Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Schalke fait imploser Dortmund, le Werder s'écroule

À la surprise générale, Schalke s'est offert un derby de la Ruhr fou et a assassiné les rêves de titre de Dortmund. Sinon, ce multiplex de Bundesliga a aussi été celui de la fin des espoirs européens du Werder, de la balade de Leipzig et du réveil d'Hanovre dans la lutte pour le maintien. Rien que ça.

Modififié

Borussia Dortmund 2-4 Schalke 04

Buts : Götze (13e), Witsel (84e) // Caligiuri (18e sp, 62e), Sané (28e) et Embolo (85e) pour Schalke

Avec une victoire lors des douze derniers matchs, c’est un Schalke fébrile qui s’avançait au pied du mur jaune. Et pourtant, les coéquipiers de Benjamin Stambouli l’ont fait : sept ans après, Schalke s’impose à Dortmund et annihile les derniers espoirs de titre du Borussia.

Distant de 35 km, les deux ennemis de la Ruhr sont aux antipodes en championnat : d’un côté, le Borussia joue toujours le titre, de l’autre Schalke est le premier non-relégable. Mais un derby a ses propres règles, dit-on outre-Rhin. Le début de match est effectivement étrange, et le bloc bas de Schalke empêche le BvB de déployer son jeu. Il faut attendre une inspiration géniale de Sancho pour débloquer la situation, d’une louche vers Götze qui reprend de la tête au point de penalty (13e). Mais dans la foulée, Weigl repousse une reprise d’Embolo de la main et offre un penalty à Schalke que transforme Caligiuri. Pas à un miracle près, les visiteurs prennent même l’avantage sur un coup de casque rageur de Salif Sané sur corner (28e). Privé de ballon, Schalke mène au score et se regroupe devant son but. Pour percer ce mur bleu, le Borussia s’en remet à Sancho, mais sans vraiment inquiéter Nubel.


De retour sur la pelouse, le Borussia hausse le ton. Paco Alcácer entre en jeu, et le BvB passe en 4-1-4-1 (56e). Mais rien n’y fait : les Schwarz und Gelb se cassent les dents, avant d’imploser. Coup sur coup, Reus et Wolf attrapent la cheville de Serdar sur des tacles par derrière. Les deux joueurs du BvB sont logiquement expulsés (59e et 64e). Surtout, le coup franc à la suite de l’expulsion de Reus est déposé dans la lucarne par Caligiuri : Schalke s’envole, Dortmund s’effondre (59e). À neuf contre onze, le Borussia est impuissant. Axel Witsel pense redonner espoir aux siens en réduisant l’écart à la 84e, mais Breel Embolo fait se rasseoir le Signal Iduna Park dans la foulée (85e).

Battu par son voisin honni, le Borussia offre certainement le titre à son rival bavarois. Sale après-midi.

Dortmund (4-2-3-1) : Bürki - Wolf, Weigl, Akanji, Diallo - Wistel, Delaney (Paco Alcácer, 56e) - Sancho, Reus, Guerreiro (Pulisic, 78e) - Götze. Entraîneur : Lucien Favre.

Schalke (3-4-1-2) : Nübel - Sané, Stambouli, Nastasić - McKennie (Bruma, 77e), Omar Mascarell, Caligiuri (Rudy, 67e), Oczipka - Serdar - Embollo, Burgstaller. Entraîneur : Stevens.



Düsseldorf 4-1 Werder Brême

Buts : Raman (1ère), Karaman (23e), Hennings (56e) et Suttner (73e) pour Düsseldorf // Kruse (28e sp) pour le Werder

La fameuse semaine où une équipe perd tout, c’est ce que vient de vivre le Werder Brême. Privés de finale de Coupe d’Allemagne par le Bayern mercredi soir, les Werderaner ont probablement dit adieu à leurs derniers espoirs européens sur la pelouse de Düsseldorf. La faute à une équipe du Fortuna qui jouait sans pression, et donc étincelante, menée par Raman (1re), Karaman (22e) et Hennings (56e). Il est toujours loin, le Werder de Johan Micoud.


Eintracht Francfort 0-0 Hertha Berlin



Qui a dit que la Ligue 1 avait le monopole des 0-0 ? Sauf que celui du jour entre Francfort et Berlin n’avait rien de la purge. D’abord, parce que ce match se disputait dans la chaleur de la Commerzbank Arena à quelques jours d’une demi-finale de Ligue Europa. Mais surtout parce que les deux équipes se sont rendu coup pour coup. Pas une bonne nouvelle pour l’Eintracht, qui pourrait voir le Borussia Mönchengladbach recoller à sa quatrième place dès dimanche après-midi.


Hanovre 1-0 Mayence 05

But : Weydandt (66e)

Gagner pour entretenir l’espoir. C’était la mission d’Hanovre, lanterne rouge au coup d’envoi. Face à Mayence, qui n’a plus rien à espérer de cette fin de saison, la mission a été accomplie par miracle (1-0). Dominé dans tous les compartiments du jeu, Hanovre a su faire le dos rond pour prendre trois points plus précieux que jamais, recoller à Nuremberg (17e, et qui joue le Bayern dimanche) et revenir à trois longueurs du barragiste, Stuttgart. Sacré hold-up.



RB Leipzig 2-1 Fribourg

Buts : Werner (19e) et Forsberg (78e) pour Leipzig // Grifo (66e) pour Fribourg

Loin de la lutte pour le titre entre Dortmund et le Bayern, mais aussi à l’abri à la troisième place, le RB Leipzig continue son bonhomme de chemin qui va le mener en Ligue des champions. La victime du jour ? Fribourg, qui a cru tenir le nul quand Grifo égalisait à l’heure de jeu. Mais après sa qualification en finale de Coupe mardi, Leipzig voulait bien finir la semaine. C’est fait. La fin de saison pourrait être très belle, pour les taureaux.

  • Résultats et classement de Bundesliga


    Par Adrien Hémard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 11:41 Martin Garrix composera l'identité sonore de l'Euro 2020 39 Hier à 10:23 Un match de FA Cup arrêté après des insultes racistes 1 Hier à 09:33 Ciani annonce sa retraite 8
    À lire ensuite
    Papy Faty, cœur brisé