Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
SO FOOT #169

En kiosque le 5 septembre 2019

+ 1, 2, 3 Viva l'Algérie

Beurs sur la ville. Cet été, les Algériens, vainqueurs de la CAN, ont offert et brassé de la joie, de la colère, de la peur, des larmes, des rires et beaucoup d’émotions. Ils ont aussi soulevé une question à un milliard de dinars: mais pourquoi sont-ils aussi fous? Tentative d’explications.

+ REPORTAGES

Les Anglais débarquent à Dunkerque. Qui a dit qu’il était ringard de supporter un club étranger? Sans trop savoir pourquoi, un groupe de potes anglais a pris le pari de vibrer pour un club de National, l’USL Dunkerque. Par chance, il restait une place à bord de leur van pour leur road trip.

Le coach et l’empereur. Toujours bon de voir des Britanniques se prosterner devant la grandeur de la France. Pas rancunier, Tony Pulis est un admirateur absolu de Napoléon. Le 15 août dernier, l’ancien manager de Stoke City était à Ajaccio pour assister aux hommages festifs à la gloire de Bonaparte.

Bohemian FC, en vers et contre tout. Il y a quelques années, le club de Dublin s’est mis en tête de développer une passerelle entre le football et la poésie. En route pour une ballade irlandaise.

+ ENTRETIENS

Julien Stéphan. Incroyable: depuis six mois, il se passe quelque chose à Rennes. Si cette sortie de léthargie est due à un facteur particulier, c’est probablement le fruit du travail de son jeune coach. La preuve que l’on peut être un fils de, sans être pistonné.

Jorge Jesus. Il s’appelle Jesus et se prend pour le père de ce dernier. Aujourd’hui exilé à Flamengo, l’iconique coach de Benfica et du Sporting Portugal dévoile pour la première fois les impénétrables voies de son football.

+ PORTRAIT

Raheem Sterling. Autrefois intermittent du spectacle et poulet sans tête, l’ailier anglais est enfin devenu un joueur de football et un homme mature grâce à Guardiola. Spoiler, c’était pas gagné d’avance...

+ LÉGENDE

À la sochalienne. Lorsque Peugeot s’intéressait encore au football, son usine alternative carburait à plein régime. Dans les années 1970 et 1980, le FC Sochaux-Montbéliard était un grand pourvoyeur d’internationaux français. Retour sur cette époque où le club considérait ses joueurs comme des cols bleus.

+ CULTURE

Asif Kapadia. Le réalisateur du film Diego Maradona revient sur la genèse de cet ovni présenté à Cannes et raconte son expérience avec l’idole. Une rencontre puissante, comme ils disent dans le cinéma.

+ MAIS AUSSI

L’amateur du mois, une ancienne légende de l’Atlético et témoin de Jéhovah, Pierre la Police livre sa folie mensuelle, le onze qui peut vous permettre d’arracher un Goncourt, Jérôme Niel, Timothée Ostermann, les soirées fantastiques du magicien Robert-Houdin ont mené Carlos Valderrama à défriser ses bouclettes, et Yoichi Takahashi, le créateur du manga Captain Tsubasa (Olive et Tom pour les puristes du Club Dorothée VF) livre les secrets des frappes de l’aigle et des catapultes infernales.

À lire ensuite
Society #114