Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
En kiosque le 23 Juillet
SO FOOT #178

+ 100% MONDIAL 1970

Les chantiers de la gloire. Le Brésil s’est baladé sur le terrain, mais c’était en réalité une surprise. Retour sur la genèse tout en turbulences du succès auriverde.

+ LA PISTE AUX TROIS ÉTOILES

Table ronde. Cinq champions du monde aux rôles distincts et aux destinées différentes dissertent sur le parcours du Brésil 1970 et son héritage dans la culture populaire.

Pelé, by himself. Pelé, seul être humain à avoir remporté trois coupes du monde, se raconte comme jamais.

En jaune et noir. En plus de célébrer la victoire du football joyeux, le sacre de Pelé s’inscrit plus que jamais dans le mouvement Black is beautiful! Et se veut annonciateur de la hype afrodescendante à venir, incarnée par Mohamed Ali ou la Blaxploitation.


+ SPÉCIMEN

Emmanuel Schaffer. Alors que sa famille a été massacrée par les nazis, « Eddy » est retourné en Allemagne dès la fin des années 1950, afin d’apprendre à coacher. Cela a porté ses fruits, car la sélection israélienne lui doit son unique participation en Coupe du monde.

+ GRANDES ÉPOPÉES

C’était le Pérou. Avant d’hiberner pendant plus de 40 ans, il fut un temps où le football péruvien brillait de mille feux. Un talent réveillé par un terrible tremblement de terre au pays.

Celeste, fais-moi peur. Si les Uruguayens traînent cette réputation de casseurs, ce match y est pour beaucoup. La revanche du Maracanaço fut ainsi un florilège de jeu dur et de coups bas. Retour sur un match que les Charruas considèrent encore comme une belle fumisterie.

La Roumanie a-t-elle inventé le tiki-taka? On pourrait les surnommer les néo-conservateurs. Non pas pour leurs mœurs, mais parce qu’ils ont débarqué au Mexique avec un style basé sur la possession absolue du cuir. Si bien que les Roumains en sont persuadés : leur temporizare a inspiré le Barça.

+ EXPÉRIENCE

Relaie-moi si tu peux. Puisqu’il n’arrivait pas à trancher, et qu’il n’était pas question d’aligner un joueur offensif supplémentaire, le sélectionneur italien Ferruccio Valcareggi a mis au point une curiosité tactique connue sous le nom de staffetta. Elle consistait à remplacer Sandro Mazzola par Gianni Rivera à la mi-temps. Un choix diplomatique qui ne lui a pas apporté la paix.


+ SOUVENIRS, SOUVENIRS

Une passion française. La France n’y était pas, et alors? Des personnalités, du football ou non, expliquent pourquoi cette compétition occupe encore une place à part dans leur cœur.


+ MAIS AUSSI

Hall of Fame, Le coup du sombrero, Effet papillon, Jeu de l’oie, That was 70s show, Le Roi et ses vassaux, Annales Football Club, Jaune et joli, Juan Villoro...

À lire ensuite
Society #135