Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Séville-Atlético (1-1)

Séville tient la dragée haute à l'Atlético

Au terme d'une rencontre à forte intensité, le FC Séville et l'Atlético de Madrid se quittent sur un match nul spectaculaire (1-1). Un partage des points qui pourrait faire les affaires du FC Barcelone.

Modififié

FC Séville 1-1 Atlético de Madrid

Buts : Ben Yedder (37e) pour le FC Séville // Griezmann (45e) pour les Colchoneros.

Sans aucun doute, ce choc de la dix-huitième journée de Liga était au rendez-vous des attentes placées en lui. Un match aussi qualitatif sur le plan technique que sur l'aspect physique, des occasions à tout-va et une ambiance électrique. En témoigne la prestation d'un homme : Joris Gnagnon, titularisé pour la deuxième fois de la saison en Liga seulement. Présent sur les phases défensives comme offensives, l'ancien stoppeur du Stade rennais est assurément l'un des hommes d'un match dont la couleur s'affiche en bleu, blanc et rouge. Sorti sous une ovation, le Français quitte le terrain sur un match nul loin d'être soporifique.

Cocorico à Sánchez Pizjuán


Sous un soleil andalou toujours bien visible, ce choc entre le FC Séville et l'Atlético de Madrid vient apporter un brin de chaleur dans une année 2019 partie au petit trot. L'opposition entre les deux philosophies de Pablo Machín et du Cholo Simeone ne se fait pas attendre longtemps. Sur son aile droite, Jesús Navas envoie un centre que Roque Mesa reprend d'une reprise violente, sans attraper le cadre. En face, l'Atlético distille ses accélérations en contre, et Antoine Griezmann oblige une première fois Tomáš Vaclík à salir son costume noir. Séville tente alors de passer par ses latéraux pour trouver la clé : un nouveau numéro en soliste d'un Navas en plein second souffle dans sa carrière débouche sur Sergio Escudero, dont la tête ne trouve pas le cadre.


Doucement, mais sûrement, les Palanganas mettent le feu dans la défense madrilène. Trouvé plein centre, André Silva arme un missile dont la course se termine sur le poteau gauche de Jan Oblak. Incandescente, la pression sévillane s'accentue quand Carriço dévie le centre de Navas vers Wissam Ben Yedder. À l'instinct, l'international tricolore frappe en pivot et ouvre le score (1-0, 37e). La folie s'empare des lieux, et WBY manque de doubler la mise deux minutes plus tard, la faute à un duel remporté par Oblak. Dominés, les Madrilènes s'en remettent à une faute aux vingt mètres pour laisser Griezmann transformer un magnifique coup franc (1-1, 45e). La réponse du Français à l'autre se fête par un mime de guitariste adepte de flamenco. Chaud devant.

Vitolo, les sifflets de la honte


Comme si la sauce à la française ne suffisait pas, le deuxième acte démarre sur les mêmes bases : Girezmann s'écharpe avec Joris Gnagnon et récolte un carton jaune pour excès d'engagement. La suite ? Une accumulation de duels du même acabit, obligeant Simeone à faire sortir le trop chétif Thomas Lemar. À sa place, Vitolo Machín Pérez entre sous les huées de ses anciens supporters qui n'ont pas oublié son demi-départ chez les Rojiblancos. Toujours à la recherche d'un succès de prestige à l'extérieur cette saison, l'Atlético apporte du danger sur phase arrêtée avec un Diego Godín en embuscade sur chaque corner.


De son côté, Séville s'évertue à donner le tournis à la défense colchonera dans l'optique de récupérer une place de dauphin du Barça. Ben Yedder est tout proche de marquer la copie conforme de son premier but, mais son tir frôle le cadre. Comme le calque est à la mode, Griezmann obtient lui aussi une énorme occasion pour s'offrir un doublé, mais son extérieur du pied ne trompe pas la vigilance de Vaclík. Conquérant, Gnagnon arrache un ballon et envoie une lourde frappe boxée par Oblak dans la foulée. Histoire de prouver que le match nul est logique, Thomas Partey adresse aussi une sacoche lointaine que Vaclík détourne. Un partout, balle au centre : en bon leader, le Barça s'en frotte les mains.



FC Séville (3-4-3) : Vaclík – Gnagnon (Amadou, 90e), Carriço – S.Gómez – Navas, Mesa, Banega, Escudero – Sarabia (Promes, 79e), Ben Yedder (B.Gíl,93e), André Silva. Entraîneur : Pablo Machín.

Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak – Saúl Ñíguez, Godín, Savić, Juanfran – Rodri, Koke, Lemar (Vitolo, 60e), Partey – Correa (Montero, 79e), Griezmann. Entraîneur : Diego Simeone.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:49 Un abonné de Northampton devient pro en cours de saison 7 Hier à 16:22 Un joueur de Charlton reçoit un coup de pied dans les parties par un fan 12
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 13:41 FC Barcelone : Kevin-Prince Boateng en approche 74