Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Sochaux

Sochaux : Peugeot fait marche arrière face à la polémique

Modififié
Peugeot fait marche arrière.

Ce mercredi, la responsable des partenariats de Peugeot, Isabel Salas Mendez, avait affirmé sur Europe 1 que « le football véhicule des valeurs un peu populaires  » qui n'allaient pas (ou plus) avec les valeurs de la marque. C’est ainsi qu’elle tentait d’expliquer le désengagement de la marque du FC Sochaux-Montbéliard, son club étendard historique, et sa réorientation vers le tennis et Roland-Garros, plus haut de gamme. À la suite de ces propos polémiques, le monde du football s'est insurgé véhémentement. À Sochaux, l'adjoint au maire en charge des Sports, Alexandre Gauthier, a qualifié ces mots « d’odieux et de méprisants » , avant de dénoncer un mépris de classe et d'affirmer « qu'il ne fallait pas oublier que c’est nous qui achetons leurs voitures » .


Dans le même temps, la marque cherchait à calmer l'incendie, notamment par l'intermédiaire de son directeur, Jean-Philippe Imparato : « Ni condescendance ni arrogance chez Peugeot, a-t-il indiqué sur Twitter. Car on sait d’où on vient et qu’on respecte tous nos clients, quelle que soit leur passion sportive. » De fait, Peugeot avait fondé le FC Sochaux en 1928 afin de divertir les employés de ses usines et de donner à la marque une image familiale et populaire. Pendant longtemps, le club avait imposé aux joueurs d'utiliser une voiture Peugeot et organisait chaque année une visite des usines pour rappeler à ses salariés son enracinement traditionnel.

Vers un boycott de la marque au lion chez les Lionceaux ? VLU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 15:42 L’énorme craquage de fumigènes pour les 94 ans de Göztepe 11 Hier à 14:11 José Mourinho prêt à diriger une sélection 54 Hier à 12:31 L'étau se resserre autour de Raúl Bravo 25 VRAI FOOT DAY L'appel du 18 juin de Steve Savidan