Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

Sélections nationales, la vie sans les matchs

Depuis le mois de mars, les sélections nationales sont à l’arrêt à cause de l’épidémie de Covid-19. Hormis les européennes, autorisées à jouer en septembre par la FIFA. Ailleurs, on tue le temps comme on peut : les sélectionneurs continuent de travailler à distance, en attendant de retrouver les terrains en octobre pour certains... si tout va bien.

« C’est long, très long. Personnellement, je vis assez difficilement cette période. Un coach a toujours quelque chose à faire, mais depuis six mois, l’activité n’est plus la même. Le terrain, le contact avec les joueurs me manquent. » Depuis Ouagadougou, le sélectionneur du Burkina Faso Kamou Malo résume le sentiment quasi général ressenti par une grosse centaine de ses condisciples, exceptés les Européens, seuls concernés par la première date FIFA de la saison avec la Ligue des nations. Ailleurs, pas de qualification pour la Coupe du monde 2022 comme cela était prévu en Asie et en Amérique du Sud pour la CAN en Afrique ou de Ligue des nations dans la zone CONCACAF.


Malo, comme tant d’autres, compte les jours en espérant que la situation sanitaire permettra aux autres confédérations de sortir de ce sommeil : « Je n’attends que ça, mais sans être encore certain du programme. On travaille sur un rassemblement en France et deux matchs amicaux, mais tout dépend de la situation sanitaire. Les rencontres qu’on devait disputer en mars, juin et septembre ont été annulées alors que le championnat du Burkina Faso va reprendre le 18 septembre. Cela va me permettre de voir quelques matchs de mes internationaux évoluant au pays. Heureusement, ça a repris en Europe et cela me permet de suivre ceux qui y sont, en espérant qu’aucun ne soit touché par le virus. Notre capitaine Charles Kaboré l’a eu, mais il s’est bien remis. »

Le lien grâce à WhatsApp


Privés de match et pendant plusieurs mois de la possibilité de suivre les joueurs dans leurs championnats respectifs, les sélectionneurs ont appris à s’organiser autrement en s’efforçant de maintenir le lien avec leur staff et leurs internationaux. « Il y a des choses qu’on fait d’habitude et qu’on a continué à faire, peut-être de manière encore plus intense, comme revoir nos derniers matchs et étudier le jeu de nos prochains adversaires » , intervient Nourredine Ould Ali, le sélectionneur franco-algérien de la Palestine engagée dans les qualifications pour la Coupe du monde 2022 et dont le match amical prévu en Irak le 14 septembre a finalement été annulé pour cause de Covid-19. La dernière fois qu’Ould Ali – qui vit à Marseille – a vu ses joueurs, c’était en janvier dernier lors d’un tournoi international remporté par son équipe au Bangladesh.


« Depuis, on communique par WhatsApp avec les joueurs et mes adjoints qui sont en Palestine. On prend des nouvelles, en faisant bien attention au moral des gars. Certains peuvent décrocher mentalement, après plusieurs mois sans compétition. Ils ne sont pas habitués à ça, et c’est encore plus difficile pour mes internationaux qui jouent en Palestine. Car si le championnat est professionnel, avec la crise sanitaire, des clubs n’ont pas toujours eu les moyens de payer les salaires » , note Ali. Cela l'a obligé à jouer les psys pour réconforter des footballeurs en galère, comme l’a fait le Français et sélectionneur du Tchad Emmanuel Trégoat : « On a des locaux qui gagnent 200 ou 250 euros et qui, du fait de l’interruption du championnat, ne touchent plus un sou. Dans cette galère, il faut leur parler et les rassurer. »

Attention aux décrocheurs


Il y a l’aspect psychologique, évidemment primordial quand, pendant des mois, les joueurs sont privés de leur passion et de leurs habitudes. « Ils ont leurs rituels. Entraînement, vie collective, les matchs, etc. Et du jour au lendemain, il n’y a plus rien. Outre l’aspect psychologique, il y a aussi celui du physique » , intervient Stéphane Auvray, le sélectionneur de Saint-Martin.


Et de continuer : « Par exemple, j’ai des joueurs qui évoluent en métropole, en National 2 ou 3, ou à l’étranger. Les mecs, pour certains d’entre eux, sont passés par des centres de formation, ont pu jouer en pro. Ils s’entraînent trois ou quatre fois par semaine et ils savent très bien ce qu’il faut faire pour s’entretenir, en respectant le protocole fourni par leur club. Mais prenez ceux qui sont à Saint-Martin : ils sont 100 % amateurs, et n’ont pas les mêmes réflexes. Résultat, certains ont décroché au niveau athlétique, et cette crise sanitaire a un peu cassé la dynamique qui était la nôtre depuis nos trois victoires l’automne dernier en Ligue des nations de la CONCACAF. »

Vidéo, stats et quiz


Maintenir le lien au sein d'un groupe d’internationaux dispersés un peu partout dans le monde a donc constitué un des socles du travail à distance fourni par les sélectionneurs. Comme bouffer de la vidéo et des statistiques a ses limites, certains ont cherché à innover. Emmanuel Trégoat, par exemple, a organisé des quiz « sur le système de jeu d’un entraîneur comme Claudio Ranieri, le rôle du numéro 6, sur Manuel Neuer, la défense à plat, etc. Les joueurs y participaient, dans leur grande majorité, avec enthousiasme. On a aussi bossé sur le design du futur maillot de la sélection nationale, et certains de mes cadres ont été consultés à ce sujet. » Trégoat a également pu organiser un stage de quatre jours à Lille, au mois de juillet dernier. Mais uniquement avec des joueurs évoluant en France, en Belgique et au Luxembourg : « Parmi eux, il y avait des gars qui ne sont pas internationaux, mais que je voulais voir et qui sont licenciés au niveau régional. Car j’ai profité du confinement pour chercher de potentiels sélectionnables. »


Comme les autres techniciens, il espère prochainement pouvoir reprendre une vie professionnelle un peu plus conforme à ce qu’il a connu avant le mois de mars. « Normalement, on a deux matchs amicaux fin septembre chez nous face au Soudan, deux autres en octobre, avant la double confrontation face à la Guinée en novembre en qualifications pour la CAN 2022 » , récite Trégoat. Pour la Palestine, il faudra encore patienter, les quatre rencontres éliminatoires pour la Coupe du monde 2020 prévues en octobre et novembre ayant été reportées au mois de mars prochain. « Si la situation sanitaire le permet, on verra s’il est possible d’organiser des matchs amicaux en novembre et décembre » , nuance Ould Ali. Le coach des Chevaliers va sans doute devoir trouver d’autres idées, d’ici là...

Par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

Hier à 14:00 EuroMillions : 130 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi au Méga Jackpot
Hier à 17:30 Vous pensez tout savoir sur la saison 2019-2020 du PSG ? 1
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:03 Traité de « buffle », Akinfenwa regrette que la fédération l’ait « laissé tomber » 74 Hier à 10:03 Seize joueurs de Flamengo positifs au Covid-19 4