Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Séville- Valladolid (1-1)

Séville arrache le nul face à Valladolid

Modififié

Séville FC 1-1 Real Valladolid

Buts : Rekik (86e) pour les Nervionenses // Anuar (80e) pour les Pucelanos

Le Séville FC se sera fait très peur face à Valladolid ce vendredi, mais s'en sort finalement avec un match nul 1-1, après deux buts en l'espace de cinq minutes. Une rencontre marquée par les débuts d'Isco et Tanguy Nianzou sous la tunique nervionense.

En première période, les Andalous n'ont pourtant pas cessé de frapper en direction du but d'Asenjo, jusqu'à ce que celui-ci ne se fasse vraiment peur sur un tir d'Oliver Torres qui termine sa course dans le petit filet extérieur (13e). Le bloc bas de Valladolid subit un premier revers lorsqu'El Yamiq, après de nombreux coups dans la surface, doit céder sa place sur blessure (23e). À la 18e minute, Séville jouait déjà son sixième corner. Mais pour autant, les hommes de Lopetegui semblent contraints à des exploits personnels pour vraiment se montrer tranchants, comme cette double combinaison d'Erik Lamela et Rafa Mir avant une frappe écrasée sur Asenjo (26e) ou cette reprise de volée de Gonzalo Montiel largement au-dessus (39e). Juste avant la rentrée aux vestiaires, les Pucelanos signent leur première frappe cadrée grâce à Sergi Guardiola, qui bute sur Bono (45e).

Les 45 minutes suivantes seront bien différentes puisque Valladolid reprend peu à peu le contrôle du jeu, et même le bon centre-tir d'Erik Lamela, qui termine sur le poteau, n'y changera rien (46e). Cinq minutes plus tard, les joueurs de Pacheta demandent un penalty après une intervention plus que délicate de Tanguy Nianzou sur Sergi Guardiola, qui filait vers le but. Lopetegui décide alors d'injecter du sang neuf et fait entrer Lucas Ocampos et Youssef En Nesyri, qui combinent sur leurs premiers ballons et sont proches d'ouvrir le score (64e). Mais les Pucelanos rendent coup pour coup et Monchu, lui aussi sur ses premières touches, surprend Bono après une frappe puissante à l'entrée de la surface (68e). Valladolid croit enfin tenir sa punition lorsqu'Anuar chope un ballon dans les pieds d'Ocampos avant de filer seul dans l'axe et de voir son tir se nicher dans le petit filet de Bono (0-1, 80e). Mais c'était sans compter la mésentente entre Asenjo et Joaquín qui profite à Karim Rekik juste devant le but (1-1, 85e). La partie se conclut sur une belle bagarre où El-Yamiq, sorti sur blessure en début de partie, écope d'un carton rouge, tout comme Acuña (90e).

Peut-être le highlight de la rencontre.



Séville FC (4-3-3) : Bono - Montiel, Kouassi, Rekik, Acuña (Telles, 78e) - Jordán (Ocampos, 63e), Fernando, Gómez (Isco, 69e) - Lamela, Mir (En Nesyri, 63e), Torres (Rakitić, 78e). Entraîneur : Julen Lopetegui.

Real Valladolid (4-3-3) : Asenjo - Pérez, Sánchez (León, 68e), El Yamiq (Joaquín, 23e), Escudero (Olaza, 46e) - Aguado, Mesa (Plano, 67e), Pérez - Sánchez, Guardiola (Monchu, 67e), Anuar. Entraîneur : Pacheta.

  • Résultat et classements AEC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 18:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde
    Hier à 16:35 L'accessoire de Jules Koundé qui fait parler pendant France-Pologne 26 Hier à 15:30 beIN Sports diffusera la Coupe de France jusqu'en 2026 21
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 12:48 La drôle de sortie de Wenger sur les surprises de ce début de Mondial 126