. Ce joueur-là est donc plus cher qu'un Kaká Ballon d'or, ou vaudrait deux Karim Benzema, qui avait, à l'époque de son transfert à Madrid, terminé meilleur buteur de Ligue 1 et éclaboussé la Ligue des champions de son talent.

Une nouvelle N.B.A ?


Alors, oui, Sterling a montré au cours de ces deux dernières saisons qu'à l'instar de Paul Pogba ou de Julian Draxler, il était l'un des gamins les plus prometteurs de la dernière génération. Mais 68 millions, cela fait cher le potentiel. Au même âge, Neymar s'était déjà imposé comme la future star de la Seleção et avait porté son club sur le toit de l'Amérique du Sud, en remportant la Copa Libertadores. Bref, cela interroge surtout sur la puissance financière désormais déconnectée - merci les droits TV - des clubs anglais. Car à force de s'insurger que des clubs comme Swansea ou West Ham puissent s'offrir deux des meilleurs joueurs de Ligue 1, on a oublié ce que cela signifiait pour les clubs du haut du panier, qui peuvent désormais faire plus ou moins ce qu'ils veulent sur le marché, fair-play financier ou pas.


De là à faire de la Premier League, d'ici quelques années, une sorte de super ligue fermée, sorte de N.B.A du football, il y a un pas que l'on ne franchira pas. Enfin pas tout de suite, du moins. En attendant, n'oublions pas que dans cette histoire, Liverpool fait une énorme affaire, en revendant un joueur acheté 650 000 euros à Q.P.R, soit environ 100 fois son prix d'achat. Et si les Rangers pourraient récupérer entre 10 et 20 % du montant total du transfert, en raison d'une clause incluse lors de la signature de Sterling chez les Reds, ces derniers peuvent avoir le sourire. Il est toujours plus facile de sécher ses larmes avec de gros billets.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 3 heures Spring Race : 6 millions d'€ garantis à gagner chez ZEturf ! il y a 44 minutes Le ministère des Sports estime à 1,16 milliard d'euros les pertes du foot professionnel 1
il y a 1 heure Les joueurs de Premier League lancent un fonds en faveur des soignants
il y a 4 heures Football Leaks : le hacker Rui Pinto assigné à résidence 5 il y a 4 heures Taclé par Roures, Al-Khelaïfi trouve la proposition de Mediapro rassurante 7
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 21:53 Mediapro se propose pour diffuser la fin de saison de Ligue 1 15
Hier à 19:30 Une opération « les ballons solidaires » pour soutenir les hôpitaux Hier à 17:05 Le message des supporters du Slavia Mozyr pour attirer Messi et Ronaldo 2 Hier à 14:15 Wanda Nara répond sèchement à Maxi López 35