Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Real-City

Le Real du gâchis ?

Adversaire de Manchester City en huitièmes de finale aller de Ligue des champions ce mercredi avant d'affronter Barcelone en Liga, le Real Madrid entame une semaine qui peut lui flinguer totalement sa saison. Ce qui serait dommage, au regard des opportunités à sa disposition depuis le début de l'exercice 2019-2020.


Et ce fut la triple sanction. Après avoir tiré une vingtaine de fois au but tout en monopolisant la balle près de 65% du temps, le Real Madrid s'inclina sur le terrain de Levante sur une réalisation de José Luis Morales à dix minutes du terme. Les Français pouvaient s'en vouloir, Karim Benzema de ne pas s'être montré réaliste et Raphaël Varane d'avoir commis une erreur d'alignement à l'origine du tremblement de filet, au coup de sifflet final. Car la punition a été multiplié par trois.

Vidéo

D'abord, les Merengues ont bousillé leur série d’invincibilité qui courait depuis quinze journées. Ensuite, ils ont perdu la tête du classement en laissant Barcelone les devancer. Enfin, ils ont vu Eden Hazard, pourtant en jambes, se blesser sérieusement (fissure du péroné distal droit) à l'heure de jeu passée et se rendre indisponible pour les importantes prochaines échéances du club. D'ailleurs, le Belge pourrait carrément rater l'Euro en cas d'opération. Pour lui, la saison semble donc complètement gâchée.

Des matchs lâchés à portée de main


Gâchis, c'est justement le mot qui pend au nez de la Casa Blanca. Parce qu'en cette fin de mois de février, personne ne peut dire ce que vaut vraiment ce Real ni si son exercice 2019-2020 sera une réussite. Ce que tout le monde peut en revanche pointer du doigt, c'est cette impression de déception et de brouillard alors que la route pourrait être beaucoup plus ensoleillée et linéaire. À l'heure qu'il est, les Madrilènes devraient être confortablement assis sur le trône du championnat avec le statut de favori sur les épaules devant des Catalans décevants et qualifiés en demi-finales de la Coupe du Roi où les ennemis Barça/Atlético ne figurent plus. Sauf que la Maison-Blanche se disperse lorsqu'il faut confirmer, et voit ses espoirs de titre s'éloigner au détriment de ses grandes capacités. En se faisant éliminer 4-3 par la Real Sociedad en Coupe d'Espagne malgré 24 frappes tentées (contre cinq cadrées, pour les Basques), et en paraissant trop facile lors de rencontres largement à sa portée (défaite à Levante, égalisation concédée contre le Celta de Vigo après avoir mené jusqu'à la 85e minute, nuls à domicile devant l'Athletic Bilbao ou le Betis avec une ribambelle d'occasions...).

Vidéo

« Nous avons trop raté, alors que nous dominions les débats, a par exemple ragé Dani Carvajal face aux médias, à la suite de la contre-performance à Levante. Il y a sept jours, nous avions trois points d'avance sur le Barça. Là, nous allons aborder le Clásico de dimanche prochain avec deux points de retard ! » Même son de cloche en conférence de presse chez Zinédine Zidane, qui voyait en plus en Hazard un facteur primordial pour les gros événements à venir : « C'est vraiment ennuyeux, il ne nous a manqué que le but. On a bien commencé, on a créé des occasions et du danger. Mais il nous a manqué le but, ce qui est le plus important. »

La C1, même dessin ?


En Ligue des champions, la donne est quasiment similaire. Durant la phase de poules, le Real n'a pas été capable de vaincre Bruges tout en refaisant un retard de deux pions ni de battre le Paris Saint-Germain en dépit de deux goals d'avance à neuf minutes de la fin du temps réglementaire et d'une domination certaine. Le tout, devant son public. Friables défensivement et pas assez opportunistes offensivement, les Madrilènes sont en train de louper le coche au moment où le retour du double Z portait ses fruits toujours aussi calmes. Reste qu'ils sont toujours là et que la semaine actuelle devrait représenter une période charnière dans leur saison, laquelle saura davantage si elle bascule du bon ou du mauvais côté à la fin du week-end.

Vidéo

Zidane, lucide, ne dit pas le contraire : « Nous avons connu de bons moments cette saison, mais les deux derniers matchs constituent des résultats très négatifs pour nous. Maintenant, nous avons deux matchs hyper importants et on connaît leur valeur. » Le sinueux chemin commence donc face à Manchester City en huitièmes de finale de Ligue des champions, dans un choc qui pourrait aisément pencher en faveur des Anglais si les Espagnols se contentent encore de se reposer sur leurs acquis. Néanmoins, les Skyblues sont au courant : la C1 demeure le terrain de jeu favori de leurs expérimentés adversaires, qui ne sont jamais sortis de la compétition sous les ordres de l'entraîneur français. Alors, ça suffit le gâchis ?

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

Hier à 20:19 L’UEFA suspend le fair-play financier pour la saison 2020-2021 26
Hier à 16:27 L'AS Vitré veut offrir un maillot à Antoine Griezmann 6 Hier à 15:45 Infantino aurait bien cherché à savoir si Platini et Blatter traînaient des casseroles 10
Hier à 13:08 Ashley Cole victime d'un homejacking 10 Hier à 12:39 Nicolas Benezet raconte son confinement aux États-Unis 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi
À lire ensuite
Sarri, la fête est finie