Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // Gr. A
  3. // France-Corée du Sud (4-0)

Sébastien Joseph : « Les Bleues ont un peu trop géré en seconde période »

En écrasant la Corée du Sud (4-0) vendredi à l'occasion du match d'ouverture de son Mondial à domicile, l'équipe de France féminine a frappé fort d'entrée. Sébastien Joseph, entraîneur de l'ASJ Soyaux (D1 féminine) et consultant des Bleues pour So Foot pendant le Mondial, décrypte la première sortie réussie des femmes de Corinne Diacre.

Un match d'ouverture du Mondial dans un Parc des princes rempli, une attente immense, la pression du résultat... Tout ceci, les Bleues ont semblé y être insensibles en écrasant la Corée du Sud (4-0). Comment l'expliquez-vous ?
Effectivement, elles ont été tout de suite dans le rythme, dans l'intensité, dans la combativité... On a beau travailler beaucoup de choses au niveau de l'aspect mental et de la gestion des émotions, ça n'a rien à voir avec un match de préparation ou un entraînement. Mais il s'agissait ici d'émotions positives, on était dans l'envie d'y être. Il y avait du stress, mais du bon stress. Dans un tel contexte, en France, avec le public, tout était conditionné autour de la réussite de ce match. Je ne suis donc pas surpris de la manière dont la rencontre s'est déroulée. J'attends plutôt le staff et les joueuses dans leur gestion des prochains matchs à enjeu, à élimination directe, ce qui a fait défaut dans le passé.


Au-delà de l'engagement, les Françaises ont fait ce qu'il fallait au niveau de leur plan de jeu ?
Oui. Même si Corinne Diacre répète souvent qu'elle aimerait que les Bleues utilisent davantage la largeur, il faudra plutôt s'en servir contre des blocs resserrés. Face à la Corée du Sud, elles ont choisi de se trouver par du jeu combiné, et c'est ce qu'il fallait faire. Grâce à leur justesse technique et le rythme qu'elles mettaient, elles arrivaient à trouver des décalages.

Quelle joueuse vous a le plus impressionné ?
Delphine Cascarino, par sa faculté à créer des problèmes sur son côté, et Wendie Renard, qui a assumé son rôle de cadre et apporté ce qu'on attendait d'elle sur les coups de pied arrêtés. Les latérales, également, ont été très intéressantes dans l'animation offensive. Leur position haute permettait aux ailières de revenir vers l'intérieur et d'amener de la présence dans la surface. Cependant, il faudra voir comment Torrent et Majri se comportent contre une opposition plus offensive.


Ce premier match a aussi montré que les Françaises disposaient d'un bel atout en cas de coup dur : les corners...
Aujourd'hui, 30-35% des buts sont inscrits sur coups de pied arrêtés. Et la France a la chance d'avoir non seulement une Wendie Renard avec des qualités athlétiques hors norme, mais aussi de très bonnes tireuses. C'est une arme, et on aurait même pu l'exploiter encore mieux sur des coups francs à trois qu'il faudra travailler.


Y a-t-il des enseignements négatifs à tirer de cette rencontre ?
Les Bleues ont un peu trop géré en seconde période. Cela aurait été mieux de garder la même intensité tout au long du match, car il faudra en passer par là contre des adversaires plus relevés. Le fait d'avoir été un peu en dilettante, cela a offert deux opportunités aux Coréennes. On ne peut pas trop se le permettre.

De Valérie Gauvin ou Kadidiatou Diani, qui faut-il installer en pointe ?
J’aime bien Gauvin, elle est utile comme point d’appui et elle offre des décalages à Diani sur le couloir, là où je préfère voir évoluer cette dernière. Mais personnellement, c'est Eugénie Le Sommer que je mettrais en pointe pour encore plus de profondeur...



Propos recueillis par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Hier à 17:11 La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 30
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
dimanche 23 juin Ce qu’il va se passer lors de France-Brésil 2 vendredi 21 juin « Les Américaines font tout mieux et plus vite que les autres » 10 mercredi 12 juin Ce qu’il va se passer lors de France-Norvège 4