Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Arles-Avignon/Angers (18h45)

Socrier : « On préfère avancer caché »

Après une saison à plus de vingt matchs en Ligue 1, Richard Socrier est passé d’Ajaccio à Angers. Un choix qui pourrait s’avérer payant pour le solide et posé attaquant de 33 ans, tant le SCO fait figure de sérieux outsider dans cette Ligue 2, où il pointe juste derrière le trio de tête.

Modififié
Richard, raconte nous ton arrivée à Angers ?
J’avais d’autres contacts. Je suis venu à Angers pour découvrir le club. J’étais intéressé, mais, financièrement, on ne savait pas comment ça allait se passer. Ils m’ont laissé gentiment m’entraîner avec eux et on s’est mis d’accord. J’ai retrouvé un groupe avec des joueurs que je connaissais déjà. J’ai vu que le groupe était jeune et ambitieux. Au vu du projet, c’était cool.

Tu n’as pas de regrets d’avoir quitté Ajaccio et la Ligue 1 ?
Non, pas du tout. Je cherchais un challenge pour repartir sur de nouvelles bases. Ajaccio, c’était une superbe aventure, j’en garde de super bons souvenirs, mais j’arrivais dans une fin de cycle. Il fallait que je trouve quelque chose d’autre et Angers est arrivé au bon moment. Je n’avais pas idée de venir ici, mais, quand je suis arrivé, tout m’a semblé naturel.

Et au niveau du cadre de vie ?
À Ajaccio, il y a le soleil, la mer, il fait beau, mais je ne suis pas corse. Je savais très bien que je n’allais pas faire ma vie là-bas. Je suis de la région parisienne, donc je me suis rapproché de ma famille et ce n’est pas plus mal.

Beaucoup voient Angers comme la surprise de cette saison de Ligue 2. T’es de cet avis ?
Ce n’est pas une question de le penser, c’est le terrain qui va décider. On préfère avancer caché. On va travailler avec l’objectif de progresser et de créer du jeu. Mais si on a la chance d’être dans le bon wagon, on va s’accrocher. L’appétit vient en mangeant.

Justement, toi qui es parisien, qu’est-ce que tu penses du mercato du PSG ?
Je trouve ça excellent. Il y a des gens qui s’offusquent des salaires ou des transferts, mais si vous voulez avoir un championnat attractif, il faut faire venir des stars. Et les stars, il faut les payer. C’est bénéfique pour le foot français, car ça amène des investisseurs et de l’engouement et, au final, tout le monde sera gagnant. Quand Lille construit son nouveau stade, ça fait des emplois et les gens sont mieux pour venir au stade. Il en faudrait plus.

Et Ibrahimović, t’es fan ou pas ?
Vu de l’extérieur, c’est quelqu’un qui n’a pas sa langue dans sa poche. Il dit ce qu’il pense et il a une grande estime de lui. Après, les gens aiment ou n’aiment pas, mais c’est quelqu’un de franc. Et sur le terrain, il assume ce qu’il dit. Il vient à Paris pour marquer des buts et, pour son premier match, il en met deux.

Pour finir, parlons un peu JO. Qu’est-ce qui t’as marqué pendant ces deux semaines ?

J’ai suivi entre mon déménagement et les entraînements. J’ai forcément aimé Teddy Riner. Il a assumé son statut et ce n’était pas facile, car il y avait une grosse attente. J’ai bien aimé aussi la façon dont Lavillenie a remporté son concours. La natation, je suis moins fan, mais le frère Manaudou, ce n’était pas mal. Et puis il y a eu les « Experts » . On leur a craché dessus au championnat d’Europe, ils se sont remis au boulot et on voit que c’est la plus belle équipe des sports collectifs français. On ne peut pas non plus passer à côté de Bolt.

La comparaison entre les athlètes français présents aux JO et les footballeurs, franchement, ça ne t’énerve pas un peu ?
Maintenant, on va épier les moindres faits et gestes des footballeurs et vanter l’esprit olympique. C’est un phénomène de société. La France aurait gagné l’Euro, on parlerait plus du terrain que de son comportement.

Même si la Ligue 2 est moins médiatisée, tu essayes de faire plus attention à ton comportement en public ?
C’est un souci d’éducation. J’ai toujours été soucieux de l’éducation que mes parents m’ont donnée, donc je ne vais pas changer. Quand on respecte ses parents, on n’a pas envie que son nom soit associé à des impolitesses ou des incivilités. J’essaye d’être quelqu’un de bien et puis c’est tout.


Propos recueillis par Alexandre Alain
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 2 heures EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
il y a 3 heures Hienghène Sports, éliminé au 7e tour de la Coupe de France, mais qualifié pour le Mondial des clubs 12
il y a 4 heures Il rate son péno et défonce l'éclairage du stade 3 il y a 6 heures Michel Platini : « La VAR est une belle merde » 137
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi