Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // 8es
  3. // France-Brésil (2-1 a.p)

Sébastien Joseph : « Ce match nous procure un avantage mental »

La France n'a toujours pas séduit dans le jeu, mais a encore fait preuve d'immenses ressources mentales pour se défaire du Brésil en huitièmes de finale de son Mondial (2-1 a.p). Suffisant pour triompher des États-Unis, que les Bleues devraient retrouver en quarts ? La réponse est oui pour Sébastien Joseph, entraîneur de l'ASJ Soyaux et consultant So Foot pendant le Mondial.

Modififié
On est passé par toutes les émotions, lors de ce huitième de finale contre le Brésil. Qu'est-ce que ce genre de victoire peut apporter, pour la suite ?
« Il faut beaucoup plus varier l'animation, avec des joueuses qui apportent des solutions dans l'axe, des solutions dans la surface, des solutions de dédoublement. »
Gagner ce genre de match donne beaucoup de force, car ce succès a été obtenu dans des conditions difficiles. C'est galvanisant et ça apporte beaucoup de confiance, ce qui est essentiel à ce stade des compétitions internationales.


La France a encore déçu, au niveau du jeu. Cela commence à faire beaucoup de prestations peu abouties...
Le problème, c'est que notre jeu offensif est stéréotypé : on cherche systématiquement à déséquilibrer l'adversaire par les côtés. Bon, on a les joueuses pour créer ces déséquilibres. Et quand on y arrive, ça fait mal, mais ça va commencer à devenir prévisible.
« Ce match n'a fait que confirmer nos points forts, et nos faiblesses. »
Il faut beaucoup plus varier l'animation, avec des joueuses qui apportent des solutions dans l'axe, des solutions dans la surface, des solutions de dédoublement... Ce sont ces rôles que la n°10, ou une milieu centrale doit jouer. Néanmoins, la force de cette équipe est sa discipline tactique, son équilibre pour ne pas trop s'exposer. La vérité du résultat donne raison à Corinne Diacre, jusqu'à présent.



Quels points positifs ce match a-t-il permis de mettre en valeur ?
Ce match n'a fait que confirmer nos points forts, et nos faiblesses. Les meilleures joueuses des Bleues depuis le début de la compétition l'ont encore été ce soir. Amandine Henry a été percutante, bonne dans l'animation et la récupération.
« La rigueur défensive, on l'a déjà. Et des occasions, on s'en procurera. Ce qui m'inquiète surtout, c'est la fatigue physique de nos cadres comme Henry, Gauvin et Majri. »
Et décisive, de surcroît ! Les déboulés d'Amel Majri apportent du danger, et permettent à Eugénie Le Sommer de se recentrer. Quant à Kadi Diani, elle a été phénoménale à droite. Il n'y a pas beaucoup de joueuses comme elles, capables d'éliminer autant d'adversaires, dans le foot féminin. Deux autres satisfactions : notre expérience et notre banc, qui nous ont permis de gérer ce contexte difficile.

Que faudra-t-il changer pour répondre au défi des États-Unis, que les Bleues devraient affronter en quarts ?

Il faudra apporter plus de densité au milieu contre les États-Unis, qui contrôlent cette zone avec leur 4-3-3. Comment ? En jouant nous-mêmes avec trois milieux de terrain. Ce serait, je pense, la meilleure option puisqu'un 4-2-3-1 nous laisserait trop démunies. Il faut partir du principe qu'on n'aura pas le ballon, contre les Américaines.


Une qualité de jeu insatisfaisante, mais un mental énorme... Cela peut-il suffire, contre les États-Unis ?
Oui, ça peut passer. Parce que cette victoire contre le Brésil, ça nous procure un vrai avantage en matière de mental, de gestion des émotions, de supplément d'âme, de confiance, de solidarité... La rigueur défensive, on l'a déjà. Et des occasions, on s'en procurera. Ce qui m'inquiète surtout, c'est la fatigue physique de nos cadres comme Henry, Gauvin et Majri. C'est dommage, parce qu'on avait la possibilité de faire tourner contre le Nigeria et on ne l'a pas assez fait...

Propos recueillis par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi

dimanche 7 juillet Emmanuel Macron : « Pour le sport féminin, les choses ne seront plus jamais les mêmes » 70 dimanche 7 juillet Revivez États-Unis - Pays-Bas (2 - 0) 255
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible
vendredi 5 juillet Infantino veut une Coupe du monde féminine à 32 équipes 22 mercredi 3 juillet Revivez Pays-Bas - Suède (1 - 0) 190 mardi 2 juillet Valenciennes bat des records d'affluence aux buvettes du Mondial 36 lundi 1er juillet Les stations de métro de Lyon rebaptisées au nom des capitaines du Mondial 16 samedi 29 juin Dhorasoo : « J’espère que la France ne sera pas la dernière à réagir » 195 vendredi 28 juin Revivez France - Etats-Unis (1 - 2) 493 jeudi 27 juin Pierluigi Collina défend la VAR 94 mardi 25 juin La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 39
À lire ensuite
Les notes de France-Brésil