Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options

Stankovic croit en Ranieri

Dejan Stankovic est confiant.

A quelques heures du premier match de Claudio Ranieri sur le banc de l'Inter (face à Bologne), le Serbe, devenu au fil des saisons l'un des cadres de l'équipe, s'est dit « convaincu » que le nouvel entraîneur allait être en mesure de relever l'équipe. « Ranieri a travaillé dans des grandes équipes, et ça, cela va certainement nous aider à nous relever de cette situation très difficile » a-t-il affirmé.

Stankovic admet également que jamais, il n'aurait pu imaginer un tel début de saison pour son équipe, habituée à être toujours dans les premières positions. « Même dans mon pire cauchemar, je n'aurais pas pu imaginer de tels résultats pour les premiers matches de championnat. C'est aussi difficile de changer toujours d'entraîneur, de se réhabituer. Mais cette crise doit prendre fin, tout comme notre période de gloire a pris fin » a-t-il ajouté.

C'est ce qui s'appelle mettre une pression supplémentaire sur l'entraîneur. Bon courage, Claudio.


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29