Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Séville et Porto à l'essentiel, Dortmund s'en mord les doigts

Pas de surprise dans les autres matchs de la soirée : Liverpool a fait le travail, Séville, le Shakhtar et Porto l'ont joué à l'expérience, alors que Dortmund a trouvé sa bête noire. Et plusieurs vieilles connaissances de Ligue 1 ont marqué.

Modififié

Groupe E


Liverpool FC 3-0 NK Maribor

Buts : Salah (48e), Can (64e) et Sturridge (90e) pour Liverpool

Au moment de couper le centre d’Alexander-Arnold, Mo Salah sait qu’il a fait le bon code pour décadenasser une défense slovène qui a longtemps résisté aux Reds. Car Liverpool pensait pouvoir continuer tranquillement son larcin à Anfield après le casse du match aller (0-7). Sauf que Maribor, ultra regroupé autour de son gardien Handanović, avait cette fois révisé son système de sécurité. L’Égyptien permettra de valider l’outrageuse domination britannique, avec une possession de 80% en moyenne. Derrière, Milner connaîtra l’échec sur un penalty obtenu par Firmino (51e). Mais le milieu aidera Emre Can à forcer définitivement la porte avec un joli une-deux, alors que Sturridge mettra l’affaire dans le sac. Liverpool se rapproche des huitièmes, en évitant consciencieusement la case prison.

Séville FC 2-1 Spartak Moscou

Buts : Lenglet (30e), Banega (59e) pour Séville // Zé Luis (78e) pour le Spartak

Pour gommer la bérézina du match aller (5-1), Séville s’en est remis à son grognard Éver Banega. Surtout que les Russes, rassasiés par leur festin d’il y a quinze jours, étaient d’abord venus en Andalousie pour défendre. Le meneur rojiblanco a alors d’abord déposé un corner sur la tête de Clément Lenglet. Esseulé au second poteau, l’ex-Nancéien s’est envolé pour inscrire son premier but en Ligue des champions. Le Spartak montrant des signes de résistance, l’Argentin s’autoproclame magicien et personne n’est là pour le contredire : un passement de jambes à l’entrée de la surface et une caresse du gauche pour doubler la marque. Malgré la réduction du score de Zé Luis, des Moscovites à réaction ne pourront que laisser la main à leurs hôtes sévillans, qui leur reprennent la seconde place du classement.


Groupe F


SSC Napoli 2-4 Manchester City

Buts : Insigne (21e) et Jorginho (62e, sp) pour Naples // Otamendi (34e), Stones (48e), Agüero (69e) et Sterling (92e) pour City

Shakhtar Donetsk 3-1 Feyenoord Rotterdam

Buts : Ferreyra (13e) et Marlos (17e et 68e) pour le Shakhtar // Jørgensen (12e) pour le Feyenoord

S’il y a une équipe qui avance toujours masquée, et ce, depuis plusieurs saisons, c’est bien le Shakhtar. Tout en étant toujours privés de leur stade et jouant sous la neige, les Ukrainiens proposent un jeu réjouissant, grâce notamment à sa légion sud-américaine. Le Feyenoord avait pourtant bien débuté le match, en ouvrant le score grâce à Nicolai Jørgensen. Mais sur l’engagement, le Shakhtar remet les choses en place. Déboulant à quatre dans la surface, c’est l’Argentin Facundo Ferreyra qui conclut ce mouvement éclair. La folie ne s’arrête pas là, car cinq minutes plus tard, Marlos envoie une frappe brossée sous la barre néerlandaise. Qu’importe la main non sifflée ou la transversale trouvée, le Shakhtar finira par avoir les Rotterdamers à l’expérience avec un nouveau but de Marlos. Et peut rester tranquillement dans la roue de Manchester City.


Groupe G


Beşiktaş JK 1-1 AS Monaco

Buts : Tosun (54e, sp) pour le Beşiktaş // Lopes (45e+1) pour Monaco

FC Porto 3-1 RB Leipzig

Buts : Herrera (13e) Danilo (61e) et Maxi Pereira (90e+3) pour Porto // Werner pour (48e) Leipzig

Le sort de Monaco dépendait en partie de ce match. Et en gagnant chez lui, Porto creuse un peu plus l'écart entre les hommes du Rocher et les places qualificatives. Entre deux équipes qui se cherchaient encore sur la scène européenne, les Portugais ont su faire craquer un Leipzig qui a pu penser un instant reprendre le dessus. Car si Héctor Herrera a ouvert la marque en reprenant un ballon renvoyé sur corner, les Allemands se sont montrés à leur avantage pendant près de 40 minutes. Après un coup franc de Forsberg téléguidé dans la lucarne claqué par José Sa, c'est Timo Werner qui a remis Leipzig dans la course. Entré à la mi-temps, l'attaquant était tout ouïe sur l'ouverture de Sabitzer, et a effacé le gardien d'une délicate frappe enroulée. Porto, loin de se décontenancer, a resserré les rangs et sorti les muscles, avec ses deux Pereira à la marque : Danilo plaçant sa tête sur un coup franc de Herrera, puis Maxi pour conclure un contre en toute fin de partie.



Groupe H


Borussia Dortmund 1-1 APOEL Nicosie

Buts : Guerreiro (29e) pour le BvB // Poté (52e) pour l’APOEL

Ce soir, le Borussia avait un truc qui le grattait, qui le gênait et qui devrait lui laisser des traces pendant un certain temps. Cette petite bête désagréable pour les Allemands, c'est l'APOEL Nicosie. Car le Borussia concède son deuxième nul d'affilée contre les Chypriotes et ratent ainsi l'occasion de revenir sur le Real Madrid et Tottenham. Pourtant, Raphaël Guerreiro, qui retrouvait une place de titulaire, avait mis son équipe sur la bonne voie en convertissant la superbe déviation de Kagawa. Mais c'est un autre ancien de Ligue 1 qui viendra contrarier les plans des locaux. Sur une superbe frappe en pivot, l'ancien Niçois Mickaël Poté inscrit au Signal Iduna Park son deuxième but européen sur la première véritable occasion de son équipe. Dortmund se secouera les puces en fin de rencontre, mais Götze et Aubameyang ne trouveront pas le cadre. Avec deux points chacun, l'APOEL et le BvB devraient se disputer la place pour la Ligue Europa. Et ça, ça pique.

Tottenham Hotspur 3-1 Real Madrid

Buts : Alli (27e, 56e) et Eriksen (65e) pour Tottenham // Cristiano Ronaldo (80e) pour le Real


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article